L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Eric Besson annonce le doublement de la "prime à la casse" pour les chaudières

Par P.P.
,
le 19 septembre 2011
Prime à la casse chaudières
Prime à la casse chaudières © Minefi
Invité à clore les débats du Congrès du Gaz le 15 septembre dernier, le ministre Eric Besson a annoncé le doublement de la prime à la casse des chaudières à fioul et à gaz usagées lors de leur remplacement par des appareils plus performants. Une annonce qui a fait réagir le syndicat Uniclima, pour qui les conditions d'obtention de cette prime doublée ne sont pas claires pour tous les acteurs concernés.
Alors que les "90 jours du fioul"* battent leur plein, proposant une rallonge sur la prime à la casse pour les chaudières jusqu'en décembre, le gouvernement veut donner, lui aussi, un nouveau coup de pouce pour le remplacement des chaudières usagées au profit d'appareils plus performants sur le plan énergétique et donc, plus économes. Le ministre Éric Besson, à l'origine de la prime lancée le 21 avril dernier, a ainsi annoncé devant les professionnels réunis au Congrès du gaz, ce 15 septembre, le doublement de la prime pour les chaudières gaz et fioul. Après contact avec le ministère ce lundi 19 septembre, il est précisé que l'opération est calquée sur celle du fioul, donc d'une durée limitée à trois mois.
"Cette prime, fixée à 250 euros au moins pour l'installation d'une chaudière à condensation, va en pratique jusqu'à 600 euros, a déclaré le ministre lors de son discours. Je vous annonce que cette prime va être doublée à partir d'aujourd'hui grâce à la participation des fabricants de chaudières, qui vont compléter l'aide offerte par les distributeurs de fioul et de gaz."
Pour rappel, plusieurs centaines d'établissements sont engagés dans l'opération "prime à la casse" lancée par le gouvernement, le financement incombant aux professionnels, fournisseurs de gaz et fioul. Au vu de la réaction du syndicat Uniclima, il semblerait que tous les acteurs concernés n'aient pas été mis au courant d'une telle opération pour la filière des chaudières gaz.
*cf. www.ecofioul.org

Pour Uniclima, "attention aux effets d'annonce"

Le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques Uniclima, appelle à la prudence dans un communiqué. "L'imprécision de certaines annonces récentes, concernant un doublement de la prime à la casse qui existerait pour toutes les chaudières gaz et fioul, a entrainé une grande confusion chez les professionnels du chauffage et provoqué un afflux important de demandes auprès des services clientèles des fabricants", précise ainsi son délégué général Jean-Paul Ouin. "Or, ni Uniclima, ni ses adhérents fabricants de chaudières gaz ou fioul n'ont connaissance à ce jour d'une opération qui aurait été lancée par les opérateurs d'énergie, à l'instigation du Ministère, et à laquelle tous les fabricants de chaudières se seraient engagés à participer financièrement par un doublement des sommes déjà versées aux consommateurs au titre d'une 'prime à la casse' accordée par des énergéticiens pour le changement de leur ancienne chaudière." Contrairement à celles des "90 jours du fioul", limitée dans le temps et placée sous conditions. Ce qui ne recouvre donc pas les chaudières à gaz. L'annonce ayant entraîné "un accroissement soudain et problématique des demandes auprès des installateurs et fabricants", Uniclima renvoie donc aux conditions de l'opération initiale sur le site www.lefioul.com.
Dernière minute : malgré la confirmation du ministère, Uniclima, contacté par la rédaction dit "maintenir sa position et confirme qu'il n'y a pas de doublement de la prime pour les chaudières gaz, à ce jour du moins."
premier lien vers l'information site fioul ; second lien .
Eric Besson annonce le doublement de la "prime à la casse" pour les chaudières
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic