L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Marché de l'énergie : la méconnaissance des Français persiste

Par C. Chahi Bechkri
,
le 30 septembre 2010
Gaz facture électricité
Gaz facture électricité © DR
Plus de trois ans après l'ouverture des marchés de l'électricité et du gaz à la concurrence, un sondage fait le point sur les Français et l'énergie. Verdict ? 39% d'entre eux ne savent toujours pas qu'ils peuvent changer librement de fournisseurs...
Depuis le 1er juillet 2007, date de l'ouverture à la concurrence des marchés de l'électricité et du gaz naturel, les Français peuvent librement choisir leur fournisseur d'énergie. Mais pour le faire, encore faut-il être au courant ce qui, trois ans après la mise en place de cette mesure, n'est pas forcément le cas ! D'après un sondage* réalisé par l'Institut Opinion Way pour Direct Energie, encore 39% des Français ignorent cette possibilité pour l'électricité et, pour le gaz, le chiffre atteint presque la barre des 60% ! Une étude qui révèle, comme le souligne Direct Energie, un "grave déficit d'information".
Le problème est d'autant plus grave qu'il persiste même chez les personnes informées de l'ouverture du marché. L'étude révèle en effet que, si les Français ne sont pas plus nombreux à passer à l'acte, c'est toujours par peur de devoir entreprendre des démarches compliquées. Par ailleurs, un certain nombre de questions persistent concernant notamment la réversibilité et la qualité de service. 59% des Français pensent ainsi qu'il n'est pas possible de revenir chez les opérateurs historiques après avoir souscrit chez un nouveau fournisseur. Or, comme le stipule Direct Energie, le retour au tarif réglementé est possible au bout d'un délai de six mois minimum.

Incompréhension des contrats

De même, encore 15% d'entre eux redoutent de voir baisser la qualité de leur électricité en changeant de fournisseur. Des craintes infondées pour Direct Energie dont la priorité va être de réexpliquer clairement "les bases de l'ouverture du marché ainsi que les démarches à suivre pour changer de fournisseurs d'électricité et/ou de gaz".
L'autre grand enseignement à retenir de ce sondage est que les Français ont une mauvaise connaissance de leurs équipements et ne comprennent pas les contrats qui les lient aux fournisseurs. Pour preuve, 2/3 d'entre eux déclarent ne pas connaître la puissance de leur installation électrique. D'ailleurs, plus de la moitié des Français - les jeunes de moins de 25 ans, principalement - ne vérifient pas que les puissances et les options tarifaires sont bien adaptées à leurs besoins.
Plus grave encore, plus de 58% des personnes interrogées déclarent ne pas connaître leur tarif de gaz et, comme pour l'électricité, ne pas savoir si l'offre à laquelle elles ont souscrit est bien adaptée à leur usage. Un désintéressement qui explique aussi sans doute pourquoi changer d'opérateur est un acte encore perçu comme "difficile".
*Etude réalisée auprès d'un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas et a été interrogé du 8 au 10 septembre 2010 en ligne sur système CAWI.
Marché de l'énergie : la méconnaissance des Français persiste
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic