L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Par C. Chahi Bechkri
,
le 11 octobre 2012
Souhaitant améliorer les performances thermiques de leur logement - une maison individuelle des années 70 - Pascal et Corinne ont opté pour la pose de modules chauffants dans les murs et les plafonds. Cette solution leur a permis de gagner en confort et de réaliser des économies d'énergie. Retour en images sur le chantier.
La rénovation thermique, Pascal et Corinne en connaissent un rayon. Et pour cause : depuis 2000, ils enchaînent les travaux afin de rendre leur logement - une maison individuelle datant des années 70 et située à Vendenheim, près de Strasbourg - plus vertueux sur le plan énergétique. "Nous cherchons à améliorer notre confort de vie et puis, nous sommes conscients que cela peut apporter une vraie plus value immobilière à notre maison", explique Pascal, interviewé sur place par Maison à part.
Dans l'ordre, il y a d'abord eu le remplacement de la chaudière existante, de toutes les fenêtres de la maison, de la porte d'entrée puis, de celle du garage et, enfin, plus récemment, l'installation de modules chauffants/rafraîchissants dans les murs dans le salon et la salle à manger. "Nous n'étions pas satisfaits par la qualité de chauffe de nos radiateurs et comme nous venions de faire remplacer le carrelage au sol, il était hors de question de tout casser pour installer un plancher chauffant", commente le propriétaire.

Murs transformés en diffuseurs de chaleur

Désireux de conserver son carrelage intact, Pascal a donc opté pour des panneaux chauffants à installer sur ses murs en guise de deuxième peau. Afin que les murs puissent être transformés en diffuseurs de chaleur et de fraîcheur, les radiateurs ont été retirés et un système de rails métalliques mis en place. Huit modules équipés de tubes dans lesquels circulent de l'eau - soit chaude, soit froide en fonction des besoins - ponctués de plaques de plâtre standards de même épaisseur, sont venus l'agrémenter.
Un collecteur a ensuite été installé afin de relier les différents réseaux de tubes à la chaudière au fioul installée dans le sous-sol de l'habitation. Cela permet également aux utilisateurs de garder le contrôle sur la température. "Les modules sont prioritairement installés sur les murs qui donnent à l'extérieur, par où arrivent le froid", précise Laurent Wiss, directeur technique de la marque Velta en France. "En stoppant le froid à la source et en fonctionnant par rayonnement, les modules réchauffent directement les personnes, les cloisons et les meubles et la chaleur est directement ressentie", ajoute-t-il. Au bout d'un an d'utilisation, Pascal confirme d'ailleurs avoir gagné en confort. "La chaleur nous est tout de suite apparue plus homogène et mieux répartie qu'avec nos radiateurs. Elle est aussi plus douce puisque le système fonctionne sur le principe de la basse température", confie-t-il.
La suite de l'article en page suivante.
Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Le rez-de-chaussée entièrement équipé

Le rez-de-chaussée entièrement équipé - Velta
Le rez-de-chaussée entièrement équipé - Velta © Velta
Convaincus par l'efficacité du système, Pascal et Corinne ont décidé de l'étendre au reste du rez-de-chaussée. En plus du salon, cinq pièces en sont désormais équipées : la cuisine, la salle de bains, une chambre et un bureau. Dans chacune d'entre elles, l'installation des modules a engendré une légère perte de place mais elle a été compensée par la suppression des radiateurs.
En ce qui concerne les travaux proprement dits, il a fallu détapisser les murs, renforcer l'isolation si besoin, installer les arrivées d'eau, mettre en place l'ossature métallique puis fixer les modules dont la particularité est d'être pré-percés pour rendre la pose plus rapide. "Lors de la fixation au mur, chaque plaque se cale contre le plafond. D'une longueur de deux mètres, elle laisse ainsi en partie basse un espace suffisant pour permettre au chauffagiste de raccorder les modules entre eux et, depuis le collecteur, à l'électricien d'installer ses câblages", indique Atas Kemal, gérant de l'entreprise plaquiste Kems Plafonds. "Le chantier fait intervenir plusieurs corps de métier, il est donc important que la communication passe bien entre les différents professionnels, surtout en amont, pour que tout se passe bien une fois les travaux lancés", prévient Laurent Wiss, directeur technique chez Velta.

Adaptation optimale à l'existant

Dans le cas de Pascal et Corinne, des réunions préparatoires ont été organisées de manière à adapter au mieux le système à leurs besoins. Dans le salon, des niches spécifiques ont ainsi pu être créées pour cacher les câbles TV et, dans la cuisine, les spots ont été intégrés dans les faux-plafonds. Des interventions ultérieures sur les murs ne sont cependant pas exclues puisque le chauffagiste fournit un film thermosensible qui détecte le passage des tubes. Grâce à lui, Pascal et Corinne pourront ainsi accrocher un tableau ou poser une étagère sans avoir peur d'endommager l'installation.
A l'heure actuelle, le système n'est relié qu'à une chaudière au fioul mais Pascal et Corinne envisage de le connecter bientôt à une pompe à chaleur. Ils pourront ainsi non seulement chauffer leur habitation, mais aussi la rafraîchir. Un vrai petit luxe dans une maison datant des années 70 !
Découvrez tous les détails de la mise en œuvre en images aux pages suivantes.

Fiche technique :

Lieu : Vendenheim
Nature des travaux : installation de murs et plafonds chauffants dans une maison individuelle des années 75
Equipements installés : modules Viaterma de chez Velta, 75 m2 de murs chauffants/rafraîchissants et 45 m2 de plafonds chauffants/rafraîchissants
Budget : 45/50 €/m2 H.T et hors pose
Intervenants :
Velta (chauffagiste)
Société Kems Plafonds (plaquiste)
Société E.F.D (électricité)
Le rez-de-chaussée entièrement équipé

Chantier en deux étapes

Chantier en deux étapes - Velta
Chantier en deux étapes - Velta © Velta
Propriétaires d'un pavillon de 170 m2 à Vendenheim, près de Strasbourg, Pascal et Corinne ont décidé d'équiper leurs plafonds et leurs murs de modules chauffants. D'abord installé dans leur salon, le système a ensuite été étendu à l'intégralité du rez-de-chaussée.
Chantier en deux étapes

Adaptation au bâti

Adaptation au bâti - Velta
Adaptation au bâti - Velta © Velta
Le nombre de modules a été adapté en fonction de la superficie de chaque pièce et de leur usage. Ainsi, huit modules ont été installés dans le salon dont la superficie avoisine les 35 m2 contre seulement quatre dans la salle de bains.
Adaptation au bâti

Modules de diffusion

Modules de diffusion - Velta
Modules de diffusion - Velta © Velta
Les modules de diffusion se présentent sous la forme de plaques constituées de plâtre et de fibres de cellulose. Ils sont agrémentés de tubes dans lesquels circulent de l'eau chaude ou froide.
Modules de diffusion

mise en place de l'ossature métallique

mise en place de l'ossature métallique - Velta
mise en place de l'ossature métallique - Velta © Velta
Les murs sont mis à nus, débarassés des éventuels radiateurs, puis agrémentés de rails métalliques. Si besoin, ils peuvent être agrémentés d'un isolant intérieur.
mise en place de l'ossature métallique

Pose murale des modules

Pose murale des modules - Velta
Pose murale des modules - Velta © Velta
Les modules de diffusion, qui mesurent 2 mètres de haut par 0,60 cm, sont ensuite placés sur les rails. Chaque plaque se cale contre le plafond de manière à laisser un espace suffisant au chauffagiste pour raccorder les réseaux de tubes entre eux ainsi qu'au collecteur.
Pose murale des modules

La fixation - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

La fixation - Velta
La fixation - Velta © Velta
La fixation se fait Les modules ont la particularité d'être prépercés de manière à faire gagner du temps sur le chantier.
La fixation - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Pose des modules au plafond

Pose des modules au plafond - Velta
Pose des modules au plafond - Velta © Velta
Les modules peuvent être installés aussi bien dans les murs que dans les plafonds. Chez Pascal et Corinne, on les retrouve à cette position dans le couloir et dans la salle de bains.
Pose des modules au plafond

La pose - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

La pose  - Velta
La pose - Velta © Velta
Les modules sont répartis à différents endroits sur les murs ou sur les plafonds. Les espaces libres sont comblés avec des plaques de plâtre traditionnelles qui ont la même épaisseur et les mêmes dimensions : le raccord est donc parfait.
La pose - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Adaptation à l'existant

Adaptation à l'existant - Velta
Adaptation à l'existant - Velta © Velta
Les réseaux électriques sont réorganisés et complètement dissimulés dans les murs ou dans les plafonds.
Adaptation à l'existant

Intégration - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Intégration - Velta
Intégration - Velta © Velta
Des sorties sont spécialement prévues pour permettre l'intégration des luminaires dans les faux plafonds. Des niches sont également créées pour dissiumuler les câbles TV.
Intégration - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Raccordement - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Raccordement - Velta
Raccordement - Velta © Velta
Tous les tubes sont reliés entre eux et à un collecteur qui alimente le système en eau et permet à l'utilisateur de réguler la température dans les pièces.
Raccordement - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Double fonction - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Double fonction - Velta
Double fonction - Velta © Velta
Le système est connecté à une chaudière qui assure la production d'eau chaude. Il fonctionne sur le principe de la basse température ce qui aboutit une chaleur homogène.
Double fonction - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Finitions - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier

Finitions - Velta
Finitions - Velta © Velta
Une fois les panneaux installés, toutes les finitions sont acceptées : peinture, papier-peint, carrelage... Le chauffagiste fournit aux clients un film thermosensible afin qu'ils puissent détecter le passage des tubes et ainsi installer une étagère ou accrocher un tableau.
Finitions - Murs et plafonds chauffants : suivi de chantier chez un particulier
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic