L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Poser un poêle à bois

le 2 novembre 2011
Andy Carter
Andy Carter © Andy Carter
L'installation d'un poêle à bois doit respecter des règles très strictes de sécurité, pour éviter incendies ou émanations de gaz toxiques. Découvrez comment faire dans l'article qui suit...
La sécurité
La place de prédilection d'un poêle à bois se situe généralement dans la pièce de vie, sous le conduit d'évacuation des fumées s'il existe. Si ce n'est pas le cas, il faut déterminer l'emplacement du futur conduit, en respectant la réglementation en vigueur, à savoir le Document Technique Unifié : DTU 24-1, 24-2. Celle-ci impose de le faire dépasser d'au moins 40 cm du faîtage et de respecter "l'écart au feu". Cet "écart au feu" indique également que la paroi extérieure du conduit doit être éloignée de plus de 8 cm de tout matériau pouvant s'enflammer: mur en bois, tissu, papier peint...

Montage des tubes

L'installation de ce conduit demande au préalable la fixation d'un collier mural qui maintiendra la partie basse du dispositif.
Après cela, il faudra percer le plafond, enlever des tuiles du toit et fixer le conduit d'évacuation sur le support de toit. Assembler les différents composants du poêle puis, sur le toit, fixer colliers, solin, joint en silicone, collerette et chapeau. Repositionner les tuiles qui doivent l'être.
Reboucher ensuite l'ouverture du plafond avec un enduit spécial résistant à la chaleur.

Montage du poêle

En ce qui concerne le poêle à proprement parler, la réglementation stipule de ménager un "écart au feu" autour du poêle de 0,50m sur le devant et 0,20m sur les cotés et sur l'arrière.
Si le sol est en parquet, PVC ou moquette, si le mur est en polystyrène ou en un autre matériau inflammable, il faudra les isoler du poêle par une plaque d'un matériau résistant à la chaleur.
Tous ces aménagements effectués, assembler les différentes parties du poêle et le raccorder au tuyau d'évacuation.
Le truc du pro :
Si vous avez peur de ne pas parvenir à poser votre poêle seul, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour réaliser cette opération qui peut s'avérer très dangereuse, du fait des risques d'incendies et d'émanation de gaz carbonique.

Fiche technique :

Niveau de difficulté : difficile
Matériel nécessaire :
- scie à métaux
- truelle
- mètre
- tournevis
- perceuse
Budget à prévoir hors achat de matériel :
poêle et tubulures : de 1.000 à plus de 8.000 €
Temps passé : une grosse journée à deux personnes au minimum
Poser un poêle à bois
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic