L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'électricité renouvelable couvre près de 20 % de la consommation française

le 23 mai 2017
Eoliennes
Eoliennes © Grégoire Noble
Les énergies renouvelables continuent leur progression : elles ont couvert, en moyenne, 19 % de la consommation d'électricité en France, sur les 12 derniers mois. Les parcs installés n'ont cessé de croître et atteignent 90 % des objectifs fixés pour 2018. Inventaire.
Les gestionnaires de réseaux de transport et de distribution de l'électricité (RTE, Enedis, ADEeF) sont formels : les énergies renouvelables progressent. Dans leur panorama de l'électricité renouvelable, ils annoncent que ces sources ont participé à hauteur de 19 % à la couverture de la consommation de courant en France sur les 12 derniers mois (et 18 % au cours du premier trimestre de 2017). Sur les trois premiers mois de l'année, le parc national a progressé de +462 MW, porté par l'éolien et, dans une moindre mesure, par le photovoltaïque, ce qui amène le total à +2.370 MW en une année. La puissance totale des renouvelables en France s'établit désormais à 46,4 GW, ce qui représente 90 % de l'objectif fixé par la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour l'année 2018.
Plus en détail, le parc éolien domine largement le panorama. Les turbines représentent maintenant plus de 12,1 GW de puissance installée, avec +380 MW raccordés au cours du premier trimestre. La production, qui dépend des conditions météorologiques et de la disponibilité des machines, est en recul par rapport à l'année précédente, avec 20 TWh (-14 %), ce qui représente 4,1 % de la consommation électrique française.

Production en baisse pour l'hydroélectricité, en hausse pour les bioénergies

De son côté, le parc solaire photovoltaïque dépasse les 6,8 GW de puissance, avec une légère augmentation de +81 MW sur les trois premiers mois de l'année. Les gestionnaires de réseaux notent que les raccordements ont ralenti, par rapport à la période précédente, mais que cette tendance devrait s'inverser au cours de 2017, "avec le raccordement des projets lauréats des appels d'offres lancés en novembre 2014 et mars 2015". Sur 12 mois, la production a été de 8,5 TWh (+12 %), ce qui permet à l'électricité solaire de couvrir 1,8 % de la consommation nationale. Les experts soulignent que le rythme de raccordement devra être drastiquement augmenté (multiplié par 4) pour espérer atteindre l'objectif 2018 fixé par la PPE.
Dernière-née, la filière des bioénergies électriques représentait, à la fin du mois de mars 2017, une puissance de 1,9 GW dont 4 MW raccordés sur le dernier trimestre. La production de cet ensemble s'est montée à 6,6 TWh (+6,1 %), amenant ces énergies à couvrir 1,4 % de la consommation d'électricité du pays. Le panorama met en avant l'atteinte, en avance, des objectifs de la PPE 2018 par la filière bois énergie.
Quant au vétéran des parcs renouvelables, celui des barrages hydroélectriques, il est resté stable à 25,47 GW de puissance établie depuis plusieurs années. Sa production, qui découle des précipitations hivernales, est en net recul par rapport au début de 2016 : seulement 14,8 TWh (-18 %). Un niveau de production faible qui "traduit une conjoncture hydrique défavorable". L'hydroélectricité couvre entre 10,3 et 11,6 % de la consommation nationale.
L'électricité renouvelable couvre près de 20 % de la consommation française
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic