L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Carton plein pour Frédérique Bret

Par Claire PHAM
,
le 22 juin 2009
Ce n'est pas une valise, mais une boîte en carton qui a changé la vie de Frédérique Bret. C'était d'abord un cadeau, une création de Claude Jeantet, puis les objets en carton sont vite devenus une passion pour cette informaticienne de 43 ans, jusqu'à en faire son métier.
Au départ, ce sont des cadres que Frédérique Bret réalise et offre autour d'elle. Cadeaux tellement appréciés qu'elle finit par en proposer au marché de Noël de Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire). Puis une amie lui demande de concevoir un présentoir pour ses épices bio qu'elle présente à un salon professionnel. Un vrai carton ! Elle lui commande alors trente-deux présentoirs similaires, les acheteurs sont aussi intéressés par la marchandise que par son packaging. Autre acheteur, autre succès, cette fois dans un bar à chocolat parisien, où ses étagères, vendues il y a deux ans, sont toujours utilisées et visibles sur place.

Un matériau de récupération

Esthétique et tenue dans le temps, deux atouts de taille pour ces créations colorées et originales. L'accueil reçu incite Frédérique à créer sa micro-entreprise en février 2007. Une entreprise engagée : la quasi-totalité des réalisations de Frédérique Bret sont fabriqués à partir de matériaux de récupération, les couleurs étant obtenues à partir de pigments naturels. "Depuis quelques années maintenant, tout le monde parle de développement durable. Cependant, c'est une vraie vocation pour moi et pas juste un effet de mode", ajoute l'artiste. Une décoration voulue durable qu'elle enseigne à des groupes scolaires trois fois par semaine et qui aujourd'hui s'exprime dans un éventail toujours plus élargi d'objets. Du mobilier d'abord : aux présentoirs et aux étagères sont venus s'ajouter des commodes et des lampes. Frédérique Bret ne compte pas cependant s'en arrêter là, puisqu'elle propose désormais des bagues "fantaisie" sur sa boutique en ligne. Des pièces découpées au laser par un sous-traitant, elle qui ne travaille qu'au cutter. "Pour obtenir un cercle parfaitement rond ou des motifs en forme de fleurs, le laser est indispensable", explique la créatrice. Et de rajouter : "j'aime particulièrement le carton parce que c'est un matériau très facile à travailler et très agréable au toucher. L'on peut faire beaucoup d'essais. Ce n'est pas grave et peu coûteux si l'on rate un objet, ce n'est pas gravé dans le marbre !".
portrait de Frédérique Bret
portrait de Frédérique Bret © Julien Piffaut
 
L'originalité de ces créations : là où la plupart des artistes préfèrent la surface plane et lisse du carton, elle travaille les tranches où s'y trouvent les cannelures créant relief et transparence. Un effet exigeant précision et patience : une heure pour assembler un cadre simple, trois jours pour une étagère. C'est pour cela qu'elle ne fait que du sur-mesure et travaille à la commande. "Ce que je préfère le plus ? Lorsqu'une entreprise ou un particulier m'appelle, a une certaine idée de ce qu'il désire mais qu'il soit surpris et ravi du résultat final parce que j'y ai apporté ma touche personnelle. Mon propre style. Je reproduis rarement deux fois la même chose", s'enthousiasme Frédérique Bret.
Son gros projet ? Une boutique sur rue à Châlons-sur-Saône avec trois amis créatrices, l'une céramiste, l'autre qui récupère et relooke des meubles anciens et la dernière plus axée sur la couture. Toutes les quatre souhaitent un lieu où puisse s'exprimer l'ensemble des acteurs culturels de leur ville, avec un côté boutique et un autre dédié aux expositions et concerts. Un espace qu'elles comptent bien ouvrir avant la période de Noël.
Plus de renseignements sur www.cadrecarton.fr.
Pour découvrir les créations de Frédérique Bret, cliquez sur suivant.
Carton plein pour Frédérique Bret

Le présentoir pour plantes aromatiques

présentoir pour plantes aromatiques en carton
présentoir pour plantes aromatiques en carton © Frédérique Bret
Une amie de Frédérique Bret lui demande de concevoir un présentoir pour ses épices bio qu'elle présente à un salon professionnel. Un vrai carton ! Elle lui commande alors trente-deux présentoirs similaires, les acheteurs sont aussi intéressés par la marchandise que par son packaging.
Le présentoir pour plantes aromatiques

Une armoire - Carton plein pour Frédérique Bret

armoire en carton Frédérique Bret
armoire en carton Frédérique Bret © Jean-Luc Petit
L'originalité de ces créations : là où la plupart des artistes préfèrent la surface plane et lisse du carton, elle travaille les tranches où s'y trouvent les cannelures créant relief et transparence. Un effet exigeant précision et patience : une heure pour assembler un cadre simple, trois jours pour une étagère. C'est pour cela qu'elle ne fait que du sur-mesure et travaille à la commande.
Sur commande uniquement.
Une armoire - Carton plein pour Frédérique Bret

Une étagère - Carton plein pour Frédérique Bret

étagère en carton Frédérique Bret
étagère en carton Frédérique Bret © Jean-Luc Petit
"J'aime particulièrement le carton parce que c'est un matériau très facile à travailler et très agréable au toucher. L'on peut faire beaucoup d'essais. Ce n'est pas grave et peu coûteux si l'on rate un objet, ce n'est pas gravé dans le marbre !".
Sur commande uniquement.
Une étagère - Carton plein pour Frédérique Bret

Un cadre photo

cadre photo par Frédérique Bret
cadre photo par Frédérique Bret © Frédérique Bret
D'après une photo inspirée de "La promenade" de Marc Chagall. Le cadre est en carton d'emballage de récupération.
Photo originale signée. Tirage limitée à 25 exemplaires.
Une partie des bénéfices est reversée à l'association "Au fil de l'eau".
Dimensions : 20 cm x 20 cm.
Prix public indicatif : 30 €
Un cadre photo

Des bijoux "fantaisie"

bagues "fantaisies" de Frédérique Bret
bagues "fantaisies" de Frédérique Bret © Jean-Luc Petit
L'artiste propose désormais des bagues "fantaisie" sur sa boutique en ligne. Des pièces découpées au laser par un sous-traitant, elle qui ne travaille qu'au cutter. "Pour obtenir un cercle parfaitement rond ou des motifs en forme de fleurs, le laser est indispensable", explique la créatrice.
Prix public indicatif : 5 €
Des bijoux "fantaisie"

Une lampe au style oriental

lampe en carton par Frédérique Bret
lampe en carton par Frédérique Bret © Jean-Luc Petit
La lampe orientale
Dimension : hauteur : 47 cm
Prix public indicatif : 59 €
Une lampe au style oriental

Un miroir carré

miroir en carton Frédérique Bret
miroir en carton Frédérique Bret © Frédérique Bret
Miroir "Zig-Zag"
Dimension glace : 29,5 cm x 29,5 cm.
Dimension extérieure : 42 cm x 42 cm.
Prix public indicatif : 40 €
Un miroir carré
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic