L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Par C. Chahi Bechkri
,
le 18 novembre 2010
Afin d'offrir à des propriétaires l'espace qui leur manquait dans leur habitation, l'architecte Jean-Luc Héry a eu l'idée de venir y greffer une boîte en zinc. Posée en équilibre sur l'un des murs existants, la structure a également permis de moderniser l'image de la maison, le tout sans empiéter sur le jardin. Un projet mené à bien en dépit des nombreuses contraintes existantes...
Lorsqu'une maison ou un appartement deviennent trop petits, il n'y a que deux solutions envisageables : soit déménager pour plus grand, soit agrandir la taille de son logement, à condition bien sûr d'en avoir les moyens financiers et techniques. Ayant pu faire l'acquisition d'un terrain mitoyen du leur, les propriétaires qu'a rencontré l'architecte Jean-Luc Héry en 2008 avaient, pour leur part, retenu la deuxième option. D'une superficie de 100m2, la parcelle permettait tout à fait au couple d'envisager la réalisation d'une extension. "Il fallait trouver une solution qui leur permette de gagner de l'espace mais sans empiéter sur le jardin, espace dont l'habitation était jusqu'ici dépourvue", commente l'architecte.
Sauvegarder le terrain, une contrainte de plus sur une liste déjà longue : le terrain étant encerclé d'immeubles très hauts, il fallait également penser à protéger les occupants des regards extérieurs. Par ailleurs, son accès étant particulièrement difficile, le système constructif devait être facile et rapide à mettre en œuvre.

Comme une "cabane perchée dans un arbre"

Jean-Luc Héry en est donc arrivé à la conclusion que seule une extension en hauteur, comme "une cabane perchée dans un arbre", était envisageable. "Je n'y aurais sans doute jamais pensé, si je ne m'étais pas retrouvé face à autant de contraintes", confie-t-il. "Finalement, poursuit-il, ce projet, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, s'en est nourri pour exister".
Extension Brest
Extension Brest © Jean-Luc Héry
 Cette extension prendra la forme d'une boîte en zinc positionnée, comme l'explique l'architecte, "en équilibre sur l'un des anciens murs d'enceinte du terrain et reliée à la maison par une passerelle en retrait qui disparaît derrière un mur rideau double hauteur". Une manière astucieuse de limiter l'emprise au sol de l'extension, tout en donnant un air résolument contemporain à la maison. "Elle crée un lien entre la maison existante, le jardin agrandi et les immeubles voisins, dans un souci d'optimisation, de clarté et de préservation de l'intimité du lieu", ajoute le responsable du projet.

Une "vraie" entrée

Pour rendre la construction plus facile, Jean-Luc Héry a opté pour une structure légère : une ossature bois. Les murs ne pouvant pas être acheminés déjà montés sur le chantier, ils ont été fabriqués sur place. Par ailleurs, afin d'accéder plus facilement à l'extension, l'architecte a eu l'idée de recouvrir l'étroit passage qui séparait la maison du bâtiment voisin, créant ainsi une "vraie entrée". Dernière étape : la création d'ouvertures dans l'ancien mur extérieur de l'habitation, un percement qui a permis d'établir une communication entre le bâti existant et le nouveau.
Grâce à cette extension, réalisée en l'espace de seulement cinq mois, le couple est parvenu à gagner 55 m2 et créer un bureau au rez-de-chaussée et une chambre supplémentaire avec dressing et salle de bain à l'étage. Le tout pour un budget de 74.000 €. Une réalisation qui prouve, comme le fait remarquer Jean-Luc Héry, que même dans un milieu urbain dense, il est possible de trouver des solutions architecturales harmonieuses.
Pour découvrir le avant/après de cette réalisation, cliquez sur suivant.
Fiche technique :
Projet : extension
Architecte : Jean-Luc Héry
Surface : 55 m2
Date : 2008
Lieu : Brest
Structure : ossature bois
Matériaux utilisés : menuiseries en aluminium et bardage en zinc quartz
Coût : 74.000 €
Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Maison avant - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Maison avant - Extension Brest
Maison avant - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Avant l'intervention de Jean-Luc Héry, la maison ne disposait à l'arrière que d'une petite cour sombre et étroite.
Maison avant - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Plan projet - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Plan projet - Extension Brest
Plan projet - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Les propriétaires ayant pu faire l'acquisition d'un terrain mitoyen du leur, un projet d'extension a pu être immaginé."Il fallait trouver une solution qui leur permette de gagner de l'espace mais sans empiéter sur le jardin, espace dont l'habitation était jusqu'ici dépourvue", explique Jean-Luc Héry.
Plan projet - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Ossature bois 1/2 - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Ossature bois 1/2 - Extension Brest
Ossature bois 1/2 - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Finalement, l'architecte a eu l'idée de créer extension en hauteur, comme "une cabane perchée dans un arbre".
Ossature bois 1/2 - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Ossature bois 2/2 - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Ossature bois 2/2 - Extension Brest
Ossature bois 2/2 - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Le projet a consisté à venir poser une boîte en zinc en équilibre sur l'un des anciens murs d'enceinte du terrain attenant. Pour la construire, c'est l'option bois qui a été retenue.
Ossature bois 2/2 - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Passage avant - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Passage avant - Extension Brest
Passage avant - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Afin d'accéder plus facilement à l'extension, l'architecte a eu l'idée de recouvrir l'étroit passage qui séparait la maison du bâtiment voisin, créant ainsi une "vraie entrée".
Passage avant - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Passage en travaux

Passage en travaux - Extension Brest
Passage en travaux - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Là encore, une ossature bois a été mise en oeuvre.
Passage en travaux

Passage en travaux

Passage en travaux - Extension Brest
Passage en travaux - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Une fois la structure bois installée, le passage s'est trouvé entièrement couvert.
Passage en travaux

Passage transformé en entrée

Passage transformé en entrée - Extension Brest
Passage transformé en entrée - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Le passage est devenu l'entrée principale de la maison. Pour établir une communication entre le bâti existant et le nouveau, il a simplement fallu créer des ouvertures dans l'ancien mur extérieur de l'habitation.
Passage transformé en entrée

Maison après - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Maison après - Extension Brest
Maison après - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Posée en équilibre sur l'un des murs existants, la boîte a permis non seulement d'agrandir la maison mais également de moderniser son image, le tout sans empiéter sur le jardin.
Maison après - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Entrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Entrée - Extension Brest
Entrée - Extension Brest © Jean-Luc Héry
L'entrée se présente désormais sous la forme d'un long couloir, offrant une belle perspective sur la nouvelle partie de l'habitation.
Entrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Entrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Entrée - Extension Brest
Entrée - Extension Brest © Jean-Luc Héry
En plus d'être lumineuse grâce aux larges bandeaux vitrés qui l'agrémentent, l'entrée bénéficie également d'une belle hauteur sous plafond.
Entrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Passerelle vitrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur

Passerelle vitrée - Extension Brest
Passerelle vitrée - Extension Brest © Jean-Luc Héry
Une passerelle vitrée permet d'accéder à l'extension qui abrite une chambre, une salle de bains et un dressing. Un bureau a été installé dans l'espace situé juste en dessous.
Passerelle vitrée - Extension : une boîte en zinc posée sur un mur
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic