L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Nicolas Sarkozy encourage la construction bois

le 19 mai 2009
bois
bois © DR
Lors d'une visite mardi dans le Bas-Rhin sur le thème du développement de la filière bois, Nicolas Sarkozy a annoncé plusieurs mesures, dont une enveloppe de 20 millions d'euros et le souhait de multiplier par dix l'usage du bois dans la construction.
Le chef de l'Etat en visite sur le site de la scierie de Siat à Urmatt dans le Bas-Rhin, a annoncé la création d'un fond stratégique d'investissement dédié à la filière bois et le déblocage d'une enveloppe d'un montant de 20 millions d'euros avec, pour "objectif", de le doter à terme de "100 millions d'euros".
"Les groupes Eiffage, Crédit agricole, le Fonds stratégique d'investissement (FSI) et l'Office national des forêts souscriront à ce fond stratégique d'investissement", a précisé le Président.

10 fois plus d'utilisation du bois

Souhaitant un "plan extrêmement puissant" en France, le chef de l'Etat a annoncé également qu'il voulait "(...) multiplier par dix, dès 2010, le seuil minimum d'utilisation de bois dans les constructions neuves. De son côté, l'Etat s'engage à promouvoir la certification et l'emploi de bois certifié dans les constructions publiques, dès 2010".
En effet, la France a une consommation de bois dans la construction trois fois moins élevée que les Etats-Unis et cinq fois moins que la Finlande ou bien le Japon. Selon Nicolas Sarkozy, l'augmenter permettra de réduire les émissions de gaz carbonique et de répondre aux engagements européens de la France.
Plus de permis de construire pour l'isolation extérieure
Parmi les autres mesures annoncées par le chef de l'Etat : la mise en place avant fin mai des prêts bonifiés pour le financement du stockage du bois abattu par la tempête Klaus de janvier 2009 ; la dispense de permis de construire pour tout propriétaire utilisant du bois pour l'isolation thermique de sa maison par l'extérieur ; l'expérimentation d'un marché financier visant à valoriser le stockage de carbone dans le bois et le rachat d'électricité pour les unités moyennes de production à partir de bois.
Enfin, l'Office National des Forêts pourra, dans le respect du droit de la concurrence, proposer un mandat de gestion annuel aux propriétaires privés de forêt non exploitée.
Avant d'être présentés à la convention Climat qui se déroulera fin 2009, ces propositions devront être étudiées par les acteurs de la filière bois.
Nicolas Sarkozy encourage la construction bois
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic