L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 1 octobre 2012
Très cloisonné et mal conçu, un petit appartement de Lausanne ne convient plus au mode de vie actuel. Entièrement repensé par l'architecte d'intérieur Vincent Delaunay, il prend des allures de loft aéré et astucieusement agencé.
Etriqué, c'est l'adjectif qui qualifiait le mieux cet appartement de 37 m² dans un immeuble de Lausanne, en Suisse, avec vue sur le lac Léman. Son agencement n'avait pas changé depuis sa construction en 1934 : une très petite chambre, une cuisine exigüe, une salle de bains presque trop grande... "Le deux-pièces n'était plus adapté au mode de vie actuel" estime Vincent Delaunay, l'architecte d'intérieur qui a entièrement repensé son espace.
"L'appartement, très cloisonné, était conçu comme un grand, alors que l'on n'y habite qu'à deux maximum, nous explique-t-il. La cuisine était fermée, et beaucoup d'espace était consacré à une entrée". Inutile pour l'architecte, qui décide d'éliminer les portes et de donner au deux-pièces un air de loft.
Une fois les cloisons tombées, les différentes zones de l'appartement sont délimitées visuellement par des plafonds de hauteurs différentes. "J'ai ainsi fait d'une pierre plusieurs coups : définir les espaces, refaire l'électricité à neuf et compenser les différences de niveaux des anciennes pièces" explique Vincent Delaunay.
La suite de l'article et les photos avant/après de la réalisation, en pages suivantes.
Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Une cuisine délimitée par une table centrale

Une cuisine délimitée par une table centrale - Avant après appart Lausanne
Une cuisine délimitée par une table centrale - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
"La cuisine se résumait à un bac en céramique et quelques meubles" se souvient Vincent Delaunay. L'architecte l'agrandit en lui annexant la surface de la chambre voisine. La porte-fenêtre de cette chambre, qui donnait sur le petit balcon, est conservée. Décloisonnée, la cuisine est cependant délimitée par un meuble, où s'encastre l'électroménager, et par une grande table, qui se trouve alors au milieu de la maison.
L'espace nuit, quant à lui, est transféré dans le salon de 20 m². "J'ai imaginé une alcôve entourée de rouleaux de tulle japonais qui se déroulent" explique Vincent Delaunay. La tête de lit est composée de plans de travail en bois massif - "c'est leur dimension qui m'a inspiré cette idée" nous confie l'architecte. Au dessus, une grande boîte offre des rangements, tout en accentuant l'intimité de l'espace.
La suite de l'article et les photos avant/après de la réalisation, en pages suivantes.
Une cuisine délimitée par une table centrale

Optimisation de l'espace et rangements astucieux

Optimisation de l'espace et rangements astucieux - Avant après appart Lausanne
Optimisation de l'espace et rangements astucieux - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
La surface restante pour le salon est suffisamment importante pour y installer tout le mobilier nécessaire, y compris un astucieux meuble TV, qui est en réalité un caisson ventilé pour le radiateur mural. Seul bémol : une seconde porte-fenêtre, donnant sur le même balcon, est très mal située. "Je l'ai remplacée par une fenêtre, afin de pouvoir adosser le canapé à cet angle stratégique" explique Vincent Delaunay.
Enfin, la salle de bains a aussi fait peau neuve, en abandonnant sa baignoire pour une douche à l'italienne. Une partie du hall d'entrée lui est associée, non pas pour l'agrandir, mais pour créer un dressing en enfilade. Le résultat : plus d'espace dans la salle de bains autour du lavabo, et plus de rangements.
En pages suivantes, découvrez les photos de l'appartement lausannois avant et après les travaux.

Fiche technique

Architectes d'intérieur : Vincent Delaunay www.vincentdelaunay.com
Maître d'ouvrage : privé
Surface : 39 m² SHON
Coût : 68.000 € TTC
Date de livraison : mars 2012
Optimisation de l'espace et rangements astucieux

Avant - Salon - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Avant - Salon - Avant après appart Lausanne
Avant - Salon - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Le salon était très grand (plus de 20 m² selon l'architecte d'intérieur), mais il avait plusieurs fonctions mal définies. Au fond, dans le coin, une porte-fenêtre mène au petit balcon, ce qui fait doublon avec une autre porte-fenêtre dans la chambre, menant au même endroit.
Avant - Salon - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Avant - Cuisine - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Avant - Cuisine - Avant après appart Lausanne
Avant - Cuisine - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Très étroite, la cuisine se résumait à un évier et quelques rangements. Elle était séparée du salon par une arche qui définissait l'espace.
Avant - Cuisine - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Travaux - Cloisons - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Travaux - Cloisons - Avant après appart Lausanne
Travaux - Cloisons - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Première étape : déposer toutes les cloisons qui divisaient l'appartement. A gauche, l'on devine l'emplacement de l'ancienne cuisine, et celle de l'ancienne chambre juste à côté, avec la porte-fenêtre.
Travaux - Cloisons - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Travaux - Plafonds - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Travaux - Plafonds - Avant après appart Lausanne
Travaux - Plafonds - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Pour encastrer les luminaires, cacher les câbles électriques, et compenser les différences de niveau, l'architecte d'intérieur crée un faux plafond. En fonction des pièces, il a une hauteur différence, pour délimiter l'espace de manière originale.
Travaux - Plafonds - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Entrée - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Entrée - Avant après appart Lausanne
Entrée - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
La parquet, en bon état, a été conservé. Au niveau de l'entrée, une porte à hublot mène au dressing et à la salle de bains (voir plus loin). Au centre de la maison, la table de la cuisine.
Entrée - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Cuisine ouverte - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Cuisine ouverte - Avant après appart Lausanne
Cuisine ouverte - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
La cuisine est à présent ouverte, mais deux meubles délimitent l'espace : une colonne, où sont installés les appareils électroménagers, et une table encastrée.
Cuisine ouverte - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Effet miroir - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Effet miroir - Avant après appart Lausanne
Effet miroir - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Pour donner une impression de profondeur dans la cuisine, une miroir a été installé près de la fenêtre. Il permet aussi de faire pénétrer plus de lumière.
Effet miroir - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Cuisine équipée - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Cuisine équipée - Avant après appart Lausanne
Cuisine équipée - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Plus grande, mieux équipée, la cuisine est plus fonctionnelle. A droite, la porte fenêtre qui mène au balcon a été conservée.
Cuisine équipée - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Table centrale - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Table centrale - Avant après appart Lausanne
Table centrale - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
A gauche, apparaît l'autre côté de la colonne, où se trouvent les appareils électroménagers. La table, qui a perdu deux pieds pour être encastrée, est devenu l'élément central.
On devine, au fond de la pièce, le meuble aéré qui cache le radiateur et sur lequel est accroché le téléviseur.
Table centrale - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Salon - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Salon - Avant après appart Lausanne
Salon - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Comme la porte-fenêtre a été remplacée par une fenêtre, l'on a pu installer un canapé d'angle adosser à ce mur stratégique. Dans la colonne, une étagère à fond miroité a été créée.
On voit bien ici les différences de niveau de plafond, qui crée une impression de "zones" bien distinctes, sans couper l'horizon visuel.
Salon - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Coin nuit - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Coin nuit - Avant après appart Lausanne
Coin nuit - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
La "chambre" est installée dans une alcôve dans le salon. L'intimité est créée par des toiles japonaises suspendues au plafond, qui se déroulent en fonction du moment de la journée, mais aussi par le meuble suspendu au dessus du lit.
La tête de lit est constitué de planches de bois massif - en réalité, des plans de travail !
Coin nuit - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Salle de bains

Salle de bains - Avant après appart Lausanne
Salle de bains - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
La porte au hublot, près de l'entrée, donne sur le dressing et la salle de bains, en enfilade. Une partie du hall, très grand, a été annexée pour l'opération.
Salle de bains

Lavabo - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Lavabo - Avant après appart Lausanne
Lavabo - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Comme le reste de l'appartement, la salle de bains a également subi un coup de jeune, avec des galets de marbre et un peinture à la chaux. Une douche à l'italienne remplace la baignoire.
Lavabo - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Dressing - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain

Dressing - Avant après appart Lausanne
Dressing - Avant après appart Lausanne © Vincent Delaunay
Le dressing est idéalement placé, juste avant la salle de bains. On l'observe ici à partir de la salle de bains.
Dressing - Un deux-pièces exigu devient un loft contemporain
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic