L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un nouveau matériau pour la construction et la décoration

Par Claire PHAM
,
le 16 juillet 2009
Eco by Consentino
Eco by Consentino © Consentino
Cosentino, groupe espagnol spécialisée dans la production de pierres naturelles et semi-naturelles, lance un matériau dédié à la décoration et à la construction : Eco. Sa spécificité ? Ce produit, lisse comme la pierre, composé à 75% de matériaux recyclés, est annoncé 100% recyclable et écologique. Explications.
"Eco" by Consentino, le nouveau matériau 100% écologique sort sur le marché français dès le mois de septembre prochain. "Il est fabriqué à partir de porcelaine, verre, chute de pierres naturelles issues de carrières ou encore de cendres vitrifiées. Tout est ensuite mélangé à une résine naturelle de maïs. La matière obtenue est alors chauffée dans un four puis refroidie pendant 24 heures à température ambiante. Pour obtenir le résultat final, il faut polir de manière grossière puis plus finement", explique Jean-Luc Manivet, Directeur Général du Consentino Center Paris. De gros moyens ont été mis en œuvre par le groupe. Pratiquement trois ans de recherche et développement ont été nécessaires aux ingénieurs pour la conception et deux ans supplémentaires pour l'obtention des certifications pour une mise sur le marché optimale. Près de 4,5 millions d'euros ont été investis. "Dès qu'une nouvelle certification sort, le groupe souhaite l'avoir afin qu'Eco soit utilisé de toutes les manières possibles et imaginables", rappelle le Directeur Général.
Avantages et inconvénients
Eco by Consentino
Eco by Consentino © Consentino
 
Eco est un matériau autant destiné à la décoration qu'à la construction. Murs, sol, vasques de salle de bain, plan de travail, les applications sont nombreuses. Pour cela, des tests de contrôle alimentaire et de solidité ont dû être effectués, avec succès. "On peut même en mettre au plafond mais il faut faire attention car comme toute pierre, Eco est assez lourd ! Il y a des règles de sécurité à respecter", souligne Jean-Luc Manivet. En effet, le matériau pèse 75 kg par m² pour une épaisseur de trois centimètres. Concernant les autres propriétés de la pierre, Eco est très facile d'entretien et hautement résistant aux taches, aux rayures et à la chaleur. "Mais, au contraire du quartz et du granit, il n'est cependant pas antibactérien", explique Jean-Luc Manivet. Pour qu'il le devienne, il faudrait utiliser des produits chimiques. "Le principal inconvénient reste cependant le choix des couleurs. Quinze seulement pour Eco alors que le quartz existe en 65 teintes différentes !".
Avant même la fabrication, il a fallu également réfléchir sur le problème d'approvisionnement des matières premières et gérer le stock. "Pour un coût bilan carbone minimal, chaque camion livrant de la marchandise, rejoint ensuite une déchetterie pour récupérer les divers matériaux recyclés, ayant été utilisés soit par l'industrie, soit consommés mais ayant atteint la fin du cycle de vie. Ainsi, au lieu de repartir à vide, le camion repart plein !", s'enthousiasme Jean-Luc Manivet.
Eco by Consentino
Eco by Consentino © Consentino
 
Et de rajouter : "Consentino est une société très au fait des enjeux écologiques actuels. Tout est recyclé. L'eau que nous utilisons, nous la recyclons pour la réutiliser. Les voitures de nos commerciaux consomment moins de 140g de CO2. Nous traitons nos camions à 'l'AdBlue' (ndlr : cette solution permet de convertir 85% des oxydes d'azote contenus dans les gaz d'échappement, en azote et en vapeur d'eau). C'est un vrai état d'esprit !", conclut Jean-Luc Manivet.
Lors du salon Construmat en avril dernier, Eco a reçu Prix de l'Innovation technologique dans la catégorie des produits de revêtement et d'installation.
Un nouveau matériau pour la construction et la décoration
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic