L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison en bois massif montée en quatre jours

Par Carine Lauga
,
le 18 avril 2013
C'est au cœur de la vallée de Chevreuse que prend place une maison en bois massif, performante et confortable à la fois, comme l'exigeaient ses propriétaires. Fruit de la collaboration entre un constructeur et une agence d'architecture, elle a dû répondre à des contraintes de taille de par sa situation géographique. Visite.
Il n'aura fallu que quatre jours pour voir sortir de terre la maison de Longvilliers, dans les Yvelines. Cette prouesse, on la doit au système constructif élaboré par la société Woodeum, spécialiste du panneau en bois massif. Collaborant avec l'agence d'architecture Equateur, cette maison se veut le produit de la performance et du confort.
Car tel était le souhait des propriétaires : avoir une maison énergétiquement performante, proche du niveau BBC, bien isolée tant thermiquement qu'acoustiquement. Du coup, Equateur les a immédiatement orientés vers une solution en bois massif, et plus précisément vers un système de panneaux pleins. "Les propriétaires se sont laissés guider par l'architecte, ils n'ont pas adopté le bois pour coller à un effet de mode, ni pour mettre du bois pour le bois. Ce sont vraiment les qualités du matériau qui les ont séduits", confie Jean-Philippe Ferreira, président de Woodeum.

Un bilan carbone non négligeable

En outre, le bois a été la solution idéale pour répondre aux contraintes de PLU de la commune de Longvilliers, composée pour beaucoup d'habitations à pans de bois et d'architecte vernaculaire.
Il fallait donc un bâtiment à l'architecture simple, qui s'intègre dans son environnement. D'où un édifice semblable à une longère avec un étage supérieur.
La solution bois a été aussi synonyme de rapidité d'exécution. Ainsi, la structure et le bardage en bois ont été montés en seulement quatre jours. Une dalle béton a d'abord été livrée, puis deux semi-remorques d'environ 70 m3 au total sont arrivés pour livrer le bois pour la structure ; le bois pour la charpente et le bardage a aussi été réceptionné, soit quelque 10 m3 ; enfin, le tout a été assemblée en 4 jours, dont une journée pour la pré-fabrication de la fermette qui s'est faite préalablement au sol, pour plus de sécurité. "L'avantage du bois est son bilan carbone. Quand on sait que 1 m3 de bois, c'est une tonne de CO2 stockée, sur un chantier comme celui-ci, ce n'est pas négligeable et cela correspond à la démarche environnementale que souhaitaient adopter les propriétaires", explique Jean-Philippe Ferreira.
Pour la structure, l'épicéa a été choisi, tandis que du sapin blanc lasuré en usine constitue le bardage vertical, qui fait office de protection solaire. "Il apporte un rythme moderne à la façade", souligne le dirigeant de Woodeum.
Lire la suite en page 2.
Une maison en bois massif montée en quatre jours

Jongler avec les contraintes

²
² © Woodeum
Outre les exigences urbanistiques fortes, "l'implantation du bâtiment sur le terrain a été une gageure, révèle, pour sa part, Thuy Nguyen, architecte de l'agence Equateur. Nous n'avons du coup que très peu d'apport solaire au sud, du fait de l'orientation du terrain". Qu'importe, l'isolation a été un poste clé de la réalisation, avec une isolation par l'extérieur de 18 cm d'épaisseur, 40 cm de laine de cellulose soufflée dans les combles.
Le chauffage est assuré par un poêle à bois au rez-de-chaussée, tandis qu'un ballon thermodynamique à échange thermique produira l'eau chaude sanitaire. Enfin, des radiateurs électriques fourniront un petit apport thermique supplémentaire.
"C'est la première fois que nous travaillons avec ce type de structure en bois massif, l'essai est concluant", reconnaît Thuy Nguyen. Qui ajoute : "La phase de préparation su chantier doit être plus efficace et plus précise. C'est une autre façon de travailler, mais au final, c'est un gain de temps en chantier".
Découvrez les principales étapes du chantier en pages suivantes.

Fiche technique

Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : agence Equateur Architecture
Situation du projet : Longvilliers (75)
Surface plancher : 310 m2
Cep : 56 kwh/m2/an
Livraison : 30 juillet 2013
Durée des travaux : 10 mois
Jongler avec les contraintes

Du bois acheminés par semi-remorques

Du bois acheminés par semi-remorques - woodeum
Du bois acheminés par semi-remorques - woodeum © Woodeum
Deux semi-remorques d'environ 70 m3 ont été réceptionnés sur le chantier, contenant le bois de structure. Une autre livraison a été effectuée pour le bois de charpente et de bardage.
Du bois acheminés par semi-remorques

un montage en 4 jours

un montage en 4 jours - woodeum
un montage en 4 jours - woodeum © Woodeum
Posée sur une dalle béton, la maison a pu être édifiée en seulement 4 jours. Les ouvriers ont d'abord monté la fermette, pour ensuite pouvoir la poser intégralement sur la structure.
un montage en 4 jours

Essences de bois

Essences de bois - woodeum
Essences de bois - woodeum © Woodeum
De l'épicéa a été choisi pour les panneaux de structure, tandis que le bardage est constitué de sapin blanc lasuré en usine, dans une teinte nommée "pré-grisaillement", qui permet d'adopter dès l'origine un effet vieilli homogène.
Essences de bois

Montage du bardage vertical

Montage du bardage vertical - woodeum
Montage du bardage vertical - woodeum © Woodeum
Le bardage vertical fait office de protection solaire.
Montage du bardage vertical

Bardage - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Bardage - woodeum
Bardage - woodeum © Woodeum
Du sapin blanc a été utilisé pour le bardage vertical. Il a été choisi déja coloré en usine, afin qu'il reste homogène avec le vieillissement.
Bardage - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Brise-soleil - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Brise-soleil - woodeum
Brise-soleil - woodeum © Equateur Architecture
Brise-soleil - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Architecture vernaculaire - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Architecture vernaculaire - woodeum
Architecture vernaculaire - woodeum © Woodeum
Pour respecter le PLU de Longvilliers, commune composée de nombreuses habitations à pans de bois, une architecture simple et qui s'intègre dans son environnement a été adoptée.
Architecture vernaculaire - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Longère en bois

Longère en bois - woodeum
Longère en bois - woodeum © Woodeum
Longère en bois

Intérieur - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Intérieur - woodeum
Intérieur - woodeum © Woodeum
Si le bois est très présent à l'extérieur, les propriétaires n'en ont absolument pas voulu à l'intérieur.
Intérieur - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Plan masse - Une maison en bois massif montée en quatre jours

Plan masse - woodeum
Plan masse - woodeum © Equateur Architecture
L'orientation du terrain et les contraintes du PLU n'ont pas joué en faveur d'une orientation bioclimatique. Ainsi, il y a peu d'apport solaire au Sud, souligne l'architecte.
Pour voir le montage en accéléré :
Plan masse - Une maison en bois massif montée en quatre jours
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic