L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Deux Français sur 3 concernés par les primes à l'éco-rénovation

Par R.N.-B. avec C.L.
,
le 31 octobre 2013
Rénovation argent
Rénovation argent © Montage MAP
Deux tiers des Français pourraient bénéficier des deux nouvelles primes pour l'éco-rénovation des logements, présentées en septembre dernier. Des aides de 1.350 et 3.000 euros qui sont cumulables avec le crédit d'impôt développement durable et l'éco-prêt à taux zéro.
Présenté le 19 septembre dernier, le plan "J'éco-rénove, j'économise" est passé à la phase 2, lundi 21 octobre. Une grande campagne de communication a été lancée à destination du grand public. Objectif : atteindre les 500.000 logements rénovés par an d'ici 2017. Mais surtout, dans un premier temps, faire prendre conscience aux particuliers que plus de deux tiers d'entre eux peuvent profiter des nouvelles aides mises en place pour l'éco-rénovation !
De nouvelles primes cumulables avec les anciennes aides
Au centre de la campagne, la prime de 1.350 euros. Elle sera proposée aux ménages dont les revenus sont inférieurs à 25.000 euros par an pour une personne seule, 35.000 euros pour un couple, et 50.000 euros pour une famille avec deux enfants.
Une autre prime de 3.000 euros sera attribuée aux ménages les plus modestes - ceux dont les revenus sont de moins de 26.000 euros pour un couple et 35.000 euros s'il réside en Ile-de-France, ou de 37.000 euros pour une famille de 4 personnes et 49.000 euros si elle vit en Ile-de-France.
Par ailleurs, ces primes peuvent être cumulées avec les dispositifs existants tels que le Crédit d'impôt développement durable (CIDD) et l'éco-PTZ (jusqu'à 30.000 euros), accessibles tous deux sans condition de ressources, ou encore les subventions des collectivités locales.
Une palette d'outils pour se renseigner
Un service public de rénovation énergétique a également été mis en place pour renseigner les particuliers sur les différentes aides existantes et les conditions pour en bénéficier. Un numéro de téléphone national (0 810 140 240) et un site Internet (renovation-info-service.gouv.fr) sont ainsi disponibles.
Près de 450 points d'informations ont également été recensés partout en France, au sein desquels des conseillers formés répondent aux questions du grand public. Il s'agit notamment des Espaces Info énergie (EIE) de l'Ademe, des guichets Anah (collectivités locales et directions départementales du territoire, DDT) ainsi que des agences départementales d'information sur le logement (Adil).
Deux Français sur 3 concernés par les primes à l'éco-rénovation
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic