L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Saragosse, ville de l'eau

Par Nicolas Cliet-Marrel avec AFP
,
le 20 avril 2007
saragosse
saragosse © DR
La ville de Saragosse en l'Espagne organise en juin 2008 la première Exposition internationale dédiée à l'eau sur le thème du développement durable.
Métropole de 600.000 habitants du nord-est de l'Espagne, Saragosse veut être la «ville phare de l'eau», a affirmé Francisco Pellicer, un des organisateurs de l'Exposition «Zaragoza 2008», qui se déroulera l'année prochaine du 14 juin au 14 septembre.
Pour cet événement inédit sur le thème de l'eau et du développement durable, la ville attend plus de 7 millions de visiteurs, dont un million d'étrangers. Et pour évoquer le réchauffement climatique et la raréfaction de l'eau, un grand iceberg de 55 mètres de long sur 20 mètres de haut servira de scène à la cérémonie d'inauguration. De même, la manifestation respectera les «bonnes pratiques» environnementales et générera notamment sa propre énergie, grâce à deux éoliennes et 15.000 M2 de plaques solaires.
Saragosse met actuellement en place de vastes travaux sur un espace de 25 hectares dans une boucle de l'Ebre, un fleuve clef pour l'approvisionnement en eau du nord de l'Espagne. Plus de 600 millions d'euros, dont 70% pris en charge par l'Etat, sont investis directement pour ce projet, une somme à laquelle s'ajoute un milliard d'euros en infrastructures.

Une architecture pensée autour de l'utilisation de l'eau

Le cabinet d'architectes Carlos Lamela travaille actuellement à l'aménagement des différents espaces de l'exposition. L'architecte espagnol considère que «la présence de l'Èbre est une grande richesse que la ville ne peut ni ne doit négliger». Pour lui, «toutes les actions doivent être justement pensées, en tenant compte des volumes, de la disposition et des proportions. Il faudra soigner les dispositifs d'épuration, les systèmes d'écoulement et les canalisations ; c'est comme quelqu'un qui possède une source de vie près de chez lui, il doit l'entretenir car son futur en dépend».
Outre son plan de transformation des bâtiments de l'exposition en vivier économique, Carlos Lamela a d'autres projets à Saragosse comme la transformation de l'ancienne manufacture sucrière d'Alagon en zone résidentielle et en musée dédié aux anciennes activités industrielles d'Ebro Puleva. D'autre part, son souhait est de pouvoir construire le nouveau stade de la Romareda.
Près d'une centaine de pays et plus de 150 ONG (Organisations non gouvernementales), réunis dans plusieurs grands pavillons, devraient participer à l'Exposition. A un an de son ouverture, un mécanisme de forums permanents, la «Tribune de l'eau», animé par l'expert mexicain Eduardo Mestre est déjà opérationnel. De même, les créations d'une Fondation et d'une plate-forme mondiale d'informations sur l'eau sont déjà programmées pour l'après expo.
L'Expo Zaragoza 2008 est une Exposition Internationale organisée par le B.I.E. : Bureau International des Expositions. Saragosse fut nommée siège de l'Exposition Internationale de 2008 le 16 décembre 2004 à Paris, en s'imposant aux candidatures de Thessalonique (Grèce) et Trieste (Italie). La célébration coïncidera avec la commémoration du bicentenaire de « Los Sitios de Zaragoza » (1808) et le centenaire de l'Exposition Hispano-française de 1908.
Saragosse, ville de l'eau
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic