L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : Un rez-de-chaussée redessiné grâce à un escalier

Par Manon Mercier
,
le 4 avril 2016
Les propriétaires de cette maison de ville bordelaise ont fait appel au savoir-faire d'Elodie Bonnet, architecte et designer d'espace, pour repenser leur escalier devenu trop dangereux au fil des années, et recréer intégralement leur rez-de-chaussée. Reportage.
Pour réaménager leur rez-de-chaussée et recréer un lieu de vie paisible pour la famille, les propriétaires de cette maison de ville bordelaise ont réalisé d'importants travaux l'été dernier. L'escalier, trop dangereux et démodé, a été entièrement repensé. "Notre volonté était d'avoir un escalier fonctionnel et sécurisé pour relier les différents espaces de la maison. C'était notre priorité en commençant le chantier", raconte la propriétaire.
Autour de cet escalier, les différentes pièces du rez-de-chaussée, comme la cuisine et le salon, ont été entièrement réaménagées pour faire naître un espace de vie agréable et praticable. Un mois a suffi à Elodie Bonnet pour donner du cachet et un zeste de poésie au lieu devenu progressivement une zone de passage plus qu'une pièce à vivre.
Plus d'images en pages suivantes...
Avant/après : Un rez-de-chaussée redessiné grâce à un escalier

Avant : un escalier dangereux, ancien et mal positionné dans la maison

Avant : un escalier dangereux, ancien et mal positionné dans la maison - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Avant : un escalier dangereux, ancien et mal positionné dans la maison - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
"Le gros problème que nous avions était l'escalier, ancien et très dangereux, nous explique la propriétaire. La main-courante était mal fixée, les contre-marches trop hautes, les marches trop petites, ce qui ne permettait pas de poser le pied parfaitement. Le revêtement en marbre accentuait également le risque de chutes".
En faisant appel à Elodie Bonnet, les propriétaires souhaitent avant tout recréer un espace de communication fonctionnel et sécurisé, entre le rez de chaussée et l'étage.
Avant : un escalier dangereux, ancien et mal positionné dans la maison

Après : un escalier central pour faciliter la communication entre les espaces

Après : un escalier central pour faciliter la communication entre les espaces  - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Après : un escalier central pour faciliter la communication entre les espaces - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
"L'ancien escalier donnait sur un couloir sombre, et était orienté à gauche", indique l'architecte. Pour repenser l'espace de manière optimale, l'architecte a changé le sens de l'accès.
Cette fois, l'escalier est tournant et se prend à droite, par l'actuel espace salon. L'ouverture sur le couloir a été rebouchée, résultat : l'escalier est à présent ouvert sur le salon.
Ce dernier est légèrement plus sombre que dans l'aménagement précédent, mais "cela est propice au repos lorsque nous regardons la télévision", précise la propriétaire.
Un espace douche et toilettes a ainsi pu voir le jour, sous l'escalier.
Après : un escalier central pour faciliter la communication entre les espaces

Un nouvel espace salle de bains créé sous l'escalier

Un nouvel espace salle de bains créé sous l'escalier  - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Un nouvel espace salle de bains créé sous l'escalier - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
L'ancien couloir, sur lequel donnait l'ancienne ouverture de l'escalier, aurait dû être condamné après la création de la nouvelle trémie. Pour optimiser l'espace et ne pas perdre cette zone, l'architecte a installé une salle de bains. La pièce est utile et fonctionnelle pour toute la famille.
Un nouvel espace salle de bains créé sous l'escalier

Une mixité de matériaux et un jeu de lumière étonnant

Une mixité de matériaux et un jeu de lumière étonnant - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Une mixité de matériaux et un jeu de lumière étonnant - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Pour donner une touche de modernité à la pièce, l'architecte a misé sur la pose d'un escalier contemporain. Ses couleurs et ses matières apportent du cachet à l'espace salon et renforcent l'effet cocon. "Nous avons utilisé du hêtre et du bouleau. Le contraste s'opère cette fois avec l'acier noir thermolaqué sur le garde-corps", précise Elodie Bonnet. Le naturel flirte parfaitement avec l'effet brut généré par l'acier.
Les LED disposées sur les marches de l'escalier apportent de la luminosité et guident l'utilisateur dans sa descente ou sa montée. Elles renforcent incontestablement le côté contemporain de l'escalier et viennent dynamiser l'espace salon en douceur.
Une mixité de matériaux et un jeu de lumière étonnant

Après : un escalier repensé et des pièces recréées pour gagner en confort

Après : un escalier repensé et des pièces recréées pour gagner en confort - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Après : un escalier repensé et des pièces recréées pour gagner en confort - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Après avoir réalisé un important travail autour de la trémie, l'architecte a su transformer le rez-de-chaussée, en un espace résolument plus contemporain : salon et cuisine ont notamment été inversés. Toutes les pièces sont désormais déployées autour de l'escalier, devenu un élément central dans l'aménagement intérieur.
Sur le plan ci-dessus, la cuisine se situe au fond à gauche. Elle a gagné en surface au sol, grâce à l'abattement de la cloison qui séparait l'ancien salon.
Le salon, quant à lui, (à droite) remplace l'ancienne cuisine, dont la cloison a été abattue pour agrandir le lieu.
On remarque la place centrale de l'escalier. La circulation s'effectue plus facilement et il permet de relier intelligemment chaque espace entre eux.
D'un rez-de-jardin sombre et quasi-impraticable, l'espace salon-salle à manger-cuisine paraît à présent plus spacieux et beaucoup plus fonctionnel. "Nous avons gagné en qualité de vie mais également en esthétique", affirme la propriétaire. La communication entre les différentes zones s'effectue cette fois sans problème puisque chaque meuble est justement placé dans l'espace. L'agencement du mobilier a également permis de redonner une place centrale à la baie vitrée, donnant sur le jardin des propriétaires.
Après : un escalier repensé et des pièces recréées pour gagner en confort

Avant : un salon difficilement praticable

Avant : un salon difficilement praticable - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Avant : un salon difficilement praticable - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Sur les 50m² de surface au sol, seuls quelques centimètres restent dégagés. Le salon, considérablement trop petit pour la famille, ne permet pas de circuler librement. "La maison date des années 1950. Il y a plein de petits espaces mais nous ne pouvions pas nous en servir de manière optimale".
Avant : un salon difficilement praticable

Après : une cuisine plus fonctionnelle et ouverte sur la salle à manger et le jardin

Après : une cuisine plus fonctionnelle et ouverte sur la salle à manger et le jardin - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Après : une cuisine plus fonctionnelle et ouverte sur la salle à manger et le jardin - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Afin de gagner de l'espace, l'ancienne cuisine a pris la place du précédent salon. La cloison, qui séparait le salon du cellier, a été abattue pour agrandir la pièce. "Nous avons plus de rangements et vraiment plus de visibilité sur la salle à manger. La communication est parfaite entre les pièces", ajoute la propriétaire. Un bar, chic et épuré, prend place entre les deux pièces, ce qui apporte de la convivialité au lieu. La nouvelle cuisine proposée par l'architecte est plus fonctionnelle et contemporaine.
Après : une cuisine plus fonctionnelle et ouverte sur la salle à manger et le jardin

Avant : une cuisine étriquée et inadaptée à la vie d'une famille

Avant :  une cuisine étriquée et inadaptée à la vie d'une famille  - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Avant : une cuisine étriquée et inadaptée à la vie d'une famille - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Isolée du reste du salon par une cloison, la cuisine (ici, au fond) n'est pas bien agencée et ne permet pas à ses propriétaires de l'utiliser facilement. Les quelques mètres carrés disponibles n'accueillent que trop peu de meubles. Les rangements ne sont pas assez fonctionnels.
L'architecte décide rapidement d'abattre la cloison séparant les deux espaces pour agrandir la pièce et faciliter la circulation.
Avant : une cuisine étriquée et inadaptée à la vie d'une famille

Un salon spacieux pour plus de confort

Un salon spacieux pour plus de confort - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Un salon spacieux pour plus de confort - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
La cloison de l'ancienne cuisine a été abattue pour gagner en surface et en confort et le coin accueille aujourd'hui un salon.
Le mur, qui séparait la cuisine de la salle à manger, n'était pas porteur. Pour autant, la maison des années 1950, avait longtemps reposée dessus. "Afin de sécuriser le lieu, nous avons posé deux IPN, dont un au niveau de la trémie, qui viennent supporter les solives. Et en réalisant les travaux, nous nous sommes aperçus qu'il en existait déjà un", précise l'architecte.
Du fait d'une faible hauteur sous plafond, Elodie Bonnet a conseillé aux propriétaires de recouvrir les solives et le plafond d'une peinture blanche. L'espace paraît ainsi moins petit.
Un salon spacieux pour plus de confort

Fiche technique : réaménagement d'un rez-de-jardin autour d'un escalier central

Fiche technique : réaménagement d'un rez-de-jardin autour d'un escalier central - Un rez de jardin entièrement réaménagé
Fiche technique : réaménagement d'un rez-de-jardin autour d'un escalier central - Un rez de jardin entièrement réaménagé © Elodie Bonnet Architecte et designer d'espace
Programme : Réaménagement du rez de jardin d'une échoppe
Lieu : Bordeaux (33)
Maître d'œuvre : Elodie Bonnet - Architecte et designer d'espace
Maître d'ouvrage : privé
Prix : Entre 20.000 et 50.000 euros.
Surface au sol : 110m² de surface au sol (maison entière) - 50m² rez de jardin
Durée du chantier : un mois
Découvrez une autre réalisation d'Elodie Bonnet en cliquant ici et ici.
Fiche technique : réaménagement d'un rez-de-jardin autour d'un escalier central
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic