L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une chambre tout équipée en lieu et place d'un garage

Par Valentin Boudonnet
,
le 27 mai 2013
Avec le temps qui passe, l'usage des pièces de notre logement change. Ainsi, lorsque certains gestes se font plus difficiles, les personnes âgées se voient souvent contraintes de délaisser les étages au profit d'un rez-de -chaussée plus accessible et plus fonctionnel. Jean-Pierre et Joëlle, un couple de retraités bordelais a ainsi transformé son garage en chambre pour ne plus avoir à monter et descendre les escaliers tous les jours. Un projet réalisé par l'architecte Elodie Bonnet.
De plus en plus de personnes âgées réfléchissent aux moyens de continuer à profiter pleinement de leur logement. Pour anticiper des futurs soucis de déplacement, ils font réaliser des travaux d'aménagement et de cette façon ne craignent rien le jour venu. Face à cette éventualité et à une chambre coincée à l'étage, un couple bordelais a eu la bonne idée : transformer leur garage en chambre à coucher tout équipée.
"Comme ils ne se servaient plus de leur garage depuis plusieurs années, ils ont décidé de descendre leur chambre au rez-de-chaussée et de l'installer à la place" explique Elodie Bonnet, architecte et designer d'espace, en charge du chantier. Contactée en décembre 2011, elle a dû faire face à plusieurs difficultés sur ce projet, en apparence, simple.
"Tout ce que l'on ne pouvait pas déplacer, nous l'avons caché"
La première complication est venue de l'installation électrique et gaz. Le garage contenait un compteur électrique, une multitude de fils électriques et donnait sur la buanderie, elle-même "handicapée" par une chaudière. Transformer cet ensemble garage-buanderie en un ensemble chambre-salle de bains, n'était donc pas si aisé.
"Tout ce que l'on ne pouvait pas déplacer, nous l'avons caché" résume Elodie Bonnet. Et en effet, le compteur électrique, inamovible sans frais supplémentaire, a été gardé dans la chambre, mais dissimulé derrière une trappe, accessible à tout moment. Tous les réseaux (eau, gaz, électricité) ont été enterrés dans des tranchées et la nourrice (ou distributeur) a été remisée tout au fond du dressing, nouvel aménagement voulu par les propriétaires. Elodie Bonnet ajoute qu'il "sert aussi de tampon thermique entre la chambre et l'escalier menant à la cave, situé juste derrière le mur."
L'autre difficulté : garder un accès permanent à la cave sans trop "rogner" sur la chambre et la salle de bains. "C'était même le point névralgique du chantier" ajoute l'architecte. D'une largeur de 90 cm à l'origine, cet accès a été réduit à 70 cm. Ce petit gain de place qui semble dérisoire aura pourtant permis à Elodie Bonnet de créer une petite "niche" dans la salle de bains, de l'autre côté, pour y encastrer la totalité des meubles. L'escalier descendant à la cave se situe désormais dans une petite pièce, fermée par une porte, et qui contient quelques rangements.
Suite de l'article en page suivante.
Une chambre tout équipée en lieu et place d'un garage

Entre gain et perte d'espace

Salle de bains après - élodie bonnet - Bordeaux
Salle de bains après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
D'après l'architecte, la première inquiétude des propriétaires était que "la chambre et la salle de bains soient trop petites". Le défi pour Elodie Bonnet n'était donc pas tant de créer de l'espace supplémentaire, que de minimiser les quelques cm² carrés perdus ici et là. Et de ce point de vue, le pari est réussi puisque la chambre semble tout aussi grande que le garage, et la salle de bains, entièrement fonctionnelle.
Cependant, l'isolation en laine de verre, a apporté, elle aussi, son lot de problèmes. "Nous avons dû effectuer l'isolation par l'intérieur, et non par l'extérieur, car la maison était mitoyenne. Cela a donc affecté un petit peu la surface globale" avoue Elodie Bonnet. Ainsi, la pièce est passée de 2,85 m de largeur à 2,68 m. Mais le véritable gain d'espace s'est fait au niveau de la salle de bains.
De la petite buanderie à la grande salle de bains
Puisque les meubles ont pu être encastrés dans une niche créée pour l'occasion, le reste de la surface au sol ne sert plus qu'au déplacement, ce qui accentue l'impression de grandeur de la pièce. La chaudière, déplacée derrière le mur, dans une sorte de couloir donnant sur le jardin, a été remplacée par une douche d'angle. Un aménagement qui tire intelligemment parti des 1,64 m de largeur de la salle de bains et de ses 2 m de longueur.
"Dans un souci d'harmonie, les propriétaires ont choisi de recréer une véritable symétrie sur leur façade extérieure"
explique alors Elodie Bonnet en parlant des clichés du chantier. Il a même été décidé de retrouver le modèle exact de fenêtre installé sur la partie gauche de la façade, ainsi que de surélever le pavement devant la parte d'entrée. L'illusion est parfaite et personne ne pourrait soupçonner qu'un garage se trouvait à cet endroit précis, hormis les propriétaires, qui devraient profiter, dorénavant, bien plus de leur rez-de chaussée.
Découvrez d'autres photos du chantier et de cette réalisation en pages suivantes.

Fiche technique :

Maître d'œuvre : Elodie Bonnet, architecte et designer d'espace - elodie.bonnet@architectes.org
Lieu des travaux : Bordeaux
Superficie garage (avant travaux) : 2,85 x 5,20 m
Superficie buanderie (avant travaux) : 1,65 x 1,64 m
Superficie chambre (après travaux) : 2,68 x 3,37 m
Superficie salle d'eau (après travaux) : 2,00 x 1,64 m
Superficie dressing (après travaux) : 1,66 litre
Durée des travaux : février 2012 au 6 avril 2012
Coût (travaux + honoraires) : 33.702 € TTC
Entre gain et perte d'espace

Avant : plan du garage et de la buanderie

Plan avant garage - Elodie Bonnet
Plan avant garage - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Sur ce tout premier plan précédant les travaux, on peut observer la configuration des pièces.
Le garage donnait sur la rue et contenait un accès direct à la cave, via un escalier. Juste au-dessus, se trouvait la buanderie, encombrée par les nombreux réseaux de tuyaux et la chaudière.
Le garage était vaste, mais demeurait alors un espace non utilisé et donc gâché.
Avant : plan du garage et de la buanderie

Après : plan de la chambre et de la salle de bains

Plan après chambre et salle d'eau - Elodie Bonnet
Plan après chambre et salle d'eau - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Sur ce plan dessiné après le chantier, on peut constater déjà l'apparition de nouvelles cloisons.
Premièrement, des cloisons fines ont été installées dans la chambre afin de créer un véritable dressing, à droite, ainsi qu'une pièce pour descendre à la cave et accessible uniquement depuis le couloir de l'entrée.
On remarque également sur ce plan la petite niche imaginée par Elodie Bonnet pour encastrer tous les meubles de la salle de bains. Le plan montre que la chambre est plus petite que le garage, mais les photos suivantes prouveront que l'espace y est mieux utilisé.
Après : plan de la chambre et de la salle de bains

Avant : un garage vaste mais peu fonctionnel

Photo avant garage - Elodie Bonnet
Photo avant garage - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Sur cette photographie, on peut apercevoir tout au fond la porte de garage qui s'apprête à être enlevée.
On peut voir également le compteur de gaz, très apparent, ainsi que les tranchées nécessaires à la nouvelle organisation des réseaux. On comprend dès lors la nécessité de cacher le compteur mais aussi la descente d'eau visible sur la gauche.
Avant : un garage vaste mais peu fonctionnel

Avant : une nourrice trop visible

Photo avant nourrice - Elodie Bonnet
Photo avant nourrice - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Pour installer dans une chambre une nourrice se chargeant de redistribuer l'eau dans toute la maison, il est nécessaire de la cacher aux yeux de tous. Elle doit rester néanmoins accessible au plombier.
La solution choisie par Elodie Bonnet a donc été de la dissimuler au fond du dressing.
Avant : une nourrice trop visible

Avant : une chaudière trop encombrante

Photo avant buanderie - Elodie Bonnet
Photo avant buanderie - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Cette photographie nous montre l'état de la buanderie avant les travaux. On peut voir ainsi que la chaudière, accrochée au mur, au fond, empêchait de profiter de l'espace pour mettre un meuble, par exemple.
De plus, la pièce semble vraiment très petite de l'extérieur.
Avant : une chaudière trop encombrante

Avant : une façade classique avec un garage donnant sur la rue

Photo façade avant - Elodie Bonnet
Photo façade avant - Elodie Bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Comme un grand nombre de maisons à cette époque, le garage n'était pas enterré mais situé au rez-de-chaussée.
Très esthétique en façade, cette configuration largement démocratisée (pensez à la maison des Simpsons, par exemple) aboutissait pourtant souvent à un gâchis de place.
Avant : une façade classique avec un garage donnant sur la rue

Après : une chambre confortable et un espace bien utilisé

Chambre après - élodie bonnet - Bordeaux
Chambre après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Il est difficile de croire qu'il y avoir un garage à cet emplacement. Plus aucun fil ou tuyau ne transparait et la chambre semble assez grande pour ne pas ressentir de sensation d'étouffement.
La pièce qui se trouve au fond est bien entendu la salle de bains. A droite, le dressing vient créer une sorte de mini-couloir qui mène à la salle d'eau.
Après : une chambre confortable et un espace bien utilisé

Après : des compteurs dissimulés ou déplacés

Compteurs après - élodie bonnet - Bordeaux
Compteurs après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
La photographie de gauche nous représente le compteur électrique qui, faute de pourvoir être déplacé (sans un surcoût conséquent) a dû être caché derrière une trappe. S'il reste toujours accessible, il n'en est pas pour autant visible et identifiable pour quiconque ne sait pas à l'avance qu'un compteur électrique se trouve dans la chambre.
A droite, l'on peut voir le radiateur qui a remplacé le compteur de gaz. Une façon de montrer également que pour transformer un garage en pièce-à-vivre, il faut penser avant tout à son isolation et à son chauffage.
Après : des compteurs dissimulés ou déplacés

Après : l'entrée permet d'accéder à la fois à la chambre et à la cave

Couloir entrée après - élodie bonnet - Bordeaux
Couloir entrée après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Alors que dans la configuration précédente, il était de nécessaire de passer par le garage pour descendre à la cave, cette photographie nous montre que la cave est désormais accessible directement depuis l'entrée (deuxième porte).
La première porte donne évidemment sur la chambre.
Après : l'entrée permet d'accéder à la fois à la chambre et à la cave

Après : la buanderie réduite à un petit couloir entre le jardin et la salle de bains

Buanderie après - élodie bonnet - Bordeaux
Buanderie après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
La chaudière précédemment installée dans la salle de bains a changé de place. Elle se trouve désormais dans la pièce juste derrière et permet ainsi de dégager une place considérable.
Les propriétaires n'en ont pas oublié pour autant l'espace buanderie et ont installé dans cette optique un lave-linge, pour utiliser tout l'espace.
Après : la buanderie réduite à un petit couloir entre le jardin et la salle de bains

Après : une salle de bains petite mais spacieuse

Après : une salle de bains petite mais spacieuse - Salle de bains après - élodie bonnet - Bordeaux
Après : une salle de bains petite mais spacieuse - Salle de bains après - élodie bonnet - Bordeaux © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
Une douche d'angle spacieuse : un aménagement qui n'aurait pas pu exister dans l'ancienne disposition, si la chaudière avait été conservée.
Après : une salle de bains petite mais spacieuse

Après : des meubles intelligemment encastrés

Meubles salle de bains  après - élodie bonnet
Meubles salle de bains après - élodie bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
La niche créée par Elodie Bonnet a permis d'encastrer l'ensemble des meubles que l'on peut trouver couramment dans une salle de bains : miroir, vasque et meubles de rangement à tiroirs.
Après : des meubles intelligemment encastrés

Après : symétrie en façade

Façade après - élodie bonnet
Façade après - élodie bonnet © Elodie Bonnet - architecte & designer d'espace
De la rue, on ne remarque pas les traces du chantier, ni le fait qu'il y ait pu y avoir un garage à cet endroit.
Comme Elodie Bonnet a pu retrouver exactement les mêmes fenêtres que sur la partie gauche, la symétrie est quasi-parfaite et même le pavement se retrouve rehaussé.
Après : symétrie en façade
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic