L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Aménager ses combles : une suite parentale lovée dans une surélévation

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 24 août 2015
En surélevant et en mansardant le toit de cette maison de ville, les architectes de l'Agence Demont-Reynaud ont créé un étage de 30 m2. Ils y ont aménagé une suite parentale confortable et lumineuse, centrée autour d'un meuble sculptural réalisé sur-mesure. Visite.
Séduit par cette maison de ville idéalement située dans une voie privée, un couple francilien y élit domicile. La résidence n'est cependant pas assez grande pour loger toute la famille. Pour construire une chambre supplémentaire, les nouveaux propriétaires font appel à l'agence d'architectes Demont-Reynaud, qui opère une surélévation et aménage une grande suite parentale sous le nouveau toit mansardé.
Ce nouvel étage devient la suite parentale, avec un espace nuit, un grand dressing et, surtout, un meuble hors du commun, qui tient lieu à la fois de salle de bains ouverte, de cloison séparative et d'élément de rangement. Réalisé sur-mesure par les architectes, il colore la chambre et lui donne du cachet.
En pages suivantes, découvrez la réalisation de cette suite parentale.
Aménager ses combles : une suite parentale lovée dans une surélévation

Une surélévation et une toiture mansardée pour gagner 30m2

Une surélévation et une toiture mansardée pour gagner 30m2 - Surélévation pour une suite parentale
Une surélévation et une toiture mansardée pour gagner 30m2 - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
La première étape du projet consiste à étudier le plan local d'urbanisme (PLU) pour définir les options possibles afin de gagner des mètres carrés. Celle de la surélévation du toit s'impose rapidement. "En l'état, les combles n'étaient pas aménageables car le faîtage se trouvait à seulement 80 cm du plancher, se souvient Hortense Reynaud. Nous avons donc surélevé le toit et créé ainsi une pièce de 30 m2 avec une belle hauteur sous plafond".
Le PLU autorise la réalisation d'une toiture mansardée en zinc, une configuration qui permet d'optimiser l'espace dans ce nouvel étage. Les architectes font rehausser les pignons et ajouter quatre lucarnes sortantes, deux donnant sur le jardin, deux sur la ruelle, ce qui permet de baigner la pièce de lumière.
Une surélévation et une toiture mansardée pour gagner 30m2

Espace nuit, salle de bains et dressing, pour une vraie suite parentale

Espace nuit, salle de bains et dressing, pour une vraie suite parentale - Surélévation pour une suite parentale
Espace nuit, salle de bains et dressing, pour une vraie suite parentale - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
Pour transformer l'étage en suite parentale, il convient d'y installer une salle de bains. Plutôt que de cloisonner l'espace, et de perdre ainsi en luminosité, les architectes ont choisi d'installer un point d'eau au centre de la pièce (ici, en bleu), dissimulé dans un meuble grand format.
Ce meuble fait face au lit (ici, en bas), tandis que le dressing occupe l'intégralité d'un mur pignon (ici, en haut).
Espace nuit, salle de bains et dressing, pour une vraie suite parentale

Un meuble sur-mesure central pour organiser la pièce

Un meuble sur-mesure central pour organiser la pièce - Surélévation pour une suite parentale
Un meuble sur-mesure central pour organiser la pièce - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
"Nous souhaitions un meuble un peu sculptural pour séparer le coin nuit de la salle de bains ouverte", nous explique Hortense Reynaud. Naît ainsi un élément central qui permet à la fois d'occulter le point d'eau et d'exposer des objets dans les niches éclairées.
Côté couleur, les architectes ont choisi deux teintes de bleu qui font écho au bleu très pâle, "presque blanc", qui recouvre les murs et le plafond de la chambre.
Un meuble sur-mesure central pour organiser la pièce

Une décoration qui mélange style scandinave et matériaux bruts

Une décoration qui mélange style scandinave et matériaux bruts - Surélévation pour une suite parentale
Une décoration qui mélange style scandinave et matériaux bruts - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
On trouve le bleu foncé au niveau de la tête du lit, qui fait face au meuble central. La décoration est sobre, inspirée du style scandinave, et combine les matériaux bruts et le mobilier des années 50, à l'image du fauteuil de bureau (ici, à droite).
Au sol, le chêne est protégé par un vernis mat. "Nous avons choisi un parquet Bolefloor, dont les lames sont courbes et toutes différentes", souligne Hortense Reynaud. Un détail qui apporte une touche de rusticité à la pièce.
Une décoration qui mélange style scandinave et matériaux bruts

Une verrière pour délimiter sans assombrir

Une verrière pour délimiter sans assombrir - Surélévation pour une suite parentale
Une verrière pour délimiter sans assombrir - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
Une verrière en acier cloisonne la trémie de l'escalier. "Nous voulions prolonger l'esprit 'low tech' de la décoration, tout en créant une séparation phonique qui n'assombrisse pas la pièce", explique Hortense Reynaud.
Un bureau en chêne épuré se trouve adossé à la verrière, et deux suspensions bleues viennent éclairer cet espace de travail.
Une verrière pour délimiter sans assombrir

Un espace ouvert et entièrement bleu

Un espace ouvert et entièrement bleu - Surélévation pour une suite parentale
Un espace ouvert et entièrement bleu - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
La porte de la suite parentale se trouve au pied de l'escalier, "afin de ne pas encombrer la chambre", précise l'architecte. Le bleu ultra-pâle, quant à lui, se prolonge des murs jusqu'aux premières marches de l'escalier, à l'étage inférieur.
Un espace ouvert et entièrement bleu

Une bibliothèque sur-mesure le long de l'escalier

Une bibliothèque sur-mesure le long de l'escalier - Surélévation pour une suite parentale
Une bibliothèque sur-mesure le long de l'escalier - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
Entre les deux étages, l'agence d'architecture Demont-Reynaud a imaginé une bibliothèque réalisée sur-mesure, et peinte de la même couleur que les murs, plafond et escalier de la suite. Un moyen simple et efficace d'optimiser l'espace de rangement sans surcharger la pièce.
Une bibliothèque sur-mesure le long de l'escalier

Une salle de bains ouverte inspirée des thermes

Une salle de bains ouverte inspirée des thermes - Surélévation pour une suite parentale
Une salle de bains ouverte inspirée des thermes - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
Située de l'autre côté du meuble-cloison, et en face du dressing, la salle de bains se compose de deux espaces : une douche à l'italienne (à droite, hors champ) carrelée en grès cérame, et un point d'eau. "La vasque est très simple, en pierre noire, et le meuble sous-vasque a été réalisé à partir de chutes du parquet en chêne", indique Hortense Reynaud.
Deux niches de rangement ont été créées dans le miroir, pour optimiser le volume du meuble-cloison. Au sol, les architectes ont préféré le grès cérame aux carreaux de ciment, jugés trop froids.
Une salle de bains ouverte inspirée des thermes

Fiche technique - Aménager ses combles : une suite parentale lovée dans une surélévation

Fiche technique - Surélévation pour une suite parentale
Fiche technique - Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
Programme : surélévation et création d'une suite parentale
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Agence Demont-Reynaud architectes
Surface créée : 30 m2
Budget : non communiqué
Fiche technique - Aménager ses combles : une suite parentale lovée dans une surélévation
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic