L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Deux appartements réunis en un duplex industriel

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 28 avril 2016
Pour doubler la surface de leur logement, les propriétaires de ce rez-de-chaussée ont acquis l'appartement situé à l'étage supérieur. Ils ont confié à l'architecte Christelle Serres-Chabrier, la mission de réunir les deux biens pour créer un duplex spacieux, lumineux et aménagé dans un style industriel et élégant.
L'avantage d'habiter une petite copropriété, c'est que l'on connaît bien ses voisins. Les propriétaires de cet appartement francilien en rez-de-chaussée ont sauté sur l'occasion lorsqu'ils ont découvert que le bien situé juste au-dessus du leur était en vente. Devis à l'appui, ils réalisent qu'il est plus intéressant d'acquérir le logement du voisin et de réunir les deux lots, plutôt que de déménager pour acheter plus grand.
Le couple fait appel à Christelle Serres-Chabrier, architecte, pour réunir les deux habitations. "Les deux lots se surplombaient, il était donc facilement de créer un duplex", nous précise-t-elle. Malgré l'ampleur du projet, le budget est relativement limité, car les clients souhaitent réaliser une partie des travaux eux-mêmes.
Très exigeants sur les finitions, ils laissent cependant une grande liberté à l'architecte : "nous nous sommes rapidement mis d'accord sur un aménagement intérieur reprenant les codes de l'architecture industrielle", nous raconte-t-elle. Découvrez le résultat de trois mois de chantier, en pages suivantes.
Deux appartements réunis en un duplex industriel

Une trémie très large pour réunir les deux appartements en un duplex

Une trémie très large pour réunir les deux appartements en un duplex - Deux appartements réunis en un duplex
Une trémie très large pour réunir les deux appartements en un duplex - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Pour réunir les deux logements existants et créer un duplex, Christelle Serres-Chabrier sollicite un bureau d'études pour s'assurer de pouvoir ouvrir une large trémie dans le sol de l'étage. "Cette grande ouverture permet d'injecter de la lumière dans le rez-de-chaussée, qui était assez sombre", se souvient l'architecte. Cet aménagement est percé à l'emplacement de l'ancienne chambre des propriétaires.
Sous l'escalier en béton ensuite créé, a été installé un coin de détente agrément d'assises composées de palettes. Un premier indice qui suggère l'architecture et la décoration industrielles du lieu.
Une trémie très large pour réunir les deux appartements en un duplex

Un chantier de grande envergure pour créer un duplex

Un chantier de grande envergure pour créer un duplex - Deux appartements réunis en un duplex
Un chantier de grande envergure pour créer un duplex - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
A côté de cet espace improvisé, s'étend la salle à manger, contigüe à la cuisine (derrière la porte, au fond à droite) et à une chambre, devenue bureau. Sous la grille, devant la porte menant au jardin, se trouve un accès à la cave, préalablement transformée en salon TV.
Christelle Serres-Chabrier est très peu intervenue sur cet espace, seul le parquet au sol a été remplacé... par le propriétaire lui-même ! L'implication du couple a, par ailleurs, été importante à chaque étape du chantier. Un chantier d'autant plus grande envergure qu'il s'est en partie déroulé en présence des occupants.
Un chantier de grande envergure pour créer un duplex

L'escalier en béton, atout majeur d'un duplex industriel

L'escalier en béton, atout majeur d'un duplex industriel - Deux appartements réunis en un duplex
L'escalier en béton, atout majeur d'un duplex industriel - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
"Au cours des travaux, en grattant le mur au centre de l'appartement à l'étage, les propriétaires ont découvert qu'il était composé de belles briques rouges", nous conte Christelle Serres-Chabrier. Une aubaine esthétique qui inspire pour le lieu une architecture industrielle, comme une évidence. "Nous l'avons laissé apparaître au rez-de-chaussée et à l'étage, par zones, pour ne pas saturer l'espace", ajoute l'architecte.
L'escalier en béton ciré et son garde-corps en acier deviennent alors des éléments centraux de l'aménagement du duplex. "Nous le voulions esthétique et confortable sans être trop imposant", souligne Christelle Serres-Chabrier.
L'escalier en béton, atout majeur d'un duplex industriel

Métal, brique, béton, les codes d'une architecture industrielle

Métal, brique, béton, les codes d'une architecture industrielle - Deux appartements réunis en un duplex
Métal, brique, béton, les codes d'une architecture industrielle - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Christelle Serres-Chabrier marie les matériaux pour donner un accent industriel presque vintage au duplex, au point que l'on croirait une ancienne usine réhabilitée.
A l'étage, une passerelle en caillebotis en acier (ici, à gauche) est utilisée pour habiller une partie des murs (ici, au centre). Les poutres en métal utilisées pour renforcer le sol de l'étage ont été laissées apparentes, simplement vernies, et contribuent à l'harmonie du duplex.
Au plafond, enfin, on devine des luminaires industriels acier, noir et rouge.
Métal, brique, béton, les codes d'une architecture industrielle

Un passage surélevé pour cacher des canalisations

Un passage surélevé pour cacher des canalisations - Deux appartements réunis en un duplex
Un passage surélevé pour cacher des canalisations - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Autour de la trémie, un espace de circulation lumineux a ainsi été créé par Christelle Serres-Chabrier. Le bois chaleureux au sol et les briques rouges au mur ajoutent une touche brute au duplex.
A droite, on aperçoit le passage vers la suite parentale, légèrement surélevé. "Nous avons dû créer une estrade, afin de faire passer les canalisations vers la salle de bains", indique l'architecte.
Un passage surélevé pour cacher des canalisations

Un séjour industriel dans un étage supérieur lumineux

Un séjour industriel dans un étage supérieur lumineux - Deux appartements réunis en un duplex
Un séjour industriel dans un étage supérieur lumineux - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
L'étage supérieur dévoile à présent un séjour très lumineux, et ainsi complètement ouvert sur l'espace de circulation et sur l'étage inférieur. Là encore, le mobilier est industriel et les matériaux, bruts.
Un séjour industriel dans un étage supérieur lumineux

Un faux plafond de biais pour équilibre la pièce

Un faux plafond de biais pour équilibre la pièce - Deux appartements réunis en un duplex
Un faux plafond de biais pour équilibre la pièce - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
La bibliothèque existante a été rénovée et la cheminée, réhabilitée. Les plus observateurs noteront le faux plafond en biais : "lorsqu'il était parfaitement horizontal, il donnait l'impression que la pièce était tordue ! se souvient Christelle Serres-Chabrier. Nous avons dû le construire en biais car le sol lui-même n'était pas droit, comme souvent dans les anciens immeubles".
Un faux plafond de biais pour équilibre la pièce

Une suite parentale, vrai défi technique dans le duplex

Une suite parentale, vrai défi technique dans le duplex - Deux appartements réunis en un duplex
Une suite parentale, vrai défi technique dans le duplex - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
L'un des défis techniques de cette réalisation ? "La salle de bains de la suite parentale" répond, sans hésiter, Christelle Serres-Chabrier. L'estrade créée pour dissimuler les canalisations a forcé l'architecte à instaurer des différences de niveau au sein de la chambre de 22 m2.
En descendant la marche on accède, d'un côté à la chambre (ici, au premier plan), de l'autre, à un très grand dressing ouvert (ici, au fond à gauche).
Une suite parentale, vrai défi technique dans le duplex

Une salle de bains parentale dans un cube ouvert

Une salle de bains parentale dans un cube ouvert - Deux appartements réunis en un duplex
Une salle de bains parentale dans un cube ouvert - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
La salle de bains, quant à elle, est enveloppée dans un cube ouvert. "Il permet de protéger des regards, tout en y circulant librement et en conservant au maximum la lumière", souligne Christelle Serres-Chabrier. On retrouve les codes de la déco industrielle : tôle ondulée au mur, céramique noire pour la douche et carreaux de ciment au sol.
Une salle de bains parentale dans un cube ouvert

Un mur de briques au centre du duplex

Un mur de briques au centre du duplex - Deux appartements réunis en un duplex
Un mur de briques au centre du duplex - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Derrière le mur de briques, véritable star du duplex, se trouve l'espace réservé aux enfants. On aperçoit, ici à droite, la salle de bains et l'accès à la chambre.
Un mur de briques au centre du duplex

Une chambre d'adolescent entre déco industrielle et urbaine

Une chambre d'adolescent entre déco industrielle et urbaine - Deux appartements réunis en un duplex
Une chambre d'adolescent entre déco industrielle et urbaine - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Entre sommier en palettes de bois et mur de briques apparent, la chambre est résolument moderne et urbaine.
Une chambre d'adolescent entre déco industrielle et urbaine

Une salle de bains blanche aux accents industriels

Une salle de bains blanche aux accents industriels - Deux appartements réunis en un duplex
Une salle de bains blanche aux accents industriels - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
La seconde salle de bains, enfin, se veut un négatif de la première : même tôle ondulée, céramique blanche et jeu de contrastes. Tout en économisant sur la céramique en optant pour la tôle, Christelle Serres-Chabrier a su insuffler un style tendance et une élégance intemporelle à ce duplex.
Une salle de bains blanche aux accents industriels

Réunion de deux appartements et ouverture d'une trémie

Réunion de deux appartements et ouverture d'une trémie - Deux appartements réunis en un duplex
Réunion de deux appartements et ouverture d'une trémie - Deux appartements réunis en un duplex © AAA CSC Christelle Serres-Chabrier
Fiche technique :
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : AAA CSC - Christelle Serres-Chabrier, architecte DPLG
Entreprise : Nova BTP (Levallois-Perret)
Bureau d'études : Scyna 4
Durée des travaux : 3 mois
Budget : 70.000 € (hors honoraires, étude, mobilier salle de bains)
Réunion de deux appartements et ouverture d'une trémie
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic