L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Street art et lumière s'invitent dans un salon parisien

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 20 décembre 2018
Entièrement réhabilité pour y apporter plus de lumière, ce trois-pièces parisien a également prêté l'un de ses murs au célèbre street artist Okuda. Une fresque XXL multicolore vient aujourd'hui donner un nouveau souffle à l'appartement. Visite.
Dans ce pied-à-terre parisien de trois pièces, la problématique était loin d'être originale : manque de lumière, répartition dépassée des pièces de vie, matériaux vieillissants, etc. La réponse proposée par l'architecte David Bitton, en revanche, était pour le moins unique. "J'aime faire des choses qui n'existent pas", commente le maître d'œuvre à Maison à part.
Outre une réhabilitation complète et la création d'une grande cuisine ouverte en lieu et place de l'ancienne salle de bains, l'appartement d'une cinquantaine de mètres carrés a été métamorphosé. Le manque d'ouvertures et de lumière naturelle a été compensé par l'installation d'un grand miroir façon verrière, qui crée un trompe-l'œil à couper le souffle.
La cerise sur le gâteau ? Le street artist espagnol Okuda, connu (et reconnu) pour ses œuvres monumentales et multicolores sur les murs de bâtiments du monde entier, a réalisé une fresque sur l'un des murs du salon. Une mise en couleurs unique en son genre qui trouve écho dans un faux plafond éclairant... Visite en images.
Street art et lumière s'invitent dans un salon parisien

Réorganiser les espaces pour agrandir les pièces

Plans avant et après la rénovation
Plans avant et après la rénovation © David Bitton
Comme souvent dans les immeubles parisiens anciens, la cuisine était séparée (en bas du plan de gauche) et la salle de bains, très petite (en bas à gauche du plan de gauche).
David Bitton a choisi de déplacer la salle de bains dans l'ancienne cuisine, et de créer une cuisine ouverte dans le décroché face à l'entrée de l'appartement. Une organisation plus logique, qui permet d'optimiser la circulation.
Réorganiser les espaces pour agrandir les pièces

Une pièce à vivre spacieuse où l'on circule facilement

La fenêtre du salon a inspiré la création d'une fausse verrière
La fenêtre du salon a inspiré la création d'une fausse verrière © David Henry
L'entrée et la cuisine (ici, à droite) sont éclairées au plafond par des spots lumineux. La porte sablée, à droite de la télévision, coulisse et disparaît pour donner accès à la salle de bains. Le salon, quant à lui, est séparé de la cuisine par un bar anthracite.
"J'ai traité l'unique fenêtre comme une verrière", nous explique David Bitton, qui a installé face à elle un trompe-l'œil surprenant...
Une pièce à vivre spacieuse où l'on circule facilement

Une fausse verrière en miroirs

Une fausse verrière mélangeant miroir et fenêtre
Une fausse verrière mélangeant miroir et fenêtre © David Henry
Face à la fenêtre du salon, une structure composée de miroirs a été installée. "La fenêtre et la lumière du jour se reflètent dans cette fausse verrière, créant un effet de profondeur", détaille l'architecte. L'oeil se perd entre les différents éléments de ce joli trompe-l'oeil.
Une fausse verrière en miroirs

Une fenêtre entourée de miroirs

Où se trouve la fenêtre parmi les miroirs ?
Où se trouve la fenêtre parmi les miroirs ? © David Henry
Sur cette photo, se cache une fenêtre, saurez-vous la trouver ? Il s'agit d'une petite fenêtre donnant sur la cour intérieure de l'immeuble, et qui, elle aussi, apportait très peu de lumière.
Habillée de métal, elle se fond dans la fausse verrière ; entourée de miroirs, elle devient une véritable source d'éclairage naturel.
Une fenêtre entourée de miroirs

Une touche de rouge dans un salon contemporain

Une touche de rouge dans un salon contemporain - Le bar sépare la cuisine du salon
Une touche de rouge dans un salon contemporain - Le bar sépare la cuisine du salon © David Henry
"Cette verrière est la trame de l'appartement", soutient David Bitton. Autre élément que l'on retrouve dans le salon, la couleur rouge, "que le propriétaire apprécie". Quelques touches dans la déco viennent relever les couleurs neutres de la pièce.
Quelques touches, mais pas plus, car dans ce salon, la couleur vient d'ailleurs...
Une touche de rouge dans un salon contemporain

Une fresque de street art unique pour un salon sans égal

Une fresque signée Okuda dans le salon
Une fresque signée Okuda dans le salon © David Henry
Pour les propriétaires, l'appartement tient lieu de pied-à-terre à Paris. "C'est ce qui m'a permis de lui proposer quelque chose de très original", justifie David Bitton. L'architecte a en effet convié le célèbre street artist espagnol Okuda, connu pour ses créations démesurées, à s'approprier l'un des murs du salon. Le résultat : une étoile très graphique et très colorée.
Une fresque de street art unique pour un salon sans égal

Une étoile multicolore rend ce mur unique

Une fresque multicolore signée du street artist Okuda
Une fresque multicolore signée du street artist Okuda © David Henry
David Bitton a découvert Okuda il y a quelques années, en achetant un tableau pour l'un de ses clients. "Je lui ai proposé de réaliser une fresque dans cet appartement. Or il n'avait réalisé qu'une seule oeuvre sur un mur intérieur... dans la maison de la chanteuse Alicia Keys !", nous raconte l'architecte.
Seule élément imposé à Okuda : "respecter la trame de la verrière". C'est réussi, et le côté graphique de l'étoile est prolongé par la table basse, comme un cube en lévitation, et les deux bouts de canapé.
Une étoile multicolore rend ce mur unique

Un chemin lumineux au plafond

Un chemin lumineux vert au plafond du salon
Un chemin lumineux vert au plafond du salon © David Henry
L'on n'aura pas manqué de remarquer, au plafond, un surprenant chemin lumineux rouge... et à présent, vert. Il s'agit d'un éclairage led, intégré dans un plafond tendu, dont la couleur et l'intensité peuvent être changées au gré des envies.
Un chemin lumineux au plafond

Une ambiance radicalement différente en fonction de la lumière

Version bleu foncé pour le chemin lumineux au plafond
Version bleu foncé pour le chemin lumineux au plafond © David Henry
En version bleu foncé et lumière intense, le ressenti de la fresque varie du tout au tout, et les couleurs ressortent différemment.
On remarque d'autant mieux le vase lumineux, signé David Bitton, éclairant en rouge.
Une ambiance radicalement différente en fonction de la lumière

Un bar pour séparer cuisine et salon

Le bar tient lieu de table de repas
Le bar tient lieu de table de repas © David Henry
Face à la fresque, le bar délimite la cuisine. Il constitue également une petite table pour un repas à deux.
Un bar pour séparer cuisine et salon

Déclinaison de verrières côté cuisine

Deux fenêtres façon verrière dans la cuisine
Deux fenêtres façon verrière dans la cuisine © David Henry
Deux petites fenêtres ouvrent la cuisine sur la cour intérieure de l'immeuble. Un nouveau clin d'oeil au fil rouge de la verrière.
Déclinaison de verrières côté cuisine

Une cuisine blanche en toute discrétion

Une cuisine immaculée et discrète
Une cuisine immaculée et discrète © David Henry
Côté cuisine, les rangements sont tous intégrés, ce qui est également le cas dans l'ensemble de l'appartement (rangement côté salon, téléviseur intégré, etc.). L'objectif : agrandir l'espace.
David Bitton a opté pour des placards blancs, très discrets, et un plan de travail gris, "pour symboliser la partie technique de la cuisine par une couleur différente", nous précise-t-il.
Une cuisine blanche en toute discrétion

Une salle de bains tout en légèreté

Une salle de bains contemporaine et esthétique
Une salle de bains contemporaine et esthétique © David Bitton
Derrière la porte sablée donnant sur le salon, la petite salle de bains de moins de 4 m2. Meuble suspendu, toilettes lavants, douche à l'italienne, tout y est contemporain, décliné dans un coloris actuel et neutre, et en bonne harmonie avec la palette du salon.
Une salle de bains tout en légèreté

Une chambre qui reprend les codes du salon

La chambre, en harmonie avec le salon
La chambre, en harmonie avec le salon © David Bitton
Enfin, dans la chambre, comme dans le bureau, on retrouve les codes de cette rénovation : métal noir, verrière, meubles de designers, coloris rouge, éléments très graphiques. Un mélange gagnant !
 
Fiche technique :
Réhabilitation d'un appartement
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : David Bitton Architecte
Lieu : Paris
Surface : environ 50 m2
Budget : non communiqué
Fresque : Okuda
Une chambre qui reprend les codes du salon
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic