L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Travaux de rénovation énergétique : méfiez-vous des faux démarcheurs

le 19 janvier 2017
Photo d'illustration
Photo d'illustration © Christian Müller - Thinkstock
Le médiateur national de l'énergie alerte les consommateurs de pratiques frauduleuses de la part de démarcheurs se faisant passer pour des membres de son organisme. Un moyen pour les escrocs de s'introduire chez les consommateurs en prétextant évaluer des besoins de rénovation énergétique. Zoom.
Fonction créée en France par décret en 2007, le médiateur national de l'énergie est une autorité administrative indépendante qui permet aux consommateurs de trouver des solutions amiables aux différends les opposant à un fournisseur ou distributeur d'énergie. Elle alerte, depuis le début du mois de janvier 2017, le grand public sur des pratiques frauduleuses de démarchage téléphonique où les appelants se font passer pour ses représentants. "Certains affirment devoir visiter tous les logements en France pour évaluer la consommation d'électricité en raison d'un règlement européen suite à la COP21", précise le médiateur sur son site Internet. "D'autres proposent une aide à la réalisation d'économies d'énergie", poursuit-il, "et demandent pour cela l'accès aux factures d'énergies et aux feuilles d'imposition". Une arnaque qui permet aux escrocs de s'introduire dans des domiciles et d'accéder à des informations privées.

Une démarche frauduleuse condamnée avec fermeté

Le médiateur national de l'énergie, Jean Gaubert, nommé en novembre 2013 pour un mandat non renouvelable, "condamne avec la plus grande fermeté" cette "démarche frauduleuse, réalisée à (son) insu". Le bref communiqué précise : "Pour mémoire, le médiateur national de l'énergie, autorité publique indépendante, ne s'associe jamais à la moindre démarche commerciale". Il appelle tous les consommateurs à la vigilance et les invite à signaler les tentatives d'abus en écrivant un courriel à son intention (infoconso@energie-mediateur.fr).
En tout, une vingtaine de cas auraient été signalés, entre le mois de novembre 2016 et le début du mois de janvier 2017, date à laquelle le message de vigilance a été publié sur le site du médiateur. Une porte-parole nous confirme : "Le dossier a été transmis à la DGCCRF et si cela perdure, nous saisirons le procureur de la République. Nous avions eu un problème légèrement différent en mars 2015, avec l'envoi d'un fax à destination des professionnels cette fois, qui mettait en avant un prestataire recommandé par nous. Or le médiateur national est totalement impartial".
Rappelons que le site "energie-info.fr" propose aux consommateurs des fiches pratiques sur les démarches et le droit des utilisateurs d'énergie. Il explique comment comparer les offres des fournisseurs ainsi qu'un comparateur mis à jour par l'ensemble de ces sociétés. Plus de 5 millions de visites ont été enregistrées sur le site depuis son ouverture, dont 1,5 million en 2015. Plus de 550.000 d'entre eux ont utilisé ce comparateur, tandis que 245.000 ont appelé une plateforme téléphonique.
Quant au site dédié à la médiation ("energie-mediateur.fr"), il a reçu 120.000 visites. Dans son rapport d'activité, il note que 14 % des demandes émanaient de professionnels "notamment dans le cadre de la fin de certains tarifs réglementés".
Travaux de rénovation énergétique : méfiez-vous des faux démarcheurs
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic