L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Bien poser une moquette

Par C.Chahi avec U.F.T.M
,
le 12 juillet 2010
Vous envisagez de poser vous-même de la moquette ? Avant de vous lancer, veillez à choisir la technique de pose la plus adaptée au produit que vous avez acheté. Nature de la surface à couvrir, état du sol, rendu final souhaité... Autant de paramètres à prendre en considération. Rappel de méthode avec l'Union des Fabricants de Tapis et Moquette (U.F.T.M).
Parce que la pose d'une moquette paraît simple au premier abord, nombreux sont les particuliers à se lancer eux-mêmes dans les travaux. Seulement voilà : il arrive souvent qu'à peine installé, le revêtement se détende, voire pire, gondole.
Des dégâts qui auraient pu être évité en choisissant une autre méthode de pose, une méthode plus adaptée au produit acheté, à la nature du sol et à la fonction de la pièce. En effet, comme le confirme l'Union des Fabricants de Tapis et Moquette (U.F.T.M), "la pose est d'une importance considérable pour l'aspect général de la moquette et le confort qu'elle procure, mais elle a également son influence sur la durabilité et les propriétés acoustiques et thermiques du produit".
Pose libre, collée, tendue ou collée-tendue : en tout, il existe quatre techniques de pose différentes. Quatre méthodes de mise en œuvre pour un seul et même produit... Difficile de s'y retrouver à moins, bien sûr, de savoir à quel type de pièce et de sol chacune d'entre elles est la mieux adaptée. Petit récapitulatif.
Bien poser une moquette

La pose libre

La pose libre consiste à fixer au sol un ruban adhésif double face sur les deux côtés adjacents ou sur une diagonale de la pièce puis de les recouvrir de moquette. D'après l'U.F.T.M, le principal avantage de cette méthode est qu'une fois posée, la moquette peut être enlevée sans endommager le sol.
Type de pièce : convient particulièrement aux pièces dont la surface n'excède pas 20 m2 autrement dit, où il y a peu de passage comme les chambres, par exemple.
Type de sol : sec, propre, sans fissures, sans graisse ni poussière
La pose libre

La pose collée

Comme son nom l'indique, cette méthode consiste à mettre en place la moquette sur le sol préalablement encollé. Une technique apparemment simple, mais qui réclame quand même un certain savoir-faire puisqu'il faut réussir à éliminer les bulles d'air au fur et à mesure de la mise en œuvre, soit avec les mains, soit à l'aide d'une spatule ou d'un instrument plat. La tâche n'étant pas toujours aisée, l'U.F.T.M recommande d'ailleurs de faire appel à un spécialiste.
Concernant la colle, sachez que des colles sans solvant et à faible émission de COV sont disponibles sur le marché. Par ailleurs, comme le signale l' U.F.T.M, pour une pose plus facile, mieux vaut opter pour des produits "fixateurs", applicables au rouleau et éliminables à l'eau.
Type de pièce : convient particulièrement aux pièces de grande surface
Type de sol : tous
Type de moquette concerné : moquettes à envers double dossier ou laxeté et moquettes avec envers mousse ou feutre aiguilleté
La pose collée

La pose tendue

Cette méthode de pose est sans doute celle qui réclame le plus de compétences techniques puisqu'elle consiste à tendre la moquette en l'accrochant sur des bandes d'ancrage - le plus pratique étant des thibaudes en caoutchouc ou en feutre compressé - fixées au sol sur toute la périphérie de la pièce.
D'après l' U.F.T.M, la pose tendue sur thibaude présente de nombreux avantages parmi lesquels "une meilleure isolation acoustique et thermique, ainsi qu'une augmentation de la durée de vie de la moquette de 30%", conséquence directe de la diminution des forces de frottement entre le sol et la moquette.
Type de sol : plan, sec et propre
Type de moquette concerné : moquettes tissées ou moquettes tuftées à double dossier mais seulement si la surface de la pièce n'excède pas 20 m2
La pose tendue

La pose collée-tendue

La mise en œuvre d'une pose collée-tendue est presque la même que celle d'une pose tendue. Le seul détail, qui fait la différence, est l'utilisation de colle entre le sol et la thibaude puis entre la moquette et la thibaude. Grâce à elle, la dépose de la moquette est rendue plus facile que dans le cadre d'une pose tendue traditionnelle.
"Pose tendue et pose collée-tendue sont celles qui apportent le meilleur confort, la meilleure isolation thermique, la meilleure isolation phonique et protègent le mieux la moquette de l'usure mais demandant plus de technicité que les autres, il est important de faire appel à un professionnel pour un résultat impeccable", conclut l' U.F.T.M.

Les dalles de moquette

Que ce soit dans les intérieurs privés ou publics, les dalles de moquettes font actuellement leur grand retour. Il faut dire qu'en cas de tâche ou d'usure, elles peuvent être facilement remplacées au cas par cas. Pose libre ou collée, pour elles, c'est au choix !
La pose collée-tendue
Nous vous recommandons

Matériaux, couleurs, styles... Découvrez quelles sont les grandes tendances de la salle de bains cette année.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic