L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une machine à barbe à papa revisitée pour recycler le plastique

Par C. Chahi Bechkri
,
le 1 avril 2015
Quatre designers français diplômés du Royal College of Art ont mis au point une drôle de machine. Basée sur le même principe de fonctionnement que celles qui font la barbe à papa, elle permet de recycler des billes de plastique pour en faire de la laine utilisable, par exemple, en guise d'isolant. Présentation.
Une machine à barbe à papa. Voilà ce qui a inspiré The Polyfloss Factory. Cherchant une manière de valoriser localement les déchets plastiques, quatre étudiants au Royal College of Art - Emile De Visscher, Christophe Machet, Audrey Gaulard et Nick Paget -, célèbre université de Londres, ont eu l'idée de s'intéresser aux machines stars des fêtes foraines. "Nous avons cherché pendant longtemps une solution technique pour réussir à transformer le plastique en mousse de manière à pouvoir ensuite le façonner et le réutiliser, raconte Emile De Visscher, l'un des instigateurs du projet. Il y a eu de nombreuses tentatives qui se sont soldées par des échecs mais nous avons fini par y parvenir en nous appuyant sur le principe de fonctionnement d'une centrifugeuse".
La suite de l'article et plus d'images des différents usages de The Polyfloss Factory en pages suivantes.
Une machine à barbe à papa revisitée pour recycler le plastique

Du plastique pour remplacer le sucre

Du plastique pour remplacer le sucre - Biennale de design Saint-Etienne 2015
Du plastique pour remplacer le sucre - Biennale de design Saint-Etienne 2015 © Aldo Paredes
The Polyfloss Factory est une machine inédite, similaire à une machine à barbe à papa. A la place du sucre, l'on y introduit des billes de plastique - transformées en amont par un industriel spécialisé - qui, par les actions conjuguées du mouvement et de la chaleur, se transforment en une laine semblable à la confiserie bien aimée des enfants (voir vidéo ci-dessous).
Du plastique pour remplacer le sucre

Une laine pour isoler les bâtiments

The Polyfloss Factory
The Polyfloss Factory © Emile De Visscher
Cette laine peut ensuite être utilisée telle quelle pour isoler un bâtiment. "En termes de performances, l'on vient se situer entre une laine de verre et une laine de roche", indique Emile De Visscher. Seul problème mais de taille : le matériau n'est pas ignifugé. "Si nous voulons développer son utilisation dans le bâtiment, il va falloir trouver une solution pour rendre la laine résistante au feu ou, en tout cas, trouver le moyen de l'isoler afin qu'elle ne soit pas en contact avec le bâti", indique Emile De Visscher.
L'équipe a cependant d'ores et déjà pu l'utiliser de manière exceptionnelle dans le cadre d'un chantier mené par des étudiants de l'Architectural Association (AA School of Architecture). L'un des logements étudiants expérimentaux du campus The Hooke Park a ainsi pu être isolé avec la laine fabriquée par The Polyfloss Factory, une première !
Une laine pour isoler les bâtiments

Design, bâtiment... De nombreux usages dans différents domaines

Design, bâtiment... De nombreux usages dans différents domaines - The Polyfloss Factory
Design, bâtiment... De nombreux usages dans différents domaines - The Polyfloss Factory © Emile De Visscher
Au lieu d'être utilisée brute, la laine peut aussi être façonnée pour obtenir des objets. Mais là encore quelques solutions techniques restent à trouver, notamment des solutions pour le moulage. "De nombreux usages sont possibles dans différents domaines, dans le bâtiment, bien sûr en tant qu'isolant thermique mais aussi phonique, mais aussi dans le design, dans l'univers textile, dans le jardinage ou encore dans le packaging", énumère Emile De Visscher. "L'un des énormes avantages de notre matériau est qu'il peut donner à un produit deux consistances, à la fois souple et rigide".
Ci-dessus une installation réalisée pour le groupe financier américain Bloomberg à partir de 500 claviers d'ordinateurs usagés.
Design, bâtiment... De nombreux usages dans différents domaines

Une alternative aux processus industriels de recyclage

Une alternative aux processus industriels de recyclage  - The Polyfloss Factory
Une alternative aux processus industriels de recyclage - The Polyfloss Factory © Emile De Visscher
Le but de The Polyfloss Factory ? Offrir une alternative aux processus industriels de recyclage du plastique. "Notre but n'est pas de nous substituer à ces dispositifs à grande échelle qui fonctionnent très bien mais de les compléter car ils ne peuvent pas traiter tous les plastiques", insiste Emile De Visscher. Notre point fort est de proposer un traitement local et en circuit court de ces déchets". Un message qui retient l'attention puisque l'on utilise déjà la machine pour mener des actions de sensibilisation au recyclage auprès des enfants. Déjà une réelle utilité en attendant le développement de nouveaux projets dans les secteurs du bâtiment et du design.
Ci-dessus une lampe réalisée à partir de la laine en plastique recyclée toute droit sortie de The Polyfloss Factory.
Une alternative aux processus industriels de recyclage

A voir en "vrai" à Saint-Etienne

A voir en "vrai" à Saint-Etienne - The Polyfloss Factory
A voir en "vrai" à Saint-Etienne - The Polyfloss Factory © Emile De Visscher
A noter : Le projet The Polyfloss Factory est actuellement exposé dans le cadre de la Biennale Internationale de design de Saint-Etienne à la Cité du design - Bâtiment La Platine.
Exposition Hypervital, commissariat : Benjamin Loyauté.
Plus de renseignements sur le : www.biennale-design.com
Ci-dessus, une série d'objets réalisée à partir de The Polyfloss Factory.
A voir en "vrai" à Saint-Etienne
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic