L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Girard-Sudron, le laboratoire français des ampoules durables

Par Augustin Flepp
,
le 22 septembre 2014
Créée en 1894, l'entreprise de luminaires Girard-Sudron s'est imposée au XXe siècle comme l'un des fleurons français de la verrerie de luxe. Inventeur de la flamme décorative, cette PME familiale continue d'innover : elle a présenté dernièrement une nouvelle technologie, le filament LED. Saga.
"Une ampoule, ça sert d'abord à éclairer !". A l'heure des ampoules connectées ou hi-tech qui pointent le bout de leur nez, Girard-Sudron a rappelé à la poignée de journalistes invités à la présentation de leur nouvelle technologie, le filament Led, les fondamentaux de cette entreprise familiale. Même si elle évoque, timidement, le développement d'ampoules "wifi", la priorité est restée la même depuis son origine : offrir une lumière juste et adaptée à ses clients. "Notre objectif est de trouver une solution à chaque besoin de nos clients. Nous nous efforçons de rendre la lumière à des produits détériorées ou plus en état de fonctionner", nous expose Philippe Hintzy, directeur commercial.
Et pour y parvenir, chez Girard-Sudron, l'on continue d'innover ! Lumière sur l'histoire de cette entreprise familiale, une saga qui débute ici, au siège historique du 43 rue des Tournelles à Paris, à quelques mètres de l'adresse d'origine de la fabrique au 84.
A sa création en 1894, l'électricité est en pleine essor dans le chauffage et l'éclairage. Fondée par Henri Girard, puis par Georges Sudron en 1927, la société travaille avec les bronziers du quartier, des fabricants de lustreries, pour concevoir les premiers supports en bois en forme de fausses bougies.
Retrouvez en pages suivantes, la suite de cette saga familiale...
Girard-Sudron, le laboratoire français des ampoules durables

Les ampoules les plus copiées au monde !

Les ampoules les plus copiées au monde ! - Saga Girard-Sudron
Les ampoules les plus copiées au monde ! - Saga Girard-Sudron © Girard-Sudron
Dans les années 20 et 30, la fabrique parisienne invente les premières flammes décoratives "Grand siècle" (1936) puis développe un modèle totalement inédit juste après la guerre, "Coup de vent". Cette dernière prend la forme d'une flamme sur laquelle on aurait soufflé et figé l'instant. L'ampoule pointue séduit des institutions prestigieuses comme les châteaux, ministères, ambassades et son succès est tel qu'elle détient le triste record de la flamme décorative la plus copiée au monde !
Cela n'empêche pas l'entreprise familiale de s'imposer alors comme l'un des fleurons français de la verrerie d'éclairage de style.
A la fin des années 60, Girard-Sudron lance les premières douilles en matières isolantes sur le marché pour l'export. Les années 80 sont marquées par l'arrivée des produits basse consommation suivis de la technologie LED. En 1996, la société reçoit le prix spécial au salon du luminaire pour sa flamme décorative fluocompacte 5W et sa mini-flamme 3W.
Les ampoules les plus copiées au monde !

La société frappée par la crise économique

La société frappée par la crise économique - Saga Girard-Sudron
La société frappée par la crise économique - Saga Girard-Sudron © Girard-Sudron
Durant la dernière décennie, le spécialiste du luminaire subit une grave crise économique à cause de la concurrence étrangère. Son dernier site de production d'Ivry-sur-Seine est alors délocalisé en Chine.
Après avoir été placé en redressement judiciaire, la PME évite la faillite en se rapprochant de la société Suisse Ecoligh Services, elle aussi fabricant de luminaires, sous la forme d'un partenariat. Cet accord s'est traduit par un investissement du groupe Suisse dans la société française. "Avant le redressement judiciaire, le virage technologique n'a pas été pris, raconte Philippe Hintzy. Ecoligh Services nous a apporté son expertise dans le luminaire et en particulier dans les LED".
La société frappée par la crise économique

Filament LED : une faible consommation et une durée de vie de 25 ans

Filament LED : une faible consommation et une durée de vie de 25 ans - Saga Girard-Sudron
Filament LED : une faible consommation et une durée de vie de 25 ans - Saga Girard-Sudron © Girard-Sudron
Depuis deux ans, les équipes françaises et suisses ont donc mis au point une nouvelle technologie, appelée "filament LED". Son fonctionnement repose sur l'assemblage de micro-LED agglomérées verticalement et de façon circulaire. "Les ampoules à LED traditionnelles sont pour la plupart équipées de systèmes électroniques volumineux". Cette innovation permet donc d'obtenir une lampe ne nécessitant pas de dissipateur thermique, cet appareil qui évacue plus facilement la chaleur émise par l'ampoule. Avec ce procédé et contrairement aux ampoules LED, il n'y a pas de retard à l'allumage !
Autres avantages : les ampoules, qui bénéficient de cette technologie, éclairent à 330° et leur consommation est relativement faible, de 2 à 8 watts selon les modèles. "La température du filament LED est comprise entre 2500 et 2700 k. Ce sont des couleurs chaudes et parfaitement adaptées à chacune des pièces de la maison", annonce Philippe Hintzy.
Testées pendant un an grâce à une technique de vieillissement rapide, les nouvelles ampoules ont une durée de vie de 25 ans.
Toutefois, la société parisienne ne s'est pas contentée de développer cette technologie sur un seul modèle d'ampoule : 16 au total sont concernées dont les célèbres flammes "Grand siècle" ou "Coup de vent".
Cette innovation associe une technologie moderne à des ampoules au design crée il y a plus de 50 ans, une prouesse lumineuse !

Filament LED

Garantie 2 à 3 ans selon les modèles, la Filament LED de Girard-Sudron sera disponible au BHV, dans les grandes surfaces de Bricolage et supermarchés, les enseignes de luminaire et dans le négoce électrique entre 10 et 20 €.
Filament LED : une faible consommation et une durée de vie de 25 ans
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic