L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des objets qui interagissent avec leur environnement

Par C. Chahi Bechkri
,
le 2 mars 2015
Une maison où l'on peut recharger son portable au contact de simples plaques de verre, où les luminaires aident à transmettre des données numériques... A travers quatre prototypes mis au point à partir de matériaux et procédés techniques innovants existants, les designers de Normal Studio réinventent les objets de notre quotidien et prouvent que le confort intérieur peut être amélioré de manière simple, économe et, surtout, toujours dans le respect de l'environnement.
Comment améliorer notre confort intérieur sans tomber dans la surenchère d'équipements et sans impacter l'environnement ? A cette question cruciale, François Dingjian et Eloi Chafaï, les designers de Normal Studio, répondent tout simplement "en mettant à profit les choses que nous avons déjà".
Comme le prouvent les quatre prototypes mis au point dans le cadre de la Carte blanche offerte par le VIA, les meubles et les objets qui nous entourent peuvent jouer de nouveaux rôles dans les habitations. En plus de leur fonction première, ils peuvent aider à améliorer nos conditions de vie.
Des créations qui s'appuient sur des matériaux, des technologies et procédés innovants
Un meuble qui réduit les nuisances sonores, une colonne en terre cuite qui module la température à l'intérieur du logement, un luminaire capable de transmettre des données numériques... Voici quelques-unes ingénieuses trouvailles de l'équipe de designers. Des créations qui ne sont pas de l'ordre de l'utopie puisque toutes sont réalisées à partir de matériaux aux propriétés innovantes, de procédés techniques ou de technologies qui existent déjà - certains depuis longtemps d'ailleurs ! - : la terre cuite, les cellules à pigment photosensible, le LiFi (lumière à LED qui peut transmettre à distance un contenu numérique)... François Dingjian et Eloi Chafaï, incitent à s'en servir pour repenser les objets de notre quotidien de manière à ce qu'ils deviennent bien plus que de simples objets.
Découvrez en pages suivantes les photos des créations imaginées par Normal Studio dans le cadre de sa carte blanche VIA...
Des objets qui interagissent avec leur environnement

Une colonne en terre cuite intégrée au bâti, capable de rafraîchir l'air intérieur

Une colonne en terre cuite intégrée au bâti, capable de rafraîchir l'air intérieur - Atmosphères, Normal Studio
Une colonne en terre cuite intégrée au bâti, capable de rafraîchir l'air intérieur - Atmosphères, Normal Studio © VIA 2015 - Colombe Clier
Les designers de Normal Studio proposent de réintégrer aux maisons de la terre cuite pour faire ce qu'ils appellent des "rafraîchisseurs". Éléments intégrés au second oeuvre, ils s'apparent à des colonnes d'aération et fonctionnent sur le principe d'évaporation. "Sous l'effet du vent et de la chaleur, l'humidité contenue dans les alvéoles intérieures de la brique s'évapore à travers la paroi poreuse en opérant un transfert de calories", expliquent-ils. L'habitation bénéficie ainsi naturellement d'air frais. Le climatiseur électrique n'est plus utile, de quoi faire des économies d'énergie et financières et surtout réduire l'impact de nos maisons sur l'environnement.
Une colonne en terre cuite intégrée au bâti, capable de rafraîchir l'air intérieur

Des plaques de verre capables de recharger les téléphones et les petits appareils électroménagers

Des plaques de verre capables de recharger les téléphones et les petits appareils électroménagers - Atmosphères, Normal Studio
Des plaques de verre capables de recharger les téléphones et les petits appareils électroménagers - Atmosphères, Normal Studio © © VIA 2015 - Colombe Clier
Jean-François Dingjian et Eloi Chafaï exploitent ici les propriétés étonnantes des cellules de Graetzel, capables de capter la lumière et de produire l'énergie suffisante à recharger via une tablette à induction, des microsystèmes tels que portable, tablette, etc. ou encore de petits appareils électroménagers.
Des plaques de verre capables de recharger les téléphones et les petits appareils électroménagers

Un meuble de rangement capable d'amortir les sons

Un meuble de rangement capable d'amortir les sons - Atmosphères, Normal Studio
Un meuble de rangement capable d'amortir les sons - Atmosphères, Normal Studio © VIA 2015 - Colombe Clier
Grâce à ses façades en mousse absorbante poreuses et texturées, ce meuble est capable d'amortir les sons. "Cet amortisseur de son peut être décliné dans des tailles différentes selon les lieux et les nécessités", indiquent les designers.
Un meuble de rangement capable d'amortir les sons

Un luminaire capable de transmettre des informations numériques

Un luminaire capable de transmettre des informations numériques - Atmosphères, Normal Studio
Un luminaire capable de transmettre des informations numériques - Atmosphères, Normal Studio © VIA 2015 - Colombe Clier
Grâce au LiFi, technologie qui consiste à transmettre des données par la lumière et non par les ondes électromagnétiques, ce luminaire est capable de communiquer des informations et des contenus numériques déterminés en des points donnés de l'habitat.
Un luminaire capable de transmettre des informations numériques
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic