L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Design Parade 9 : dix talents du design à découvrir

Par Augustin Flepp
,
le 7 juillet 2014
A Hyères, la 9e édition du Design Parade a récompensé une jeune designer française pour son projet de cristaux sonores. Le festival, lui, se prolongera jusqu'au 28 septembre prochain à travers l'exposition des créations des 10 lauréats du concours et des autres maisons du design mis en avant.
Comme chaque année, l'été est placé sous le signe du Design à Hyères ! Pour sa 9e édition, le festival Design Parade n'a pas en effet dérogé à ses habitudes : un programme riche et intense, des œuvres uniques et innovantes, des jeunes talents du design associés aux grandes maisons d'édition, le tout sur une longue période estivale.
Au sein de la villa Noailles et de son architecture moderne, le concours du festival Design Parade a rassemblé, comme l'an dernier, les dix lauréats sélectionnés par un jury de professionnels (designers, éditeurs, journalistes...). Cette année, près de 250 candidatures ont été reçues et une trentaine de nationalités se sont présentées. Après avoir rencontré les membres du jury lors du festival, les lauréats exposent à la villa Noailles durant les deux mois d'été.
Le Grand Prix du Jury a été attribué à Laura Couto Rosado pour son œuvre "Le chant des quartz". Sa création propose d'utiliser la propriété piézoélectrique du cristal, c'est-à-dire sa capacité à générer de l'électricité, pour créer une animation sonore. A partir de cette matière, cette jeune française espère prochainement réaliser un instrument de musique minéral.
Pour la récompenser, le jury lui offre, entre autre, un séjour de recherche d'un an au Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques de Marseille (CIRVA) et une bourse d'aide à la création de 5000 euros offerte par la Galerie Kreo.
Pièce montée en céramique, mobilier de plage, table en marbre...
Les 10 lauréats se voient exposer jusqu'au 28 septembre prochain au milieu des autres temps forts de cette édition. Parmi eux, le lauréat de l'édition précédente, Mathieu Peyroulet-Ghilini et sa "Pièce montée". S'inspirant de la forme du fameux dessert servi aux mariages, le lauréat 2013 a eu l'idée d'associer deux matériaux totalement opposés : la céramique et la corde. Cette dernière s'enroule et tire sur les pièces en céramique pour dessiner des cloisons et ainsi souligner la qualité structurelle du biscuit.
A noter également parmi les expositions du festival 2014 : l'exposition "Formes - capsule du design" qui rend hommage à la manufacture de designers de Sèvres - Hyères reconnue pour ses nombreuses collaborations d'artistes, de designers, architectes dans la création d'objets en porcelaine ; un focus sur le savoir-faire traditionnel de la Maison Ravel, fabricant de poterie depuis 1837 ; la collection de mobilier de plage, cabanes, ballons, parasols, dans une ambiance ludique et festive du créateur Antoine Boudin ; et, enfin, l'exposition Scholten & Baijings qui présente des éditions récentes voire, pour certaines, inédites, comme la table en marbre en forme de galet de Luce di Carrara.
Retrouvez en pages suivantes, les lauréats sélectionnés pour le concours du festival Design Parade 2014...

Informations complémentaires :

Villa Noailles
Communauté d'agglomération
Toulon Provence Méditerranée
Montée Noailles 83400 Hyères
contact@villanoailles-hyeres.com
T 04 98 08 01 98 / 95
T 06 38 17 92 99
www.villanoailles-hyeres.com

Exposition

- 10 designers en compétition - exposition collective, salles voûtées
- Scholten & Baijings - piscine et squash
- Formes - Capsule du Design - Sèvres - Hyères - gymnase
- Mathieu Peyroulet-Ghilini, lauréat du Grand Prix Design Parade 8 - galerie nouvelle
- NINE, sélection de projets par Marie-Claude Beaud, directrice du NMNM - hall et verrière
- Laureline Galliot, lauréate du Prix du design du Conseil Général du Var 2013 - sautoir
- Ravel - Tour des Templiers, place Massillon, centre historique
- Charles et Marie-Laure de Noailles, une vie de mécènes - bâtiment initial
- Jean-Baptiste Fastrez - Palier 1
- Antoine Boudin - Palier 2, atelier Saint-Bernard et Le Marais - restaurant, plage
- Workshop esatpm - Cirva - jardin
- Libraire éphémère - Summer house
- Marché design vintage - jardin
- Romain Pellas - Pigeonnier, jardin
Design Parade 9 : dix talents du design à découvrir

Carlo Clopath, Palutta

Palutta de Carlo Clopath
Palutta de Carlo Clopath © Carlo Clopath
Diplômé de l'ECAL (école d'arts appliqués) de Lausanne, Carlo Clopath présente une collection de couverts et d'ustensiles de cuisine qui rassemble les méthodes de production et la culture culinaire de la région des Grisons en Suisse. Les divers ustensiles étonnent par la composition de leurs matériaux : érable, acier, porcelaine, verre, lin... et sont produits industriellement avant de recevoir, pour certains, une finition à la main.
"A l'image de l'architecture, je m'attache à concevoir des objets durables qui font partie de notre mémoire collective occidentale", explique Carlo Clopath.
En effet, les pièces de la collection ont été recouvertes d'une laque naturelle du Japon, Urushi, qui les protègent de l'alcool, des solvants et de l'humidité.
Carlo Clopath, Palutta

Laura Couto Rosado, le chant des quartz

Le chant des quartz de Laura Couto Rosado
Le chant des quartz de Laura Couto Rosado © Head Dylan
Grand Prix du jury
"Le projet relève de la magie, non parce qu'il est techniquement avancé, mais parce qu'il révèle la poésie des technologies existantes". Poésie et technologie, voilà une bien étonnante association pour ce projet grand prix du jury 2014 ! La designer, Laura Couto Rosado, a proposé à l'occasion du festival Design Parade "Le Chant des quartz" ou le chant de trois cristaux naturels grâce à leurs propriétés piézoélectriques, c'est-à-dire leur capacité à produire un champ électrique.
Cette énergie est ainsi enclenchée par un générateur de fréquences relié à un amplificateur et à un transformateur.
La Française espère réutiliser cette propriété physique du XIXe siècle, souvent délaissée, pour la conception prochaine d'un instrument électro-acoustique. En collaboration avec la Haute école de musique de Genève, Laura Couto Rosado a l'ambition de créer un orchestre minéral.
Laura Couto Rosado, le chant des quartz

Adrien Goubet, la salle de bain immédiate

la salle de bain immédiate d'Adrien Goubet
la salle de bain immédiate d'Adrien Goubet © Adrien Goubet
Workshop Camper Futuro Imperfecto
L'étudiant de l'ENSCI, Adrien Goubet, propose une expérimentation mêlant aménagement intérieur et dessin d'objets. Sa création, un mobilier sanitaire, rassemble des formes discrètes, des matériaux traditionnels combinés aux innovations techniques. Sur cette photographique, le mât permet au pommeau de coulisser pour devenir douche ou lavabo.
Pour mener son projet, Adrien Goubet a défini la problématique des habitations contemporaines : habiter vite, pour une période courte et sans laisser de trace. Son projet tente ainsi de condenser les fonctions essentielles dans un ensemble discret et modulable.
Choisi par la marque Camper, Adrien Camper participera à son prochain workshop Futuro Imperfecto à Son Fortesa à Majorque
Adrien Goubet, la salle de bain immédiate

Marlo Kara, Corals

Corals de Marlo Kara
Corals de Marlo Kara © Marlo Kara
Le projet Corals est un ensemble de coraux en matière plastique qui peuvent se collectionner. Chacun d'entre eux portent les marques de l'outil qui a servi au moule (crayon, tube, spatule). Marlo Kara, jeune designer, lui aussi diplômé de l'ECAL de Lausanne, a imaginé des fossiles du futur que la mer aurait constitué à partir des matières plastiques qui la polluent.
Marlo Kara, Corals

Silva Lovasova, 1 collection

Silva Lovasova, 1 collection - 1 collection de Silva Lovasova
Silva Lovasova, 1 collection - 1 collection de Silva Lovasova © Peter Sit
Silva Lovasova a l'intention de souligner la précision de l'impression 3D. A travers cette technologie révolutionnaire, la designer slovaque a présenté une collection de mobilier de maison de poupée volontairement agrandie en conservant la matière plastique originale et les petits défauts : joints grossiers, disproportions...
Elle a ainsi produit une bibliothèque et ses faux livres, un fauteuil impraticable et son coussin figé, un service à thé, des lampes et une cacahuète géante. Un décor à la fois familier et grotesque.
Silva Lovasova, 1 collection

Malak Mebkhout, Objets sirènes

Objets sirènes de Malak Mebkhout
Objets sirènes de Malak Mebkhout © Malak Mebkhout
Des objets inspirés de la littérature et de la nature. "Objets sirènes" est un ensemble de pièces du quotidien reprenant les formes d'éléments naturels ou animales : verre-iceberg, aspirateur-volcan, placard-barque, cintre-pieuvre. Le prototype de ce dernier renvoie à la vision d'un créateur agrippant ses proies (les vêtements) pour les dissimuler sous une veste. Le verre-iceberg montre seulement la partie émergée de la liqueur, la quasi-totalité du contenant étant cachée dans un écrin de céramique.
Malak Mebkhout, Objets sirènes

Axel Morales, Piezzographie

Piezzographie de Axel Morales
Piezzographie de Axel Morales © Véronique Huyghe
"Piezzographie" est une imprimante s'inspirant de la sérigraphie et la lithographie. Son concepteur, Axel Morales, a imaginé un système d'impression permettant d'éviter les contraintes de format, d'encre ou de matière. Après avoir traité l'image sur une tablette (grain, points), l'imprimante reçoit les informations et se déplace sur une surface plane pour y déposer les couleurs une après l'autre.
Le processus invite l'utilisateur à redécouvrir la machine de l'intérieur et de reprendre la main à tout moment grâce à une meilleure lisibilité du rythme d'impression. "Piezzographie" propose ainsi une expérience esthétique de la technique.
Axel Morales, Piezzographie

Thibaut Penven, Ar Vag

Ar Vag de Thibaut Penven
Ar Vag de Thibaut Penven © Thibaut Penven
Prix du Public et de la ville d'Hyères
Ar Vag ou bateau en breton. Au lac Léman, un jeune étudiant français de Bretagne, Thibaut Penven, a analysé les besoins des pêcheurs professionnels et de ceux du dimanche. Les premiers ont la nécessité de rejoindre leur bateau de pêche depuis la rive en évitant d'occuper une place permanente au port. Les seconds souhaitent une embarcation économique et peu encombrante.
Sa solution : un bateau pliant qui se déploie en cinq mouvements à la manière d'une tente de camping. Composée de plaques de fibre de verre, l'embarcation a l'avantage d'utilisé des matières économiques, légères et solides. Côté esthétique, la couleur jaune est un clin d'œil au ciré des marins améliorant en plus la visibilité de la barque sur l'eau.
Thibaut Penven, Ar Vag

Klemens Schillinger, Chinese whispers stools

Chinese whispers stools de Klemens Schillinger
Chinese whispers stools de Klemens Schillinger © Klemens Schillinger
L'interprétation collective de l'art. Klemens Schilinger s'est intéressé aux principes de création collective. Pour cela, il a proposé à un échantillon de 47 personnes de modéliser en cinq secondes une maquette d'un tabouret en pâte à modeler. Chacun doit ainsi reproduire avec le même matériel ce qu'il a en mémoire. Au final, les objets réalisés sont toutes marqués par leur caractère singulier dont trois sont présentés en taille réelle dans l'exposition dédiée.
Klemens Schillinger, Chinese whispers stools

Tijmen Smeulders - Design Parade 9 : dix talents du design à découvrir

Tijmen Smeulders
Tijmen Smeulders © Tijmen Smeulders
Tijmen Smeulders - Design Parade 9 : dix talents du design à découvrir
Nous vous recommandons

Matériaux, couleurs, styles... Découvrez quelles sont les grandes tendances de la salle de bains cette année.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic