L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Chute des ventes de logements neufs au premier trimestre

Par F.R.
,
le 31 mai 2011
logementneuf
logementneuf
Le secteur de la commercialisation des logements neufs en France est en perte de vitesse avec une baisse des ventes de 17,2% au premier trimestre 2011, tandis que la construction continue son ascension avec une hausse à deux chiffres.
Au total, 22.200 logements neufs ont été vendus par les promoteurs au cours du premier trimestre 2011, le niveau le plus bas depuis le quatrième trimestre 2008. En effet, les ventes de logements en immeubles collectifs ont baissé de 15,9 % et celles de maisons de 26,0 % par rapport au premier trimestre de l'an dernier. Par ailleurs, sur les quatre derniers trimestres, "le nombre de ventes s'élève à 110.800 soit 2,8 % de plus qu'au cours des quatre trimestres précédents", souligne un communiqué du ministère du Développement Durable.
La mise en vente des logements et des immeubles collectifs augmente légèrement et affiche respectivement une hausse de 4,2% et 6,5%, alors que la mise en vente de maisons a diminué de 10,9% par rapport au premier trimestre de l'an dernier. Sur les quatre derniers trimestres, ce sont 111.400 logements neufs qui ont été mis sur le marché, soit 26,2 % de plus qu'au cours des quatre trimestres précédents. La perte de vitesse dans la vente de logements neufs s'explique par différents facteurs tel que le prix du mètre carré dont le prix moyen des logements en immeubles collectifs a augmenté de 6,8% à ce qu'il était au premier trimestre 2010 ainsi que l'individuel, dont le prix s'est accru de 2,8%. Le plongeon est encore plus accentué pour "les ventes aux investisseurs avec une chute de 35% par rapport au premier trimestre 2010", selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), citée par l'AFP.

La construction reste en hausse

Malgré une baisse des ventes de logements neufs, la construction ne dépérit pas. En effet, le nombre de logements autorisés, en données CVS lissées, progresse de 4,1 % sur les trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents et celui des logements mis en chantier est en hausse de 5,9 % sur les trois derniers mois. En données brutes, près de 473.000 logements ont été autorisés à être construits en France, en hausse de 14,9 % par rapport aux douze mois précédents. Sur les douze derniers mois, la construction neuve, qui représente plus de 87% des logements, progresse de 15,6%. Tous les principaux secteurs font preuve de dynamisme, à l'instar du logement collectif qui s'accroît de 20,4%, celui du logement individuel augmente de 14,2%. "Sur ce dernier segment, l'individuel pur s'accroît de 18,6% et l'individuel groupé progresse de 5,2%", constate le ministère du Développement Durable. Seul bémol, avec moins de 32.000 logements autorisés, le logement en résidence est en recul de 5,9% par rapport aux douze mois précédents. En outre, le nombre des mises en chantier de logements s'élève à près de 379.000, en hausse de 12,4% par rapport au chiffre de l'année précédente. "Sans retrouver les niveaux historiquement élevés d'avant-crise, nous sommes sur un rythme de construction en cohérence avec les besoins de la population. Et la montée en puissance du PTZ+ devrait permettre d'enrayer la baisse, principalement conjoncturelle, des ventes", affirme Benoît Apparu, interrogé par l'AFP.
Enfin, avec 195.000 mises en chantier enregistrées pour le logement individuel, en progression de 10%, et 160.000 logements mis en chantier de logement collectif, en augmentation de 14,3%, de mai 2010 à avril 2011, le secteur de la construction en France conforte un bilan positif, contrasté par une commercialisation sur le déclin.
Chute des ventes de logements neufs au premier trimestre
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic