L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des bâtiments insolites à la peau cuivrée

le 24 octobre 2016
Malléable, durable, esthétique, le cuivre possède aussi des qualités en matière d'acoustique. A travers quatre projets européens, des architectes ont joué avec ce matériau qui apporte, sans conteste, une touche originale à leur réalisation. Découverte.
Un métal rouge qui vaut de l'or. Le cuivre est désormais entré dans la palette de ces matériaux de construction incontournables, qui subliment les façades et intérieurs des bâtiments. Et les architectes l'ont bien compris, jouant de cette matière avec dextérité et finesse.
On le savait durable, esthétique, malléable, hygiénique, le voilà aussi doté de qualités acoustiques. En intérieur comme en extérieur, il rehausse les ouvrages, leur conférant une lumière inédite.
A Berlin, Pampelune, Bastia ou Lahti (Finlande), les projets se multiplient et laissent parler le cuivre dans tous ses états. Effets visuels garantis.
Découvrez ces projets en images dès la page suivante.
Des bâtiments insolites à la peau cuivrée

Le Flat Copper à Paris

Flat Copper Paris
Flat Copper Paris © Takuji Shimmura
Un petit air new-yorkais dans le nord-est parisien... Les architectes de Badia Berger ont imaginé un immeuble de logements à la forme qui rappelle un célèbre bâtiment de Manhattan, en lui adjoignant une peau cuivrée qui ne passe pas inaperçue.
Découvrez l'intégralité du reportage dans notre article dédié.
Le Flat Copper à Paris

Canella Disco à Pampelune

Canella Disco à Pampelune - Canalla Disco à Pampelune
Canella Disco à Pampelune - Canalla Disco à Pampelune © Ruben P. Bescos
En Espagne, à Pampelune, la volonté des architectes de Vaillo+Irigaray était de transfigurer un club de la ville, par nature dans des dominantes de noir, avec des lumières éclatantes et colorées. Pour faire venir la lumière, les architectes ont fait appel au cuivre pour "promouvoir une atmosphère liquide, où les convulsions et la sobriété, les vibrations et les reflets, sont absorbés", indique un communiqué de l'Institut européen du cuivre.
Canella Disco à Pampelune

Canella Disco à Pampelune

Canella Disco à Pampelune - Canalla Disco à Pampelune
Canella Disco à Pampelune - Canalla Disco à Pampelune © Ruben P. Bescos
Les architectes de Vaillo+Irigaray ont ainsi installé des alcôves recouvertes de laiton sur l'ensemble des surfaces : sol, murs et plafonds. Contrastant avec le noir général, il reflète toutes les lumières et permet de créer cette ambiance si particulière du monde de la nuit. Enfin, grâce à des rideaux de laiton perforé, les architectes ont créé des salles isolées de la musique pour aménager des zones plus tranquilles.
Canella Disco à Pampelune

Centre culturel de Bastia

Centre Culturel de Bastia
Centre Culturel de Bastia © J. Bracco & C. Septet
Alors que Bastia a engagé un vaste programme de rénovation urbaine des grands ensembles des quartiers sud, la municipalité souhaitait offrir un lieu d'échanges autour de pratiques sociales et culturelles à ses habitants : un "lieu innovant et créatif, un lieu de contrastes, d'ombres et de lumières".
Centre culturel de Bastia

Centre culturel de Bastia

Centre culturel de Bastia - Centre Culturel de Bastia
Centre culturel de Bastia - Centre Culturel de Bastia © J. Bracco & C. Septet
Pour relever ce pari, DDA Architectes a choisi deux matériaux : le béton et le cuivre. Côté salle de spectacle, les architectes ont choisi la couleur sombre du béton. Le bâtiment est couvert d'une façade en alliage de cuivre et d'aluminium (cupro-aluminium) perforé, dotant le centre culturel d'une peau mordorée. Un bardage ajouré afin d'offrir une ouverture sur les jardins, la ville et la mer et des espaces protégés, calmes et lumineux pour la médiathèque.
Centre culturel de Bastia

Centre culturel de Bastia

Centre culturel de Bastia - Centre Culturel de Bastia
Centre culturel de Bastia - Centre Culturel de Bastia © J. Bracco & C. Septet
Véritable écrin, la façade en alliage de cuivre a été choisie pour sa couleur, qui deviendra progressivement mat et acquerra une surface chaleureusement dorée, donnant son nom "oru" - or en corse - au centre. Une solution qui offre en outre l'avantage de ne nécessiter aucun entretien et de ne pas se corroder, même en bord de mer. Enfin, le bâtiment répond aux exigences Bâtiment Basse Consommation.
Centre culturel de Bastia

Gare de Lahti en Finlande

Lahti Travel Center (Finlande)
Lahti Travel Center (Finlande) © Mika Huisman
Au cœur de la ville de Lahti, en Finlande, un nouveau "hub" a été créé pour relier la ville aux réseaux de train et de bus. Au début de son périple, le voyageur découvrira une canopée de 60 mètres de long, recouverte d'un bardage monumental en cuivre perforé. L'ensemble est complété par des piliers, ascenseurs, et un tunnel passant sous la gare également bardée de métal rouge.
Gare de Lahti en Finlande

Gare de Lahti en Finlande

Gare de Lahti en Finlande - Lahti Travel Center (Finlande)
Gare de Lahti en Finlande - Lahti Travel Center (Finlande) © Mika Huisman
La gare est utilisée toute l'année, 24h sur 24. Une attention particulière a donc été portée à l'éclairage et à l'acoustique : pendant les courtes journées d'hiver, le cuivre permet d'illuminer les espaces en reflétant et multipliant la lumière, tandis que le bardage constitué de cuivre et de matériaux isolants finit d'atténuer les bruits ambiants de la gare pour créer une atmosphère paisible.
Gare de Lahti en Finlande

Red Bull Studio à Berlin

Red Bull Studio (Berlin)
Red Bull Studio (Berlin) © Jan Bitter
À Berlin, les architectes d'Optimist Design se sont inspirés de l'ambiance d'une ville où le passé et l'Histoire se mêlent en permanence à la modernité. C'est dans une ancienne centrale électrique que les designers ont choisi d'installer le 20e studio Red Bull. "Le design du studio a été modelé par les exigences acoustiques", explique Tino Schaedler, fondateur d'Optimist Design.
En travaillant avec des experts de l'acoustique, les designers ont choisi des matériaux, dont le cuivre, permettant d'absorber les sons, afin de créer le meilleur environnement possible pour les musiciens.
Red Bull Studio à Berlin

Red Bull Studio à Berlin

Red Bull Studio à Berlin - Red Bull Studio (Berlin)
Red Bull Studio à Berlin - Red Bull Studio (Berlin) © Jan Bitter
Exploitant également la malléabilité du cuivre, son esthétisme et sa couleur changeante, les designers ont réalisé le bardage avec une bande de cuivre d'un kilomètre de long en lui donnant un mouvement ondulant, créant un "rythme visuel" représentant le flow naturel de la musique et du son. M. Brown, designer Optimist Design, explique : "Les bandes de cuivre ajoutent de la profondeur et de la distinction à la forme sculpturale du studio."
Red Bull Studio à Berlin
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic