Habiter dans la mer ou dans l'espace : des projets insolites et innovants

    Publié le 15 décembre 2020 par Pauline Polgar
    Le 8e continent - Lenka Petrakova, Slovaquie
    Le 8e continent - Lenka Petrakova, Slovaquie © Fondation Jacques Rougerie
    Comment habiter sous la mer, dans l'espace ou relever le défi de la montée des océans ? Depuis 10 ans, Le Concours international d'Architecture de la Fondation Jacques Rougerie - Institut de France place la Nature et la défense de l'environnement au coeur de son action, en récompensant des projets architecturaux innovants et visionnaires, fondés sur le biomimétisme. Découvrez le palmarès 2020 en images.
    "Depuis toujours, je rêve du monde sous-marin et de l'espace. Cette passion, je veux la transmettre aux jeunes architectes et artistes." Jacques Rougerie, architecte et membre de l'Institut de France, et créateur du Concours international d'architecture au sein de sa Fondation, ne s'en cache pas : la Nature est au cœur de ses travaux depuis toujours, lui qui a fait du biomimétisme un élément indispensable de son architecture. Depuis 10 ans, il offre l'opportunité aux jeunes générations d'architectes, ingénieurs et designers de se confronter aux plus grands des défis : imaginer habiter sous la mer, dans l'espace, ou encore contrer la montée des océans...
    Chaque édition dévoile des projets audacieux, innovants, comme cette cuvée 2020, dévoilée ce 10 décembre, exceptionnelle à plus d'un titre, à l'occasion de cet anniversaire et d'un contexte inédit. Jacques Rougerie le rappelait en avril dernier lors de l'appel à candidatures : "L'actualité nous le rappelle avec force : aujourd'hui plus que jamais nous devons relever les grands défis sociétaux et environnementaux de notre planète. (...) Nous devons penser autrement, avec audace et détermination les modes et les cadres de vie de demain en nous appuyant sur les richesses et l'intelligence de la nature et en créant des liens entre les sciences et les arts."
    "Pour célébrer en 2020 le 10e anniversaire des Prix internationaux de la Fondation", ajoute-t-il, "j'ai choisi de donner à cette promotion le nom de Jules Verne. Il disait 'Tout ce qu'un homme est capable d'imaginer, d'autres hommes seront capables de le réaliser'"

    Une promotion Jules Verne

    Et quel symbole fort que d'avoir donné le nom du grand Jules Verne à cette promotion, qui compte cette année également des artistes. Les Prix internationaux de l'Art sous la Mer et de l'Art dans l'Espace, ont en effet été créés cette année par la Fondation, en complément du concours d'architecture et en partenariat avec l'Académie des Beaux-Arts.
    Chaque année, six Prix internationaux d'architecture sont remis auxquels s'ajoutent cette année deux Prix internationaux d'art, pour une dotation globale de 50.000 euros. Depuis son origine, ce sont ainsi près de 10.000 projets venus de 150 pays, qui ont été présentés.
    "A travers les projets architecturaux et artistiques de cette jeune génération venue du monde entier, nous allons peut-être découvrir les futurs Jules Verne, Franck Lloyd Wright, Klein qui, avec audace et passion, dans une démarche architecturale et artistique visionnaire, relèvent le défi de placer l'humain et son environnement au cœur du progrès", explique Jacques Rougerie. "En réinvitant la nature dans nos vies, le biomimétisme, fil conducteur de ce concours, est une promesse extraordinaire pour bâtir les mondes résilients de demain."

    Découvrez les lauréats 2020 en images en pages suivantes

     

    PALMARÈS 2020

    1) Palmarès Prix Architecture et Innovation pour la Mer :
    - Grand Prix : Le 8e continent - Lenka Petrakova, Slovaquie (Voir photo de une)
    - Grand prix Coup de cœur : ÆGIR, Henri Rousseau, Baptiste Loison, Yves Amoros, France
    - Prix Focus "Le Village sous la mer" : Himanthalia, Baptiste Bosser, France
    2) Prix Architecture et Innovation liées à la Montée des Océans
    - Grand prix : Rising with the Ocean, Alexandre Bausson, Felipe Ruiz Valenzuela, France-Chili
    - Mention spéciale du Grand Prix : Dat Noi Terres Flottantes, Nam Vu, Anna Giraudeau-Warden, Marie-Line Bruneau, Vietnam-France
    - Prix Focus "Le Littoral Africain" : Le Lotus Flottant, Martin Pretorius, Raphael Trischler, Afrique du Sud
    - Coup de cœur "Le Littoral Africain" : Nimbus, Kenton Sin, Chung Kin, États-Unis
    3) Prix Architecture et Innovation pour l'Espace :
    - Grand prix : CORAL°lation, Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger, Autriche-Espagne
    - Prix Focus "Le Village lunaire" : Project Iris, Samer El Sayary, Égypte
    - Mention spéciale "Le Village lunaire" : Eurohab, Peter Weiss/ ean-Jacques Favier, Allemagne-France
    - Mention spéciale "Le Village lunaire" : Lunar Village, Ekaterina Sharygina, Russie
    4) Prix internationaux de l'art sous la mer et dans l'espace, en partenariat avec l'Académie des beaux-arts :
    *Prix Internationaux de l'art sous la mer :
    - Grand Prix : Corail Artefact, Jérémy Gobé. (voir dans le diaporama)
    - Mention spéciale : Ama, Julie Gautier. Championne de France d'apnée à 26 ans, Julier Gautier donne libre cours à son sens artistique, au service d'une cause : la protection des océans. En 2018, elle tourne le court métrage Ama qui la met en scène dans une performance de danse subaquatique poétique entièrement tournée sous l'eau.
    - Mention spéciale : Michel Redolfi. Designer sonore, le compositeur Michel Redolfi crée des concerts en milieu subaquatique et mène une démarche expérimentale à la fois dans le champ de la musique contemporaine et dans celui du design sonore.
    *Prix Internationaux de l'art dans l'espace :
    - Grand Prix : Kitsou Dubois. (voir dans le diaporama)
    - Mention spéciale : Théodora Barat. Théodora Barat a élaboré Phase D à partir d'un corpus documentaire sur les infrastructures spatiales au sol, plus spécifiquement les radars et antennes, notamment l'antenne cornet PB1 de Pleumeur-Bodou. Ces technologies de communication et moyens de liaison entre la Terre et l'Espace, inhé́rents à tout projet spatial, constituent un patrimoine mobilier à part entière.
    - Mention spéciale : Sylvie Bonnot. Avec Les Aéropolis, une œuvre créée pour l'exposition Transition, lors de Nuit Blanche 2017, Sylvie Bonnot propose une étude formelle des ballons stratosphériques à partir d'un corpus d'archives photographiques et crée des objets photographiques, poétiques et évocateurs, qui composent un atlas de formes et d'états de la matière ballon.
    Habiter dans la mer ou dans l'espace : des projets insolites et innovants

    Grand prix Coup de cœur : ÆGIR, Henri Rousseau, Baptiste Loison, Yves Amoros, France

    ÆGIR, Henri Rousseau, Baptiste Loison, Yves Amoros, France
    ÆGIR, Henri Rousseau, Baptiste Loison, Yves Amoros, France © Fondation Jacques Rougerie
    Grand prix Coup de cœur du Palmarès Prix Architecture et Innovation pour la Mer, le projet ÆGIR, d'Henri Rousseau, Baptiste Loison et Yves Amoros, France.
    "Les activités humaines ne cessent de dégrader l'environnement. L'utilisation d'énergie fossile, les pollutions ont un fort impact sur la faune et la flore marine ainsi que sur la qualité de l'eau. Ægir propose une alternative dans le but de répondre à ces problématiques."
    Grand prix Coup de cœur : ÆGIR, Henri Rousseau, Baptiste Loison, Yves Amoros, France

    Prix Focus "Le Village sous la mer" : Himanthalia, Baptiste Bosser, France

    Himanthalia, Baptiste Bosser,  France
    Himanthalia, Baptiste Bosser, France © Fondation Jacques Rougerie
    Himanthalia de Baptiste Bosser remporte le Prix Focus "Village sous la mer" du Palmarès Prix Architecture et Innovation pour la Mer.
    "L'océan au service du soin : une alternative de soin pour le traitement de certaines pathologies telles que la dépressurisation rapide, le traitement des plaies ou encore des maladies respiratoires grâce à la pression naturelle de l'eau."
    Prix Focus "Le Village sous la mer" : Himanthalia, Baptiste Bosser, France

    Grand prix : Rising with the Ocean, Alexandre Bausson et Felipe Ruiz Valenzuela, France-Chili

    Rising with the Ocean, Alexandre Bausson / Felipe Ruiz Valenzuela, France-Chili
    Rising with the Ocean, Alexandre Bausson / Felipe Ruiz Valenzuela, France-Chili © Fondation Jacques Rougerie
    Grand Prix du Prix Architecture et Innovation liées à la Montée des Océans, Rising with the Ocean, d'Alexandre Bausson et Felipe Ruiz Valenzuela.
    "Structure flottante attachée à des fondations en forme de mangroves, qui empêche l'érosion et s'adapte au niveau de la mer en préservant la communauté locale."
    Grand prix : Rising with the Ocean, Alexandre Bausson et Felipe Ruiz Valenzuela, France-Chili

    Mention spéciale du Grand Prix : Dat Noi Terres Flottantes, Nam Vu, Anna Giraudeau-Warden, Marie-Line Bruneau, Vietnam-France

    Dat Noi Terres Flottantes, Nam Vu,Anna Giraudeau-Warden, Marie-Line Bruneau, Vietnam-France
    Dat Noi Terres Flottantes, Nam Vu,Anna Giraudeau-Warden, Marie-Line Bruneau, Vietnam-France © Fondation Jacques Rougerie
    Mention spéciale du Grand Prix du Prix Architecture et Innovation liées à la Montée des Océans, Dat Noi Terres Flottantes, réalisé par Nam Vu, Anna Giraudeau-Warden et Marie-Line Bruneau.
    "(Re)habiter avec l'eau pour une ville traditionnelle, productive, résiliente et favorable à la vie en communauté."
    Mention spéciale du Grand Prix : Dat Noi Terres Flottantes, Nam Vu, Anna Giraudeau-Warden, Marie-Line Bruneau, Vietnam-France

    Prix Focus "Le Littoral Africain" : Le Lotus Flottant, Martin Pretorius, Raphael Trischler, Afrique du Sud

    Le Lotus Flottant, Martin Pretorius, Raphael Trischler, Afrique du Sud
    Le Lotus Flottant, Martin Pretorius, Raphael Trischler, Afrique du Sud © Fondation Jacques Rougerie
    Prix Focus "Le Littoral Africain" du Prix Architecture et Innovation liées à la Montée des Océans, Le Lotus Flottant de Martin Pretorius et Raphael Trischler.
    "Le lotus flottant vise à être une source d'électricité durable avec des installations pour accueillir l'agriculture, la pêche et le logement."
    Prix Focus "Le Littoral Africain" : Le Lotus Flottant, Martin Pretorius, Raphael Trischler, Afrique du Sud

    Coup de cœur "Le Littoral Africain" : Nimbus, Kenton Sin et Chung Kin, États-Unis

    Nimbus, Kenton Sin, Chung Kin, États-Unis
    Nimbus, Kenton Sin, Chung Kin, États-Unis © Fondation Jacques Rougerie
    "Le Nimbus a pour intention de recréer le principe de la distillation membranaire à grande échelle, pour tenter de résoudre la crise de l'eau dans les villes côtières d'Afrique subsaharienne."
    Coup de cœur "Le Littoral Africain" : Nimbus, Kenton Sin et Chung Kin, États-Unis

    Grand prix : CORAL°lation, Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger, Autriche-Espagne

    CORAL°lation, Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger, Autriche-Espagne
    CORAL°lation, Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger, Autriche-Espagne © Fondation Jacques Rougerie
    Grand prix du Prix Architecture et Innovation pour l'Espace, CORAL°lation de Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger.
    "Imaginez une station spatiale qui collecterait les débris spatiaux et les réutiliserait comme matériau de construction. Financée par le tourisme spatial durable, cette station doit devenir une symbole international."
    Grand prix : CORAL°lation, Oliver Jungwirth, Maria Martinez Rarmirez, Dario Bergmann, Philipp Erkinger, Autriche-Espagne

    Prix Focus "Le Village lunaire" Project Iris, Samer El Sayary, Égypte

    Project Iris, Samer El Sayary, Égypte
    Project Iris, Samer El Sayary, Égypte © Fondation Jacques Rougerie
    Prix Focus "Le Village lunaire" du Prix Architecture et Innovation pour l'Espace, le Project Iris, de Samer El Sayary.
    "Le projet IRIS est un ascenseur orbital et un télescope inspiré du biomimétisme du mécanisme oculaire. Son slogan est de regarder le ciel. Biostratégies adaptées à la technologie disponible."
    Prix Focus "Le Village lunaire" Project Iris, Samer El Sayary, Égypte

    Mention spéciale "Le Village lunaire" : Eurohab, Peter Weiss et Jean-Jacques Favier, Allemagne-France

    Eurohab, Peter Weiss, Jean-Jacques Favier, Allemagne-France
    Eurohab, Peter Weiss, Jean-Jacques Favier, Allemagne-France © Fondation Jacques Rougerie
    Mention spéciale "Le Village lunaire", le projet Eurohab, de Peter Weiss et Jean-Jacques Favier.
    "Développement d'un habitat gonflable intégré dans l'atterrisseur Européen E3L en tant que module pour la construction d'un Village Lunaire."
    Mention spéciale "Le Village lunaire" : Eurohab, Peter Weiss et Jean-Jacques Favier, Allemagne-France

    Mention spéciale "Le Village lunaire" : Lunar Village, Ekaterina Sharygina, Russie

    Lunar Village, Ekaterina Sharygina, Russie
    Lunar Village, Ekaterina Sharygina, Russie © Fondation Jacques Rougerie
    Mention spéciale "Le Village lunaire" : Lunar Village d'Ekaterina Sharygina.
    "Lunar Village est une petite ville offrant toutes les installations pour la vie quotidienne et le travail des astronautes. Le but est de résoudre le problème de la cohabitation communautaire dans un espace confiné en se basant sur les caractéristiques technologiques et les possibilités de construction de la base spatiale."
    Mention spéciale "Le Village lunaire" : Lunar Village, Ekaterina Sharygina, Russie

    Grand Prix du Prix International de l'art sous la mer : Corail Artefact de Jérémy Gobé

    Corail Artefact, Jérémy Gobé
    Corail Artefact, Jérémy Gobé © Fondation Jacques Rougerie
    Grand Prix du Prix International de l'art sous la mer : Corail Artefact de Jérémy Gobé.
    "Jérémy Gobé va à la rencontre des ouvriers sans ouvrages et des matières sans ouvriers, des objets sans usage et des ouvrages non façonnés. Ses œuvres proposent une reconnexion avec la nature et exposent des solutions globales aux problématiques contemporaines. En 2017, il crée Corail Artefact, un projet art science industrie et éducation pour sauver les barrières de corail."
    Grand Prix du Prix International de l'art sous la mer : Corail Artefact de Jérémy Gobé

    Grand Prix du Prix International de l'art dans l'espace : Kitsou Dubois

    Kitsou Dubois
    Kitsou Dubois © Fondation Jacques Rougerie
    Grand Prix du Prix International de l'art dans l'espace : Kitsou Dubois.
    "Chorégraphe de l'apesanteur, Kitsou Dubois a participé à une vingtaine de vols paraboliques et fait partager cette expérience à une quinzaine d'acrobates-danseurs de sa compagnie Ki Productions. Elle s'empare du phénomène de l'apesanteur pour explorer autrement le mouvement, la perception de l'environnement, la sensation du temps, le rapport à la matière, le rapport à l'autre, la poétique d'un milieu où tous les repères sont bouleversés."
    Grand Prix du Prix International de l'art dans l'espace : Kitsou Dubois
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic