L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Orsos Island, la villa flottante conçue comme un yacht

Par G.N.
,
le 22 septembre 2016
Orsos Island, la villa flottante conçue comme un yacht
1/10
Orsos Island
Orsos Island © Orsos Island GmbH
Les maisons flottantes n'ont pas fini d'enflammer l'imaginaire des Terriens que nous sommes. Gábor Orsós, un spécialiste du tourisme de luxe, a donc décidé de concevoir une île artificielle-villa qui serait produite en grande série pour devenir une destination de vacances de rêve, capable de mouiller dans toutes les baies du monde. Découverte.
Orsos Island : inutile de chercher sur votre GPS ou sur un Atlas, cette "île" n'existe pas. Du moins pas encore. Et sa localisation sera délicate à établir puisqu'elle sera capable d'être déplacée.
L'explication : cette création tient le milieu entre la villa de vacances et le yacht de luxe. Et selon son concepteur, Gábor Orsós, elle réunit les avantages des deux, en étant nomade et très confortable, tout en étant moins chère qu'un véritable yacht capable de se déplacer seul et d'affronter l'océan.
Elle constitue donc une alternative à la soucoupe flottante U.F.O. imaginée par Jet Capsule, et à l'élégante villa "Floating Seahorse" de Kleindienst.
Découvrez l'île Orsos en images dans les pages suivantes.
Orsos Island, la villa flottante conçue comme un yacht
  • Orsos Island, la villa flottante conçue comme un yacht
  • Orsos Island : très géométrique
  • Orsos Island : des prestations luxueuses
  • Orsos Island : de vastes espaces de réception
  • Orsos Island : une base de loisirs aquatiques
  • Orsos Island : une salle de bal sous-marine
  • Orsos Island : une île plus verte que verte
  • Orsos Island : plus classe que le camping de Palavas
  • Orsos Island : luxe, calme et volupté
  • Orsos Island : on attend quoi pour y aller ?
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic