L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Pritzker 2015 : le Nobel de l'architecture attribué à Frei Otto

le 12 mars 2015
Le Pritzker, le prestigieux prix de l'architecture mondiale, revient cette année à l'architecte allemand Frei Otto. Une récompense remise à titre posthume puisque le comité annonçait également le décès ce lundi du célèbre concepteur.
L'annonce devait avoir lieu initialement le 23 mars, finalement, le nom du prix Pritzker 2015 a été dévoilé dans la nuit du mardi 9 mars. C'est Frei Otto qui a décroché le célèbre Nobel de l'architecture.
Malheureusement, le concepteur, âgé de 89 ans, est décédé la veille, le 8 mars, un événement qui a dû précipiter l'annonce. "La nouvelle de sa mort est très triste et sans précédent dans l'histoire du prix", a souligné le comité. Toutefois, il a pu recevoir son prix puisque le jury le lui a attribué alors qu'il était vivant et des représentants du comité "ont pu aller chez lui et ont pu le rencontrer et partager la nouvelle", précise le comité.
Ainsi, l'ingénieur a déclaré à propos de son travail : "Mon ambition en architecture était de dessiner de nouveaux types de constructions pour aider les gens pauvres, notamment après des désastres naturels et des catastrophes".
Avec ce prix, le jury a tenu à distinguer un homme aux "idées visionnaires, à l'esprit curieux, ayant la foi dans le partage de la connaissance et des inventions, un esprit de collaboration et un souci d'utiliser avec soin les ressources".

Un passionné d'aviation

Fils et petit-fils de sculpteurs, Frei Otto - né en Saxe en 1925 - était un passionné d'aviation et de construction. Dans sa jeunesse, il passait des heures à fabriquer des maquettes d'avions. Durant la guerre, il sert en tant que pilote dans l'armée de l'air allemande. Fait prisonnier, il fut placé pendant deux ans dans un camp à Chartres, en France.
Après la guerre, il étudie à la Technische Universität de Berlin. A cette époque, la pénurie de matériaux le fait réfléchir aux techniques de construction utilisant le moins de matière première possible. En 1955, il se lance dans le développement des structures requérant un minimum de temps, d'énergie et de coût. Sans oublier bien sûr l'aspect esthétique.
Des réalisations pour les Jeux olympiques de Münich en 1972
Frei Otto s'est tout particulièrement distingué pour son travail d'ingénieur notamment sur les membranes tendues. Il a d'ailleurs longtemps collaboré avec l'entreprise Stroymeyer, l'une des sociétés leaders dans la fabrication de tentes. A son compteur, on trouve le kiosque à musique de l'Exposition Fédérale des Jardins en 1955 à Kassel (Allemagne), l'arche d'entrée de la même exposition à Cologne en 1957, et le Pavillon "Snow and Rocks" à l'Exposition Nationale Suisse à Lausanne en 1964.
Mais ce sont surtout ses projets de grandes dimensions soutenus par des câbles qui ont fait sa réputation comme le Pavillon de l'Allemagne de l'Ouest à l'Exposition de Montréal en 1967, et les toitures de nombreux équipements sportifs lors des Jeux Olympiques de Münich en 1972. Plus récemment, pour l'Exposition universelle de Hanovre en l'an 2000, il a collaboré avec l'architecte Shigeru Ban pour réaliser le Pavillon du Japon (tubes de carton et papier).
Frei Otto a enseigné dans les universités américaines de Washington, Yale, Berkeley et Harvard, ainsi qu'au M.I.T. Il a également été professeur à la Technische Universität de Berlin. Il a reçu de nombreuses récompenses internationales, et a publié de nombreux articles concernant les structures tendues et les structures gonflables.
La cérémonie de remise du prix Pritzker se déroulera le 15 mai à Miami, en Floride. Et, bien sûr, la manifestation rendra hommage à la vie et l'œuvre intemporelle de l'architecte-ingénieur.
Pritzker 2015 : le Nobel de l'architecture attribué à Frei Otto

Jeux olympiques de Münich en 1972

Jeux Olympiques de Münich en 1972
Jeux Olympiques de Münich en 1972 © Atelier Frei Otto Warmbronn
Frei Otto a imaginé les toitures de nombreux équipements sportifs lors des Jeux olympiques de Münich en 1972.
Jeux olympiques de Münich en 1972

Toiture pour les JO de Munich en 1972

Toiture pour les JO de Munich en 1972 - Jeux Olympiques de Münich en 1972
Toiture pour les JO de Munich en 1972 - Jeux Olympiques de Münich en 1972 © Atelier Frei Otto Warmbronn
Il a réalisé ses toitures pour les JO de 1972 en collaboration avec Behnisch + Partner and others.
Toiture pour les JO de Munich en 1972

Stade olympique de Munich en 1972

stade olympique
stade olympique © Atelier Frei Otto Warmbronn
Ces projets pour les JO de Munich sont vraisemblablement les plus connus de ses réalisations.
Stade olympique de Munich en 1972

Toiture d'une halle à Mannheim - 1975

Toiture d'une halle à Mannheim
Toiture d'une halle à Mannheim © Atelier Frei Otto Warmbronn
Frei Otto a travaillé sur ce projet avec Ove Arup & partners, Ted Happold, and others.
Toiture d'une halle à Mannheim - 1975

Pavillon de l'Allemagne de l'Ouest à l'Exposition de Montréal en 1967

Pavillon allemand
Pavillon allemand © Frei Otto Warmbronn
Frei Otto a réalisé ce pavillon pour l'Exposition de Montréal en 1967.
Pavillon de l'Allemagne de l'Ouest à l'Exposition de Montréal en 1967

Pavillon japonnais pour l'exposition d'Hanovre - 2000

Pavillon japonais
Pavillon japonais © Hiroyuki Hirai
Réalisation du pavillon du Japon avec l'architecte Shigeru Ban pour l'exposition d'Hanovre en 2000.
Pavillon japonnais pour l'exposition d'Hanovre - 2000

Club diplomatique - Riyad - 1980

Club diplomatique
Club diplomatique © Atelier Frei Otto Warmbronn
Tente pour un club diplomatique Riyad 1980 (Arabie Saoudite).
Projet d'Otto, Happold, Omrania
Club diplomatique - Riyad - 1980

Frei Otto travaillant sur une de ses toiles

Frei Otto travaillant sur une de ses toiles - Frei Otto
Frei Otto travaillant sur une de ses toiles - Frei Otto © von Schlaich montréal canada
Frei Otto travaillant sur une de ses toiles à Montréal au Canada.
Frei Otto travaillant sur une de ses toiles
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic