L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Campagne nationale contre les incendies domestiques

Par A.F.
,
le 5 février 2015
Campagne contre les incendies domestiques
Campagne contre les incendies domestiques © Ministère du Logement
Dans le cadre de l'installation obligatoire de détecteurs de fumée à partir du 8 mars prochain, le ministère du Logement, en collaboration avec les sapeurs-pompiers de France, lance une campagne de sensibilisation contre les incendies domestiques.
Le ministère du Logement part en guerre contre le feu. A l'occasion de la mise en application de l'article L.129-8 qui rend obligatoire l'installation d'un détecteur de fumée dans tous les logements à partir du 8 mars prochain, la ministre Sylvia Pinel et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ont rappelé que la lutte contre les incendies domestiques était l'une des préoccupations du gouvernement. En France, un incendie se déclare en effet toutes les deux minutes et provoque la mort d'environ 800 personnes chaque année.
"En tant que sapeurs-pompiers sur le terrain, nous voyons de nombreuses victimes qui pourraient être évitées", constate Céline Guilbert, sapeur-pompier en Loire-Atlantique.
Pour sensibiliser les citoyens, les deux ministères, associés à la Fédération Nationale des sapeurs-pompiers, lancent une campagne nationale de prévention : "Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité".
Le slogan de l'opération poursuit un double objectif : rappeler la nécessité de se doter d'un détecteur de fumée à la norme EN 14604 qui garantit notamment le déclenchement d'un signal sonore et sensibiliser les particuliers aux bons comportements à adopter en cas d'alerte. Lors de la conférence de presse, la Fédération des sapeurs-pompiers a d'ailleurs indiqué que 80% des décès sont liés à une intoxication par la fumée.

Des affiches montrant des situations réelles et touchantes

Pour mener à bien ces deux missions, le dispositif prévoit la diffusion de trois affiches autour de trois personnages en situation réelle. L'une d'entre elles met en scène une petite fille à l'air médusé, les yeux hagards, contemplant dépitée la pièce autour d'elle : sa chambre, partiellement brûlée. Le contraste entre les dégâts de l'incendie et l'insouciance, la fragilité de la jeune fille tente de toucher le spectateur. En haut du flyer, un questionnaire à choix multiples énonce : "Il y avait un détecteur de fumée. Alice a perdu : sa chambre". La case "sa chambre" est cochée volontairement - et non pas "sa vie" - comme pour mieux souligner que l'essentiel a été conservé.
Dans chaque affiche, le détecteur de fumée est comparé à un sauveur, un ange gardien qui peut sauver des vies, à condition d'adopter les gestes adéquats.
En parallèle, le ministère du Logement met à la disposition des particuliers une brochure d'informations sur les modèles de détecteurs de fumée préconisés, les conseils d'installation et les méthodes d'entretien.
Campagne nationale contre les incendies domestiques
Nous vous recommandons

Découvrez cette maison basse consommation qui s’intègre parfaitement dans son environnement marquant sa différence grâce à son esthétisme et en offrant d'excellentes performances énergétiques.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic