L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison bois massif en forme de cube

Par Carine Lauga
,
le 5 juin 2014
Bravant tous les diktats des normes en matière de construction, Olivier Chaubin, titulaire d'un diplôme d'architecte, a fait ériger une maison en bois massif qui se veut économe en énergie et qui offre une véritable sensation de confort. Détails.
Au départ, il y a le souhait de construire en bois. A cela s'ajoutent des contraintes économiques fortes et des délais très courts. Olivier Chaubin, maître d'œuvre, sait qu'il part avec quelque handicap pour faire construire sa résidence.
Du bois, oui, mais quel système constructif choisir ? Ossature bois, bois massif : il pèse le pour et le contre et finit par prendre une décision.
"Mon choix constructif est le résultat d'une remise à plat de toutes les normes", affirme-t-il.
Retrouvez la suite de l'article et les photos du projet dans les pages suivantes.
Une maison bois massif en forme de cube

Choix du système constructif

Maison bois Moret sur loing
Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Olivier Chaubin se tourne d'emblée vers l'ossature bois. Mais trouve finalement cela assez cher et "pas si rapide que cela à mettre en œuvre". En effet, la construction ossature bois requiert un grand nombre de corps d'état et une "coordination resserrée", explique-t-il. "De plus, elle exige une grande rigueur de pose, notamment en raison des contraintes liées à l'étanchéité à l'air et aux mesures qui sont imposées. En outre, je n'avais pas la disponibilité suffisante pour assurer le suivi d'un tel chantier", ajoute-t-il.
Choix du système constructif

Simplicité du plan

Simplicité du plan - Maison bois Moret sur loing
Simplicité du plan - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Du coup, du fait de l'exiguïté du terrain et de la simplicité des plans qu'il propose, le maître d'oeuvre opte pour un système en bois massif, "plus adapté", selon lui, à ses contraintes. "J'ai soumis plusieurs plans à la DDE [on est alors en 2008, ndlr], mais tous ont été refusés. J'ai donc décidé de simplifier la forme et l'implantation de la maison, toujours dans un souci d'optimisation du coût", précise Olivier Chaubin.
Simplicité du plan

Le cube, la solution à ses problèmes

Le cube, la solution à ses problèmes - Maison bois Moret sur loing
Le cube, la solution à ses problèmes - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
En effet, la solution se trouve dans le cube ! "Quoi de mieux pour générer le meilleur rapport surface plancher / développé de façades ?", explique Olivier Chaubin. Qui ajoute : "Le cube offre plus de surfaces et moins de façades, mais aussi moins de surfaces de soubassement, à condition qu'on opte pour un étage et non une maison de plain-pied". En outre, la compacité du cube permet de mieux chauffer la maison, un point non négligeable pour l'architecte, qui avait des envies bien particulières en la matière.
Le cube, la solution à ses problèmes

Vraie cheminée - Une maison bois massif en forme de cube

Vraie cheminée - Maison bois Moret sur loing
Vraie cheminée - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Des envies qu'il entend concrétiser par une cheminée ! "J'avais envie de la présence du feu dans cette maison, pour son aspect convivial, mais aussi pour assurer le chauffage intérieur", nous confie-t-il.
Il ne veut donc pas se contenter d'un simple poêle d'appoint, car il souhaite que l'appareil remplisse au maximum sa fonction : chauffer. Pas question de prendre un poêle à granulés. "Cela fait trop de bruit, et en plus cela consomme de l'électricité : un paradoxe ! En plus, le prix des granulés est supérieur à celui des bûches", reconnaît-il.
Vraie cheminée - Une maison bois massif en forme de cube

Poêle à inertie

Poêle à inertie - Maison bois Moret sur loing
Poêle à inertie - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Il opte donc pour un poêle à inertie, un poêle de masse Tulikivi de 2.5 tonnes placé au coeur de la maison. "C'est une hérésie de placer un poêle le long d'un mur. C'est pourquoi je l'ai placé au cœur de la maison, sans le cloisonner. Un poêle doit être libre de tout obstacle pour rayonner à 360° et assurer un bon chauffage de la maison", souligne Olivier Chaubin. Au centre, certes, mais aussi sur toute la hauteur de la maison, puisque le conduit traverse l'étage, sans risque bien entendu de brûler qui que ce soit, du fait de la conception même de l'appareil de marque Poujoulat.
Au final, ce poêle assure le chauffage à 80% avec un appoint électrique à l'étage par des panneaux rayonnants.
Poêle à inertie

20 tonnes de bois

maison bois moret sur loing
maison bois moret sur loing © Olivier Chaubin
Pour revenir au système constructif, Olivier Chaubin a choisi du bois finlandais. "Les madriers sont de première qualité en contrecollés "DUO" en pin sylvestre de 110 mm de large fourni par Finnlamelli, entreprise Finlandaise réputée. Les grumes qui ont servies à l'élaboration des madriers sont en moyenne centenaire et extraites en Finlande", précise-t-il.
Il aura fallu importer 20 tonnes de ce bois jusqu'à Moret-sur-Loing (Seine et Marne), et sur place c'est l'entreprise Confort Bois qui s'est chargée du montage des planches de 11 cm d'épaisseur.
20 tonnes de bois

Qualités intrinsèques du bois massif

Qualités intrinsèques du bois massif - Maison bois Moret sur loing
Qualités intrinsèques du bois massif - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
"Le bois massif a des qualités structurelles, esthétiques, isolantes et aussi sur le plan de l'hygrométrie du bâtiment", soutient Olivier Chaubin. Et d'expliquer que le bois massif "pompe" l'humidité dégagée par les occupants de la maison et régule la température intérieure, à condition de faire de la ventilation naturelle, soit d'ouvrir les fenêtres au bon moment. Pas besoin de VMC ni de chauffage supplémentaire dans la maison, se réjouit-il. Seules les chambres d'enfants bénéficient d'un appoint électrique par panneaux rayonnants.
"La sensation de confort est très grande. Car avec un taux d'humidité de 45%, il n'est plus besoin de chauffer au-delà de 19°C", précise-t-il. Ce qui n'est évidemment pas sans conséquence sur la consommation de chauffage. Labellisée RT 2005, la maison a obtenu un DPE "C".
Qualités intrinsèques du bois massif

Idées reçues sur le bois

Idées reçues sur le bois - Maison bois Moret sur loing
Idées reçues sur le bois - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Quid du surcoût lié à l'utilisation de bois ? "Oui, l'ossature bois coûte plus cher, du fait du nombre d'intervenants. Mais aussi du manque de technicité et de qualification des artisans, si ce n'est les charpentiers, les plombiers ou les électriciens. Mais je pense surtout que la peur est un facteur important. C'est le syndrome des '3 petits cochons' : peur du feu, des termites, des craquements, du vieillissement, de l'humidité... Certaines peurs sont légitimes, d'autres moins", confie-t-il.
Idées reçues sur le bois

Le bois dans tous ses états

Le bois dans tous ses états - Maison bois Moret sur loing
Le bois dans tous ses états - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
En façade, le bois a été peint avec une peinture micro-poreuse. A l'intérieur, certains murs ont été blanchis, d'autres laissés bruts, tandis que dans les pièces humides, une huile micro-poreuse a également été appliquée dans les pièces humides.
Le bois dans tous ses états

Pierre et bois

Pierre et bois - Maison bois Moret sur loing
Pierre et bois - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Au sol, le rez-de-chaussée profite d'une belle pierre marbrière, tandis qu'à l'étage, Olivier Chaubin a choisi un parquet en chêne massif huilé.
Pierre et bois

Règles du PLU

maisons bois moret sur loing
maisons bois moret sur loing © Olivier Chaubin
Les Architectes des bâtiments de France ont imposé une seule restriction : la peinture en façade qui devait s'accorder avec les habitations environnantes, du fait que l'on était en milieu urbain.
Le maître d'oeuvre a donc opté pour un gris beige. En revanche, pour la toiture, il a pu déroger au toit deux pentes en vigueur (avec de 30 à 40% d'inclinaison, conformément aux règles du PLU. "Mais j'ai plaidé le fait qu'il s'agissait d'une construction contemporaine et non traditionnelle, et pu ainsi construire un toit en pente de 10%. Un contournement toléré et accepté", conclut Olivier Chaubin.
Règles du PLU

Fiche technique - Une maison bois massif en forme de cube

Fiche technique - Maison bois Moret sur loing
Fiche technique - Maison bois Moret sur loing © Olivier Chaubin
Maison individuelle à Moret-sur-Loing (Seine et Marne)
Maîtrise d'oeuvre : Olivier Chaubin, titulaire d'un diplôme d'architecte
Surface : 140 m2, R+1
Durée des travaux : 6 mois au total, dont 10 jours seulement pour le clos couvert
Coût (hors VRD) : 1.500 €/m2
Fiche technique - Une maison bois massif en forme de cube
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic