L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Par Carine Lauga
,
le 15 décembre 2014
Drôle d'écrin pour une maison individuelle : une pente à plus de 30%, une situation en cœur de ville et dans un quartier populaire où s'élèvent quelques barres d'immeubles. Mais si l'on ajoute plusieurs chênes verts centenaires et une vue exceptionnelle sur la baie de Bastia, on comprend mieux le parti pris du constructeur Demeures Corses qui s'est vu récompensé pour cette réalisation hors norme.
C'était l'événement des Challenges de l'Union des maisons françaises 2012. Le projet "la maison dans les arbres... en ville" avait raflé l'or dans sa catégorie (défi urbanistique et environnemental) ainsi que le prix spécial du jury. Coup double pour le constructeur corse Jean Nicolas Antioniotti, qui concourait pour la première fois, et qui a permis de mettre sous les feux des projecteurs la jeune architecte Angeline Faraud.
Suite de l'article en page suivante...
Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Un terrain difficile

Un terrain difficile - Demeures corses - maison dans les arbres
Un terrain difficile - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses
Le projet était assez fou à l'époque : construire un ensemble de trois maisons individuelles haut de gamme, en plein cœur de Bastia, sur une pente à 36%, avec des immeubles autour. Le tout en respectant l'environnement végétal du terrain composé de chênes verts centenaires. Trois ans plus tard, le projet est devenu réalité, puisque Demeures Corses a officiellement présenté, il y a quelques semaines, la première de ces maisons dans le quartier de Toga.
Un terrain difficile

Densification urbaine - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Densification urbaine - Demeures corses - maison dans les arbres
Densification urbaine - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses
Pour l'atteindre, mieux vaut posséder un bon véhicule ou... de bonnes jambes ! Car la pente à 36% ne passe pas inaperçue. On imagine alors la difficulté pour les engins de chantier à travailler sur le site et l'approvisionnement des matériaux qui n'a pas dû être simple non plus. Le résultat est là : une réalisation compacte avec un impact au sol minimisé, un environnement préservé, une densification urbaine réussie.
Densification urbaine - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Deux ans de travaux

Deux ans de travaux - Demeures corses - maison dans les arbres
Deux ans de travaux - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses
Il aura fallu 24 mois de travaux pour pouvoir admirer la baie de Bastia du haut de la première terrasse. Car, ici, tous les niveaux de vie ont un accès de plain-pied direct sur le terrain et une vue exceptionnelle sur la mer.
Deux ans de travaux

Intimité préservée - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Intimité préservée - Demeures corses - maison dans les arbres
Intimité préservée - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
La sensation à l'intérieur est forte : les bruits de la ville environnante sont à peine perceptibles, la mer et le ciel se confondent quel que soit l'endroit où l'on se trouve, et surtout les chênes verts sont comme un écran et un écrin qui préservent l'intimité des habitants. On a peine à croire que l'on est entouré de barres d'immeubles.
Intimité préservée - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Claustras en moucharabieh

Claustras en moucharabieh - Demeures corses - maison dans les arbres
Claustras en moucharabieh - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
La maison offre 195 m2 de surface habitable, sur trois niveaux. Le salon ouvre sur une terrasse revêtue de bois, qui possède des claustras originaux inspirés des moucharabiehs orientaux.
Claustras en moucharabieh

Energie positive - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Energie positive - Demeures corses - maison dans les arbres
Energie positive - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
Architecture épurée, cadre idyllique, mais aussi performances énergétiques de qualité. En effet, l'habitation est équipée de solutions techniques innovantes qui lui permettent d'obtenir des performances équivalentes au BEPOS : isolation optimisée, chauffage par pompe à chaleur, ventilation mécanique double flux, mesuiseries performantes, production d'eau chaude par panneaux solaires , production d'électricité par panneaux photovoltaïques (16 m2), et surtout ventilation naturelle qui permet de se passer de climatisation et d'avoir une température fraîche à l'intérieur.
Energie positive - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Pas de climatisation

Pas de climatisation - Demeures corses - maison dans les arbres
Pas de climatisation - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
"Nous avons énormément travaillé sur l'aspect thermique", nous confie Jean Nicolas Antoniotti, dirigeant de Demeures Corses, à l'occasion de la visite en octobre dernier. "Du coup, on n'a pas eu besoin d'installer la climatisation", ajoute-t-il. Le secret ? Un système de puits canadien et un double mur qui s'élève sur 7 mètres de haut qui permet les échanges thermiques.
Pas de climatisation

Toiture végétalisée - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Toiture végétalisée - Demeures corses - maison dans les arbres
Toiture végétalisée - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
La récupération d'eau de pluie étant désormais obligatoire, l'architecte Angeline Faraud a travaillé sur une toiture végétalisée de 110 m2 qui intègre un système de récupération des eaux qui seront réinjectées dans une cuve et ensuite utilisées pour l'arrosage de la végétation.
Toiture végétalisée - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Des matériaux locaux

Des matériaux locaux - Demeures corses - maison dans les arbres
Des matériaux locaux - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
Certes, on est ici sur du très haut de gamme, avec une maison qui avoisine les 800.000 euros. "Je ne vais pas me plaindre, mais c'est vrai que j'ai plus de satisfaction à faire une maison à 120.000 euros", nous confie le dirigeant de Demeures Corses. Surtout, il souhaite privilégier les matériaux fabriqués localement, et notamment le parpaing réalisé à base de sable et de gravier prélevés dans les carrières de l'île. Un partenariat avec Corstyrène a également été noué pour les isolants. Des éléments qui ont forcément un impact positif sur le bilan carbone.
Des matériaux locaux

Surfaces vitrées importantes

Surfaces vitrées importantes - Demeures corses - maison dans les arbres
Surfaces vitrées importantes - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
Le salon en mezzanine bénéficie d'une immense baie vitrée qui fait entrer un maximum de lumière à l'intérieur de l'habitat. Preuve aussi que le nombre de surface vitrée n'est pas incompatible avec une réalisation à énergie positive.
Surfaces vitrées importantes

Grands volumes - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Grands volumes - Demeures corses - maison dans les arbres
Grands volumes - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
La sensation d'espace est forte dans cette maison.
Grands volumes - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Un jardin en ville

Un jardin en ville - Demeures corses - maison dans les arbres
Un jardin en ville - Demeures corses - maison dans les arbres © CL-Batiactu
Grâce aux chênes verts qui entourent et protègent visuellement la maison, on peut déambuler tranquillement dans son jardin et profiter de cet espace en toute liberté.
Un jardin en ville

Fiche technique - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville

Fiche technique - Demeures corses - maison dans les arbres
Fiche technique - Demeures corses - maison dans les arbres © Demeures Corses/photo : Stéphanie Eveilleau
Maison dans les arbres... en ville, à Bastia (Haute Corse)
Maître d'ouvrage : Demeures Corses
Architecte du projet : Angeline Faraud
surface : 195 m2 sur trois niveaux
Prix : environ 800.000 euros
Travaux : 24 mois
Livraison : été 2014
Fiche technique - Maison d'architecte : Une villa dans les arbres... en ville
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic