L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière

Par C. Chahi Bechkri
,
le 2 décembre 2013
Alors qu'il était sombre, encombré et sous-équipé, le petit appartement parisien de 15 m2 dont s'est récemment occupée Blandine Colson, présente désormais un tout autre visage. La décoratrice a su en tirer le meilleur parti en donnant la priorité à la lumière et en optimisant au maximum l'espace.
"Entre l'appartement avant et tel qu'il est maintenant, c'est le jour et la nuit", commente amusée Blandine Colson à propos du tout petit deux pièces qu'elle a récemment rénové. Situé au 5ème et dernier étage d'un immeuble parisien, le bien avait besoin d'être totalement réorganisé mais, surtout, considérablement épuré.
En l'espace de seulement un mois, le studio a radicalement changé de visage. D'appartement sombre, oppressant car entièrement habillé de lambris de bois, il s'est transformé en un bien lumineux, ultra-fonctionnel et au look moderne.
La suite de l'article et plus de photos en pages suivantes.
Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière

"Tout était fait de bric et de broc"

"Tout était fait de bric et de broc" - Blandine Colson/Un air de déco
"Tout était fait de bric et de broc" - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
"Avec ce lambris partout et son énorme mezzanine qui mangeait toute la place disponible, l'appartement était le portrait craché du genre de studio que l'on trouve dans les stations de ski, ironise la décoratrice d'intérieur. Tout était fait de bric et de broc, il y avait plein d'étagères et de meubles satellites qui venaient encombrer l'espace. Résultat : à peine entrés, on avait qu'une seule envie : partir en courant", se souvient-elle.
"Tout était fait de bric et de broc"

En faire un lieu confortable et fonctionnel

En faire un lieu confortable et fonctionnel - Blandine Colson/Un air de déco
En faire un lieu confortable et fonctionnel - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Le propriétaire souhaitant mettre le bien sur le marché de la location étudiante, Blandine Colson a reçu la consigne d'en faire un lieu confortable, ultra-fonctionnel, bien équipé et à la décoration moderne mais neutre.
"Malgré la surface extrêmement réduite - seulement 15 m2 -, il fallait que l'étudiant puisse bénéficier d'un certain niveau de confort et, en même temps, s'y sente bien quels que soit ses goûts en matière de décoration", explique la décoratrice.
En faire un lieu confortable et fonctionnel

Priorité à la lumière

Priorité à la lumière - Blandine Colson/Un air de déco
Priorité à la lumière - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Pour apporter à l'appartement ce qui lui manquait le plus, à savoir de la lumière, Blandine Colson a fait retirer tout le lambris. Elle a ensuite fait peindre tous les murs en blanc et remplacer le carrelage jaune - trop abîmé pour être conservé - par un parquet stratifié gris clair, destiné lui-aussi à aider à renvoyer la lumière.
Pour permettre à la lumière de bien pénétrer dans l'espace, les épais rideaux qui habillaient les fenêtres ont été remplacés par de légers voilages ainsi que par un store roulant, à ne baisser que le soir venu pour protéger des regards indiscrets. "L'appartement étant soumis à un fort vis-à-vis, nous ne pouvons pas nous permettre de nous passer de protections devant les fenêtres. Il fallait quelque chose de léger".
Ci-contre, l'appartement avant. On distingue la cuisine à droite.
Priorité à la lumière

Réorganisation des lieux

Réorganisation des lieux - Blandine Colson/Un air de déco
Réorganisation des lieux - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
L'ancienne disposition étant jugée peu pratique, l'appartement a été réorganisé. La cuisine a notamment été déplacée : alors qu'elle était implantée en face de la salle de bains avant, elle s'inscrit désormais dans son prolongement.
Les pièces dites techniques sont ainsi sur le même axe, un choix qui a facilité les travaux.
Réorganisation des lieux

Une cuisine réduite à un simple meuble

Une cuisine réduite à un simple meuble - Blandine Colson/Un air de déco
Une cuisine réduite à un simple meuble - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
L'ancienne cuisine se résumait à un simple meuble kitchenette.
Un détail esthétique qui a son importance : le ballon d'eau chaude, qui avait été laissé à la vue de tous dans l'ancienne cuisine, a été déplacé dans les W.C. Il est donc désormais totalement caché. D'une manière générale, Blandine Colson a privilégié les rangements fermés de manière à ce que les occupants puissent dissimuler leurs affaires personnelles.
Une cuisine réduite à un simple meuble

Une petite cuisine qui a tout d'une grande

Une petite cuisine qui a tout d'une grande - Blandine Colson/Un air de déco
Une petite cuisine qui a tout d'une grande - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Désormais, la cuisine ressemble à une vraie cuisine. Elle en a d'ailleurs tous les équipements : un réfrigérateur, une hotte, un micro-onde, deux plaques de cuisson vitrocéramique, des rangements en hauteur et, même, pour couronner le tout, un long plan de travail servant à la fois à la préparation et à la dégustation des repas.
Ce dernier peut d'ailleurs également accessoirement servir de bureau. Une double fonction bien pratique pour les étudiants.
Une petite cuisine qui a tout d'une grande

Objets restreints et multifonctions

Objets restreints et multifonctions - Blandine Colson/Un air de déco
Objets restreints et multifonctions - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
L'espace étant extrêmement réduit, la décoratrice a veillé à n'introduire dans l'appartement qu'un nombre restreint de meubles et a donné la préférence à ceux pouvant jouer plusieurs fonctions. "Chaque cm2 est compté, insiste Blandine Colson. Si l'on décide de mettre une table ou un pouf, il faut qu'ils aient une vraie utilité. Le superflu n'a pas sa place". En plus du bar qui peut être utilisé comme bureau, la table basse fait ainsi également office de table de chevet et le canapé se transforme en lit.
Objets restreints et multifonctions

Création d'une penderie et buanderie

Création d'une penderie et buanderie - Blandine Colson/Un air de déco
Création d'une penderie et buanderie - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Dans l'espace laissé vacant par l'ancienne cuisine a été aménagé une penderie et un coin buanderie avec un lave-linge séchant (il a ainsi pu être raccordé à l'arrivée et l'évacuation d'eau existantes).
Création d'une penderie et buanderie

Entrée - Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière

Entrée - Blandine Colson/Un air de déco
Entrée - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
L'entrée accueille des rangements à chaussures (9 paires) qui permettent également de poser ses clés et son courrier en arrivant, et des porte-manteaux, fixés au mur derrière la porte.
Entrée - Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière

Une salle de bains vétuste

Une salle de bains vétuste - Blandine Colson/Un air de déco
Une salle de bains vétuste - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Bien qu'elle soit restée implantée au même endroit, la salle de bains a tout de même subi un rafraîchissement.
Une salle de bains vétuste

Salle de bains damier

Salle de bains damier - Blandine Colson/Un air de déco
Salle de bains damier - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Le bac à douche et le meuble-vasque ont été changés, un sèche-serviette ajouté ainsi que des étagères murales au-dessus des WC. Le noir et le blanc, couleurs présentes à l'origine, ont été conservées et accentuées pour créer un tableau.
Salle de bains damier

Une décoration style loft new-yorkais

Une décoration style loft new-yorkais - Blandine Colson/Un air de déco
Une décoration style loft new-yorkais - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Concernant la décoration, Blandine Colson s'est inspirée de la ville de New-York et de ses lofts. Elle a ainsi opté pour un camaïeu de gris et noir "pour leur donner un côté urbain", complété par du blanc "pour agrandir visuellement l'espace" et rehaussé par des pointes de jaune citron, clin d'œil aux célèbres taxis new-yorkais. La couleur sert de fil conducteur dans l'appartement puisqu'on la retrouve aux quatre coins de l'espace, par petites touches.
A noter qu'un pan de mur a été habillé d'un papier-peint trompe-l'œil motif briques pour parfaire le décor.
Une décoration style loft new-yorkais

Fiche technique - Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière

Fiche technique - Blandine Colson/Un air de déco
Fiche technique - Blandine Colson/Un air de déco © Blandine Colson/Un air de déco
Fiche technique :
Lieu : Paris
Surface : 15 m2
Programme : agencement et décoration de l'espace
Maître d'œuvre : Blandine Colson (www.unairdedeco.fr)
Durée chantier : 4 semaines
Budget : Travaux : 9.500 € TTC / Mobilier et décoration : 2.970 € TTC / Total : 12.470 € TTC
Fiche technique - Un 15 m2 passe des ténèbres à la lumière
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic