L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

"La salle de bains est la pièce qui va le plus évoluer dans les années à venir"

Par Pauline Polgár
,
le 30 septembre 2011
En avant-première de la sixième édition du salon Idéobain en février prochain, ses organisateurs sont revenus lors d'un point presse sur les évolutions du secteur et les grandes tendances à venir, en dévoilant notamment leur tout nouvel espace Modes de bain. Ils ont révélé également le grand prix de la salle de bain d'hôtel... Focus.
Pour Gérard Laizé, directeur du VIA et invité cette année à Idéobain* dans le cadre d'une exposition, nul doute qu'après la cuisine, "la salle de bains est la pièce qui va le plus évoluer dans les années à venir". Et c'est justement de ces innovations et évolutions dont le salon Idéobain veut se faire l'écho, vis-à-vis du grand public, mais aussi des professionnels, installateurs et fabricants.

Le(s)nouveau(x)visage(s)de la salle de bains

Avec notamment un espace Modes de bains repensé sur 1.000 m2 et l'exposition Immersion - organisée conjointement avec les fabricants de mobilier de salle de bains de l'Union nationale des industries françaises de l'ameublement (Unifa) et le VIA (Valorisation de l'innovation dans l'ameublement) - les organisateurs d'Idéobain présentent le nouveau visage de la salle de bains, à court et moyen termes. "Le but est de donner des conseils aux consommateurs, explique Philippe Brocard, directeur du salon, mais aussi de donner des idées aux professionnels et aux industriels." Les grandes tendances se dévoilent : modularité, ouverture, juxtaposition des espaces, personnalisation, écologie...
Modes de bains tout d'abord : comme l'explique l'architecte et designer Fabrice Knoll, son scénographe, l'idée est ici de montrer la salle de bains "non pas celle de 2025, mais celle de 2011, 2012, 2013, etc." Quatre créateurs - dont Fabrice Knoll - ont ainsi été invités à présenter en collaboration avec des industriels et des installateurs, quatre univers liés aux grandes tendances à venir. Mélange de produits existants, de nouveautés, et de prototypes, ils ont ainsi travaillé sur une salle de bains évolutive (Mathilde Brétillot), une autre "portative" (Cédric Martineaud), une "green" (Patrick Nadeau) et enfin, sur un espace illustrant la tendance spa dedans/dehors (Fabrice Knoll), à découvrir dans le diaporama en pages suivantes.

Pour la suite de l'article, cliquez sur suivant.

*Idéobain, du 7 au 12 février 2012
Paris Porte de Versailles.

La salle de bains, un projet réfléchi

La présentation en avant-première du salon Idéobain a également été l'occasion de faire un point sur le marché actuel. Après une forte chute en 2009, il se ressaisit un peu en 2010, avec une hausse de 1% du chiffre d'affaires des fabricants, selon Philippe Maurisset, vice-président de l'AFISB (l'Association des industries de la salle de bains, l'association pour la promotion de la salle de bains), initiatrice du salon, dont l'organisation est confiée à Reed Exhibitions.
Quant à 2011, après un premier semestre "brillant" et, "même si les trois derniers mois sont moins bons", les perspectives sont plutôt bonnes, évaluées à +3%. Le marché est particulièrement entraîné par les secteurs en croissance forte que sont les parois de douches et la robinetterie. En revanche, celui de la balnéothérapie fait plutôt grise mine, avec des équipements jugés encore trop coûteux par les consommateurs. Dans ce marché qui s'inscrit dans le cadre d'une économie réelle, dont 75% portent sur la rénovation et 25% sur les constructions neuves, "nous sommes tributaires de la confiance du consommateur qui transforme son épargne en investissement" explique Philippe Maurisset.

Un dialogue consommateur/installateur essentiel

Le consommateur, lui, s'engage sur un projet de salle de bains de manière "mûrement réfléchi" selon l'étude de comportement réalisée par l'AFISB. Un projet dans lequel l'installateur a un rôle primordial et ce, même si les Français se montrent de plus en plus informés et renseignés. 57,3% des ménages ayant effectué des travaux se sont ainsi tournés vers des points de vente afin de demander conseil et d'être orientés, et 24,6% recherchent directement une réponse adaptée auprès des artisans.
Les Français se renseignent, consultent les catalogues des distributeurs (37,1%), Internet (35,5%), les catalogues de fabricants (31,3%), demandent l'avis de leur entourage (17,4%)... "Dans l'achat du produit comme dans la solution de pose, l'installateur a un rôle majeur", selon Philippe Maurisset. Le consommateur arrive plus informé qu'auparavant, mais rien ne remplace "la discussion avec l'homme de l'art", "décisive", un dialogue qui devient de fait "plus qualitatif".
"La salle de bains est la pièce qui va le plus évoluer dans les années à venir"

Fini le "Festival des petites boîtes et des paniers"!

Immersion - Idéobain 2012
Immersion - Idéobain 2012 © Immersion - Idéobain 2012
Pour son prochain cahier de tendances Domovision, le VIA s'est aussi intéressé aux grandes évolutions qu'a connues et que connaît la salle de bains. Aujourd'hui, une plus grande importance est donnée au soin de soi, du corps, au bien-être : toutes ces évolutions ont changé et changent encore le visage de la salle de bains.
Dans une pièce où, à l'heure actuelle, règne un "festival de petites boîtes et petits paniers", explique Gérard Laizé, les fabricants de mobilier ont un rôle majeur à jouer. Et avec l'exposition Immersion, ce sont quatre fabricants qui se prêteront au jeu de la prospective. Et l'on voit ainsi la salle de bains, souvent petite et sans fenêtre, s'ouvrir sur l'extérieur, ses fonctionnalités optimisées, son mobilier pensé, stylé, son installation personnalisée... Tandis que les petites boîtes cèdent leur place à la coiffeuse, dont Gérard Laizé prévoit "le grand retour".
Pour la suite de l'article, cliquez sur suivant.
Fini le "Festival des petites boîtes et des paniers"!

Grand Prix de la salle de bains d'hôtel

Jean-Marie Massaud
Jean-Marie Massaud © Idéobain 2012
A noter enfin, comme à chaque édition, un Grand prix de la salle de bains d'hôtel sera remis : pour 2012, il reviendra au créateur Jean-
Jean-Marie Massaud
Jean-Marie Massaud © Idéobain 2012
 Marie Massaud, qui présentera son interprétation de la salle de bains dont il prévoit qu'elle soit une "Réflexion sur notre relation sensorielle et émotionnelle avec l'eau... et la lumière. La salle de bains d'hôtel non plus comme une pièce d'eau en second jour, mais comme un espace transitionnel, landscaping onirique entre la lumière, les perspectives extérieures et le cocon intime de la ' chambre' de repos. Une manière de mettre en espace des désirs paradoxaux pourtant compatibles et fertiles."
A découvrir Porte de Versailles à Paris, du 7 au 12 février 2012... et bien sûr sur Maison à part !
Découvrez un aperçu des tendances salle de bains dévoilées sur le prochain salon Idéobain, à travers les projets Modes de bains que nous vous dévoilons en pages suivantes.
Grand Prix de la salle de bains d'hôtel

Modes de bains

Fabrice Knoll - projet idéobain 2012
Fabrice Knoll - projet idéobain 2012 © Fabrice Knoll - projet idéobain 2012
Tendance SPA dedans/dehors par Fabrice Knoll
Loin des "salles de bains placards où l'on va se laver", Fabrice Knoll montre une salle de bains ouverte sur l'extérieur. "Ce qui m'intéresse, c'est de déstructurer complètement la salle de bains, il y a interpénétration complète entre in et out", explique-t-il.
"Qui ne rêverait de prendre sa douche devant une grande baie vitrée donnant sur jardin privatif, entre ciel et terre ? Il faut supprimer ces barrières physiques existantes entre l'intérieur et l'extérieur, et les remplacer par du vide enveloppant, ou des membranes perméables, agissant comme une seconde peau à travers laquelle notre corps passerait librement du chez-soi clos à l'ambiant ouvert. Intérieur/extérieur tendance spa est la salle de bains métissée des prochaines années. Celle où l'on choisit les soins dont on veut profiter, en fonction du temps que nous avons de disponible."
Aménagée comme "un chemin de relaxation", cette salle de bains offre ainsi par exemple une douche dans laquelle l'on passe de l'intérieur à l'extérieur selon ses envies et un spa qui peut devenir "salon musical aquatique". Tout est prévu pour un moment consacré aux soins du corps en fonction de l'heure, ou du temps - mini-spa, mini-institut de beauté, hygiène, etc.
Modes de bains

Modes de bains

Cédric Martineau projet ideobain 2012
Cédric Martineau projet ideobain 2012 © Cédric Martineau - projet idéobain 2012
Bathincase par Cédric Martineau
Les organisateurs d'Idéobain avait donné à Cédric Martineau, la charge de présenter les innovations. Et lui, a voulu aborder l'innovation aussi sur la salle de bains elle-même. "Aujourd'hui, on bouge beaucoup, on essaie de consommer intelligemment". Il a donc inventer "un concentré d'innovation que l'on peut emporter avec soi."
S'inspirant de la "Mini-Kitchen" de Joe Colombo, Cédric Martineau propose ainsi quatre modules qui réunissent toutes les fonctionnalités et les innovations de la salle de bains. Chacun étant montés sur roues et sont transportables en camion de déménagement. Le créateur entend rassembler, concentrer ce qui se fait de mieux en termes d'innovations - dans le module rangement par exemple, seront ainsi présentés les derniers accessoires - pour apporter une proposition qui répond à une problématique actuelle. "L'idée est que quelqu'un ensuite s'en empare et la fasse devenir réalité."
"Je veux changer de décor, je change, je veux moduler mon espace, je module, je déménage, je plie, je déconnecte et j'embarque... J'investis dans 1, 2, 3 ou 4 modules selon mes besoins, je connecte."
Ci-contre, le module baignoire où le créateur l'avoue, il réalise un "rêve personnel" : "un écran aux pieds quand je prends mon bain"...
Modes de bains

Modes de bains

Patrick Nadeau - projet idéobain 2012
Patrick Nadeau - projet idéobain 2012 © Patrick Nadeau - projet idéobain 2012
Green Waters par Patrick Nadeau
A Patrick Naudeau a été demandé de plancher sur la salle de bains écologique. Un aspect qui n'est pas forcément visible. "On peut imaginer la salle de bains la plus respectueuse de l'environnement, elle passerait totalement inaperçue." Sa proposition ira donc au-delà de l'idée d'éco-conception, pour donner aussi à voir une "éco-esthétique". Le scénario s'attache ainsi à rassembler tous les processus existants autour de l'eau, une "fiction", car tous existent indépendamment mais pas ensemble.
"Entre utopie, fiction et réalité, Green waters brode sur le thème de l'eau et du végétal. Le projet illustre et met en scène les dernières avancées de l'écoconception dans les espaces de bain (économie, récupération et filtration naturelle de l'eau)"
Le tout dans une mise en scène étonnante, poétique et épurée à la japonaise... "Plafond et murs sont envahis de plantes vaporeuses à petites fleurs blanches (Euphorbias silver fog) simplement implantées dans d'étonnants pots de fleur permettant de les faire pousser à l'envers (Sky planter - Patrick Morris)".
Modes de bains

Modes de bains

Mathilde Brétillot - projet idéobain 2012
Mathilde Brétillot - projet idéobain 2012 © Mathilde Brétillot - projet idéobain 2012
Du matin au soir par Mathilde Brétillot
A la thématique "avant-après", Mathilde Brétillot a préféré celle du théâtre quotidien. La salle de bains est la scène offerte à différents protagonistes qui évoluent chacun à leur façon, et en fonction de l'heure dans la journée. En jouant sur l'éclairage, tandis que le mobilier sera la toile de fond, la salle de bains change du matin au soir... de la "fraîcheur de l'aube" au "mystère" de la nuit.
Modes de bains
Nous vous recommandons

La Casa del Desierto est un pavillon de verre chargé de démontrer les capacités de ce matériau en climat extrême.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic