L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Par C. Chahi Bechkri
,
le 7 janvier 2013
Lassé de vivre dans un petit appartement biscornu sans lumière, le propriétaire des lieux a décidé de faire appel à un architecte. Malgré son étroitesse, sa répartition sur quatre niveaux et le peu d'espace disponible, ce dernier a réussi à rendre l'endroit fonctionnel. Retour sur un projet atypique.
25 m2 répartis sur quatre niveaux avec seulement trois fenêtres de toit en guise d'ouvertures sur l'extérieur. Dans la catégorie "petits espaces", l'architecte Marc Sirvin, co-fondateur de l'agence SML Architecture, avait rarement vu plus difficile à aménager ! "L'appartement est le fruit de la réunion de plusieurs lots situés dans le même immeuble à des niveaux différents. D'où sa physionomie atypique", informe-t-il.
Son allure est surprenante puisqu'il est à la fois très étroit et se développe tout en hauteur. "Il se présente comme une minitour enclavée entre deux immeubles", résume Marc Sirvin. Un endroit difficile à aménager, c'est pourquoi le propriétaire des lieux a décidé, au bout de plusieurs années de vie sur place, de faire appel à un professionnel. Sa mission : rénover complètement l'endroit pour un budget de 80.000 €. "Il voulait pouvoir y vivre, y recevoir famille et amis mais également y travailler, explique-t-il. Cela m'a donc amené à repenser complètement l'espace. Pour le rendre fonctionnel, il fallait revoir les circulations et même l'implantation des pièces et leurs accès".

Des changements à tous les niveaux

De nouvelles trémies ont été créées afin de pouvoir déplacer les escaliers. Pour éviter la perte de place, ils se trouvent désormais implantés les uns au-dessus des autres et ont été remplacés par des escaliers à pas japonais, également appelés à pas décalés. Les marches sont disposées en quiconque de manière à faire perdre le moins de place possible tout en permettant aux pieds de passer plus facilement de l'une à l'autre. "Le seul inconvénient de ce genre d'escalier, c'est qu'à l'arrivée l'on se retrouve avec une pente extrêmement raide. C'était le compromis à faire pour faire avancer le projet", indique Marc Sirvin.
Quelques changements ont été faits dans l'implantation des pièces. Ainsi, la salle de bains qui se trouvait à l'origine au rez-de-chaussée a ainsi été déplacée au sous-sol. Par ailleurs, la mezzanine existante, qui avait été installée trop près du toit pour être utilisée, a été démolie et reconstruite plus bas de manière à pouvoir y accueillir un couchage.
Pour couronner le tout, un bureau et un dressing ont été aménagés au premier niveau pour permettre au propriétaire de travailler chez lui.
La suite de l'article en page suivante.
Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Un puits de lumière à l'intérieur du logement

Un puits de lumière à l'intérieur du logement - Quadruplexe Paris
Un puits de lumière à l'intérieur du logement - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Outre l'organisation de l'espace, l'architecte a également dû intervenir pour résoudre le problème de manque de luminosité. "Je vais paraître un peu violent verbalement mais, pour moi, l'espace était insalubre. Si j'ose utiliser ce mot, c'est que l'appartement, ne disposant d'aucune fenêtre sauf celles du toit, était terriblement sombre et que, selon moi, l'on ne peut pas vivre correctement sans lumière".

Une décoration sobre

Le problème étant particulièrement gênant, Marc Sirvin a décidé d'employer les grands moyens : il n'a pas hésité à laisser un vide total de plus de six mètres à l'intérieur du logement. "Il s'agissait de créer un vaste puits de lumière du côté cour pour récupérer la lumière naturelle provenant des fenêtres de toit et lui permettre de pénétrer à l'intérieur du logement", explique-t-il.
Pour profiter au mieux de ces apports de lumière, Marc Sirvin a également fait démolir les planchers originels en bois et les a fait remplacer par de fines structures en acier, moins longues, de manière à ne pas empiéter sur le puits de lumière. Grâce à elles, la clarté est donc de mise et, en prime, la visibilité est dégagée à l'intérieur du logement. Depuis la mezzanine située au tout dernier niveau de l'appartement, l'on peut ainsi voir jusqu'à la cuisine deux niveaux plus bas.
Enfin, pour ce qui est de la décoration, Marc Sirvin a opté pour du blanc laqué partout, une ambiance monochrome ponctuée de touches marron. Elles proviennent de panneaux en bois de chantier dont l'architecte s'est servi tantôt pour cloisonner les pièces, tantôt pour fabriquer des meubles. En résumé : la sobriété est de mise.
Découvrez plus d'images de cet appartement atypique en pages suivantes.

Fiche technique :

Lieu : Paris, 7ème arrondissement
Maître d'œuvre : Marc Sirvin, agence SML Architecture
Surface : environ 30 m2
Durée des travaux : 4 mois
Budget : 80.000 €
Un puits de lumière à l'intérieur du logement

Un appartement comme une tour

Un appartement comme une tour - Quadruplexe Paris
Un appartement comme une tour - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
L'architecte Marc Sirvin s'est vu confier la délicate mission de rénover un appartement de 25 m2 répartis sur 4 niveaux.
Un appartement comme une tour

Réorganisation complète - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Réorganisation complète - Quadruplexe Paris
Réorganisation complète - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Implantation des pièces et des escaliers, sens de la circulation... Pour rendre l'appartement fonctionnel, il a fallu tout revoir !
Initialement au rez-de-chaussée, la salle de bains se trouve désormais au sous-sol. Un dressing et un bureau ont également été aménagés au premier niveau.
Réorganisation complète - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Salon - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Salon - Quadruplexe Paris
Salon - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Nous sommes ici au rez-de-chaussée. La porte d'entrée s'ouvre sur une grande pièce abritant le salon et la cuisine.
Salon - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Appartement parisien - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Appartement parisien - Quadruplexe Paris
Appartement parisien - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
L'appartement se cache dans la petite cour d'un immeuble parisien, situé en plein coeur de Paris. Il est complètement enclavé et ne dispose, pour seules ouvertures, que de trois fenêtres de toit.
Appartement parisien - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Cuisine ouverte - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Cuisine ouverte - Quadruplexe Paris
Cuisine ouverte - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
La cuisine a été fabriquée sur-mesure en panneaux bois. Elle se déploie tout autour de la trémie de l'escalier.
Cuisine ouverte - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Cuisine - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Cuisine - Quadruplexe Paris
Cuisine - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
De nombreux appareils électroménagers ont pu y être intégrés : un four, des plaques et un lave-vaisselle.
Cuisine - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Circulation fluide - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Circulation fluide - Quadruplexe Paris
Circulation fluide - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Pour gagner de la place, l'architecte a fait changer la place des escaliers. Désormais, ils sont placés les uns au dessus des autres.
Circulation fluide - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Escaliers décalés - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Escaliers décalés - Quadruplexe Paris
Escaliers décalés - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Marc Sirvin a opté pour des modèles à pas japonais. Les marches sont disposées en quinconce de manière à faire perdre le moins de place possible tout en permettant aux pieds de passer plus facilement de l'une à l'autre.
Escaliers décalés - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Dressing/bureau - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Dressing/bureau - Quadruplexe Paris
Dressing/bureau - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Un bureau et un dressing ont été aménagés au premier niveau de l'appartement.
Dressing/bureau - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Puits de lumière

Puits de lumière - Quadruplexe Paris
Puits de lumière - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Un puits de lumière d'une hauteur de 6 mètres a été créé afin de permettre à la lumière naturelle de pénétrer à l'intérieur du logement.
Puits de lumière

Mezzanine - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Mezzanine - Quadruplexe Paris
Mezzanine - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Installée trop près du plafond, la mezzanine a été détruite et reconstruite plus bas. Un couchage de 140 cm y trouve désormais sa place.
Mezzanine - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Accès sdb - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Accès sdb - Quadruplexe Paris
Accès sdb - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
Des casiers fabriqués en bois de chantier de différentes hauteurs forment les marches pour accéder à la salle de bains. La pièce, située au sous-sol de l'habitation, est agrémentée d'une douche et d'une large vasque.
Accès sdb - Une mini-tour de 25 m2 transformée en appartement

Salle de bains

Salle de bains - Quadruplexe Paris
Salle de bains - Quadruplexe Paris © Agence SML - Hervé Abbadie
La salle de bains abrite également des WC.
Salle de bains
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic