L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Aménager une chambre sous les toits

le 15 décembre 2015
Les chambres sous combles sont monnaie courante dans les maisons. Mais comment les aménager alors que le volume est moindre que dans les autres pièces et la hauteur sous plafond irrégulière ? Maison à part vous donne des pistes à travers une compilation de réalisations d'architectes et de constructeurs...
Pas facile d'aménager une pièce dont les murs sont inégaux en termes de surface disponible et dont le plafond est incliné... Consciente de la difficulté, la rédaction de Maison à part vous a concocté un florilège de reportages dans lesquels figurent de nombreux exemples de chambres sous combles. Parcourez-les et inspirez-vous en ! Position du lit, intégration d'un bureau, aménagement de cloisons séparatrices : vous verrez que de nombreuses solutions existent pour réussir à rendre le lieu agréable malgré son architecture complexe.
Aménager une chambre sous les toits

Une chambre de garçon avec un lit en lévitation

Aménagement de deux chambres d'enfant
Aménagement de deux chambres d'enfant © Lago
L'aménagement : Pour optimiser cette chambre mansardée destinée à un petit garçon, le lit est adossé au mur le plus bas, sous la fenêtre de toit. En ce qui concerne les couleurs, Alessandro Mazzoni, responsable du flagship store parisien Lago et architecte d'intérieur, raconte que "les propriétaires souhaitaient un mélange de teintes neutres". Une manière de donner un côté intemporel à la pièce : elle conviendra aussi bien à un petit qu'à un adolescent, avec quelques changements.
On remarque une armoire originale en forme de phare qui est droite d'un côté et penchée de l'autre, un écho discret à l'architecture de la pièce.
L'élément qui fait la différence : Le lit, qui semble flotter. Il est soutenu par un unique pied quasi central et accroché au mur par une structure métallique. (Modèle Fluttua de chez Lago)
Découvrez plus d'images et plus de détails sur cette réalisation en cliquant ici.
Une chambre de garçon avec un lit en lévitation

Une suite parentale lovée dans une surélévation

Surélévation pour une suite parentale
Surélévation pour une suite parentale © Agence Demont Reynaud
L'aménagement : La suite parentale occupe ici tout l'étage, un étage crée lors d'une opération de surélévation. Plutôt que de cloisonner l'espace, et de perdre ainsi en luminosité, les architectes ont choisi d'installer un point d'eau au centre de la pièce, dissimulé dans un meuble grand format. Ce meuble fait face au lit qui est positionné bien au milieu de la pièce. La décoration est sobre, inspirée du style scandinave, et combine les matériaux bruts et le mobilier des années 50, à l'image du fauteuil de bureau (ici, à droite).
L'élément qui fait la différence : Au sol, le chêne est protégé par un vernis mat. "Nous avons choisi un parquet Bolefloor, dont les lames sont courbes et toutes différentes", souligne Hortense Reynaud, l'architecte du projet. Un détail qui apporte une touche de rusticité à la pièce.
Plus de renseignements en cliquant ici.
Une suite parentale lovée dans une surélévation

Une chambre avec meuble bureau intégré

Une chambre avec meuble bureau intégré  - Gîte connecté
Une chambre avec meuble bureau intégré - Gîte connecté © François Lesueur
L'aménagement : Cette chambre est située dans les combles d'un gîte touristique "connecté". A l'origine, l'espace n'était pas aménagé, il a donc fallu mettre les murs à nu et installer une isolation par l'intérieur en polystyrène et en laine de roche. L'on remarque que le mur contre lequel est adossé le lit a été peint en bleu foncé, une manière de matérialiser la tête de lit.
L'élément qui fait la différence : Le meuble bureau, créé sur-mesure par le propriétaire, équipé de tringles en partie haute pour suspendre les vêtements des visiteurs.
Découvrez tous les détails de cette réalisation en cliquant ici.
Une chambre avec meuble bureau intégré

Une suite parentale avec vue directe sur la mer

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
L'aménagement : Cette suite parentale de 23 m2 a été aménagée dans une surélévation. Le lit est ici positionné parfaitement dans l'axe de la fenêtre. Les occupants peuvent ainsi profiter de la vue sur mer en restant allongés, le luxe suprême !
L'élément qui fait la différence : Le coin salon/lecture/repas aménagé devant la double fenêtre de toit. Un endroit idéal pour prendre son petit déjeuner tout en profitant de la vue.
Plus de détails sur cette réalisation en cliquant ici.
Une suite parentale avec vue directe sur la mer

Une chambre étroite éclairée par deux ouvertures

Chambre après
Chambre après © Blanckterritoriz.com / Solenne Brugiroux
L'aménagement : L'étroitesse de la chambre a obligé à trouver des astuces pour optimiser l'espace. Par ailleurs, des couleurs neutres ont été choisies afin de garantir une bonne luminosité dans la pièce. L'on remarque que des rangements sur-mesure ont permis d'exploiter la surface disponible sous pente.
L'élément qui fait la différence : La tête de lit, particulièrement haute, sert ici de cloison séparatrice entre le coin nuit et l'espace de travail.
Plus en savoir plus sur le projet, cliquez ici.
Une chambre étroite éclairée par deux ouvertures

Une chambre et une salle de bains séparées par une cloison orange

Une maison de ville au décor industriel
Une maison de ville au décor industriel © Guillaume Leblanc
L'aménagement : Ici, la surface disponible se partage entre une chambre et une salle de bains.
L'élément qui fait la différence : Pour rendre l'endroit attractif, l'architecte a eu l'idée de séparer les deux pièces par une cloison en polycarbonate orange. Grâce à elle, la lumière de la salle de bains éclaire la chambre et inversement. Les deux pièces entretiennent donc une relation étroite.
Découvrez l'intégralité de notre reportage en cliquant ici.
Une chambre et une salle de bains séparées par une cloison orange

Une suite parentale avec belle hauteur sous plafond

Trois logements deviennent une demeure familiale
Trois logements deviennent une demeure familiale © Jacques Rostand
L'aménagement : A l'origine, les combles de cette maison n'étaient pas aménagés mais les architectes Eloïse Moutiez et Marion Haller ont eu l'idée d'abaisser le plancher pour rendre les lieux habitables. Il en résulte une grande chambre, avec un coin bureau et une cheminée à l'éthanol. Le lit fait face à un dressing et une salle de bains.
L'élément qui fait la différence : Une baie vitrée coulissante qui permet d'occulter alternativement le dressing ou la salle d'eau pour avoir plus d'intimité.
Découvrez plus de détails sur l'ensemble de la réalisation en cliquant ici.
Une suite parentale avec belle hauteur sous plafond

Une chambre sous les toits avec verrière

Reportage B&B Chez Ric et Fer
Reportage B&B Chez Ric et Fer © Richard Gamba
L'aménagement : Pour arriver à aménager cette suite parentale dans les combles, d'importants travaux ont été engagés : plomberie, électricité, isolation, plancher refait à neuf... En plus de l'espace couchage, la chambre comprend un coin salon et une salle de bains.
L'élément qui fait la différence : La verrière qui sépare la salle de bains de la chambre. "Elle apporte de l'intimité aux occupants et donne du style à la pièce. Grâce à elle, on oublie complètement que l'on est dans les combles, qui plus est dans ceux d'une maison bourgeoise comme la nôtre !", commente le propriétaire des lieux.
Plus de détails en cliquant ici.
Une chambre sous les toits avec verrière

Une suite structurée par une profusion de poutres

Hôtel Clarance***** à Lille
Hôtel Clarance***** à Lille © RNB / MAP
L'aménagement : Au dernier étage de l'hôtel Clarance, à Lille, on accède à cette suite nichée dans les combles. "C'est l'ancien grenier qui a ici été aménagé pour devenir une suite de 77 m2, avec une vue imprenable sur les toits du Vieux-Lille", explique l'architecte Anne-Sophie Bettremieux.
L'élément qui fait la différence : La charpente sert ici à structurer l'espace. Les poutres délimitent les contours de certains espaces comme le bureau, le coin nuit et la salle de bains. Par ailleurs, elle a été peinte ce qui lui confère un aspect plus moderne.
Plus d'images de la suite et de l'hôtel en cliquant ici.
Une suite structurée par une profusion de poutres

Une chambre parentale largement vitrée

L'aménagement : Cette chambre prend place dans une serre entièrement réhabilitée. Le lit prend place sur le mur principal de la pièce, face à toute une série de baies vitrées.
L'élément qui fait la différence : La salle de bains qui n'est délimitée que par une différence de niveau au sol - une estrade -, créant ainsi une impression d'espace. Le style de la douche, quant à lui, reprend celui des montants de la verrière de la serre, malin pour apporter de la cohérence.
Découvrez cette réalisation dans notre reportage dédié.
Une chambre parentale largement vitrée
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic