L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Îlot sculptural et bois veiné, duo gagnant pour une cuisine ouverte

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 3 septembre 2015
Dans un espace à vivre décloisonné, Charlotte Raynaud et Felix Hegenbart ont imaginé une cuisine ouverte, où la circulation est facilitée et le rangement optimisé. La designer et le menuisier ont créé, à deux, un îlot en résine Hi-Macs, aux accents minéraux, et un mur habillé de noyer français luxueux. Visite.
Dans cette maison du début du XXe siècle, située aux abords d'Aix-en-Provence, le rez-de-chaussée était très cloisonné : salon, cuisine et cage d'escalier étaient complètement séparés les uns des autres. "Les propriétaires rêvaient d'un espace ouvert où l'on circule mieux, et d'une cuisine conviviale pour préparer les repas sans être séparés des invités", se souvient Charlotte Raynaud Hegenbart, designer chargée du réaménagement de l'étage.
Après avoir déposé toutes les cloisons et supprimé des toilettes, elle transforme ces 45 m2 en une même pièce à vivre moderne, avec un salon, une cuisine ouverte et un espace dédié aux repas. Pour ce faire, elle collabore avec son conjoint Felix Hegenbart, menuisier et ébéniste. A deux, ils inventent un espace élégant inspiré par la nature, avec un îlot de cuisine sculptural en résine acrylique naturelle et un mur recouvert de bois luxueux...
Découvrez la genèse de cette cuisine luxueuse en Hi-Macs et noyer français, en pages suivantes.
Îlot sculptural et bois veiné, duo gagnant pour une cuisine ouverte

Un îlot en résine Hi-Macs, inspiré des "baous" provençaux

Un îlot en résine Hi-Macs, inspiré des "baous" provençaux - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Un îlot en résine Hi-Macs, inspiré des "baous" provençaux - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
La nouvelle cuisine est installée à l'emplacement de la précédente, mais elle profite d'un espace beaucoup plus important. En effet, le plafond porte encore la trace de l'ancienne cloison (ici, à gauche) qui séparait cette pièce de la cage d'escalier. "En la déposant, nous avons mis en lumière la courbe de l'escalier et la hauteur sous plafond de 3m20", souligne Charlotte Raynaud.
La designer s'inspire des "baous", ces rochers imposants parsemés dans la nature provençale, pour dessiner un îlot en résine LG HiMacs, d'un blanc immaculé. "Nous voulions aussi créer un mur entièrement habillé de noyer français, pour que le bois puisse exprimer son caractère", nous explique Felix Hegenbart. Les deux matériaux contrastent à merveille et se mettent en valeur l'un l'autre.
Un îlot en résine Hi-Macs, inspiré des "baous" provençaux

Des rangements de cuisine optimisés à l'intérieur de l'îlot central

Des rangements de cuisine optimisés à l'intérieur de l'îlot central - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Des rangements de cuisine optimisés à l'intérieur de l'îlot central - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Epurée, la cuisine joue sur les apparences et dissimule de nombreux rangements. La face intérieure de l'îlot abrite des tiroirs, un lave-vaisselle intégré et un espace pour les poubelles. "Aux extrémités aussi, il y des tiroirs, de forme triangulaire [ici, en bas à gauche, ndlr] qui permettent d'optimiser le volume de rangement", ajoute Felix Hegenbart.
Des rangements de cuisine optimisés à l'intérieur de l'îlot central

A chaque objet, son rangement idéalement situé

A chaque objet, son rangement idéalement situé - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
A chaque objet, son rangement idéalement situé - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Le long du mur, des placards et tiroirs encastrés permettent d'organiser intelligemment la cuisine. Ainsi, la vaisselle est rangée sur le côté droite (ici, hors champ) "de manière à être accessible même lorsque quelqu'un est en train de cuisiner derrière l'îlot", indique Charlotte Raynaud Hegenbart. A l'inverse, les placards à provisions se trouvent derrière l'îlot, pour être sous la main du cuisinier.
Les placards sont donc nombreux, parfois grands, comme celui-ci (à gauche). Mais s'agit-il vraiment d'un énième rangement ? Réponse en page suivante...
A chaque objet, son rangement idéalement situé

Une porte dissimulée cache le cellier et les toilettes

Une porte dissimulée cache le cellier et les toilettes - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Une porte dissimulée cache le cellier et les toilettes - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Derrière ce qui semble être une porte de placard, se trouve en réalité un cellier ! "Nous avons créé cet accès direct au cellier existant pour faciliter la circulation", précise la designer. Dans ce local, Charlotte Raynaud Hegenbart installe également une buanderie, ainsi que les toilettes qui se trouvaient précédemment entre le salon et la cuisine.
Une porte dissimulée cache le cellier et les toilettes

Des rangements discrets pour ne pas faire d'ombre aux matériaux

Des rangements discrets pour ne pas faire d'ombre aux matériaux - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Des rangements discrets pour ne pas faire d'ombre aux matériaux - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Lorsque l'on marie une résine haut-de-gamme et une essence de bois rare, on préfère que rien ne leur vole la vedette ! Les rangements se font donc discrets : sans poignée "pour faire ressortir la simplicité des matériaux", ils sont électriques et, une fois fermés, quasi invisibles.
"La niche lumineuse permet de dégager le plan de travail, et de casser la régularité du mur", ajoute Felix Hegenbart. L'on y trouve des prises électriques encastrées, réalisées sur-mesure pour être les moins visibles possible. A l'intérieur, le bois choisi est du chêne huilé, comme le parquet.
Des rangements discrets pour ne pas faire d'ombre aux matériaux

Une cuisine aux passages secrets et portes dissimulés

Une cuisine aux passages secrets et portes dissimulés - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Une cuisine aux passages secrets et portes dissimulés - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Comme la porte menant au cellier, une autre porte (à l'extrême gauche, ici hors champ), créée dans la continuité de l'alignement des placards, joue les trompe-l'oeil. Elle dissimule l'accès aux rangements situés sous l'escalier, qui existaient déjà et que les propriétaires ont souhaité conserver.
Sur le plan de travail, on aperçoit une trappe ronde (ici, à droite). Elle permet d'évacuer les déchets organiques vers un bac à compost, situé à l'intérieur de l'îlot. Une solution astucieuse très bien dissimulée.
Une cuisine aux passages secrets et portes dissimulés

Fiche technique - Îlot sculptural et bois veiné, duo gagnant pour une cuisine ouverte

Fiche technique - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs
Fiche technique - Une cuisine en noyer français et LG HiMacs © Denis Dalmasso
Programme : Réaménagement et rénovation d'un étage et création d'une cuisine
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Charlotte Raynaud Hegenbart, designer mobilier et espaces
Menuiserie : Felix Hegenbart, menuisier et ébéniste
Surface : 45 m2
Budget : entre 50 et 70.000 €
Fiche technique - Îlot sculptural et bois veiné, duo gagnant pour une cuisine ouverte
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic