L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Duplex : Des combles inspirés des toits parisiens

Par V.M
,
le 15 mars 2018
Dans un appartement parisien, un escalier flambant neuf mène à des combles entièrement rénovés. Le tout se présente comme un écrin qui oscille entre contemporain et classique et qui se fait écho des toits de la capitale. Reportage.
Les toits parisiens, célèbres structures de zinc qui font le charme de la capitale, s'invitent dans un intérieur. Dans cet appartement situé dans le quartier du Marais, des combles ont été rénovés et se parent d'un manteau vert de gris, tout comme l'escalier compact et structuré qui les relie au rez-de-chaussée.
"Mon client était propriétaire de cet appartement et de trois chambres de bonnes sous les toits. Elles ont étés réunies en une surface d'environ 30 m2", raconte Régis Botta, architecte en charge du chantier. Résultat, l'appartement gagne une salle de bains, une chambre et un petit espace bureau. Le tout dans un style très affirmé, où des éléments classiques, comme une cheminée, une vieille charpente, un radiateur en fonte, en côtoient d'autres, plus contemporains, comme ce vert de gris tendance et omniprésent, la rampe en inox brossé, ou encore une paroi en verre filmé. Maison à part vous fait visiter en images.

Fiche technique :

Lieu : Paris - quartier du Marais
Maître d'œuvre : Régis Botta - Architectures
Durée des travaux : 4 mois
Coût : environ 90.000 €
Duplex : Des combles inspirés des toits parisiens

Un escalier gris, qui répond aux toits parisiens

L'escalier a été agrémenté de rangements
L'escalier a été agrémenté de rangements © Régis Botta
Dans ce duplex, de manière à relier les combles au rez-de-chaussée, Régis Botta est parvenu à installer un escalier dans un tout petit espace. Il se présente comme un bloc de bois très structuré et compact, qui, pour une meilleure optimisation, a été agrémenté de rangements. "Il a été peint en vert de gris, une couleur que l'on retrouve également dans les combles. Cet ensemble monochrome est lié à la teinte des toits parisiens", détaille l'architecte.
Un escalier gris, qui répond aux toits parisiens

Un escalier comme une sculpture

L'escalier est peint en vert de gris
L'escalier est peint en vert de gris © Régis Botta
"L'idée consistait à créer une sculpture dans l'appartement. Une finition mate spéciale, en mesure de supporter les nombreux passages, a été appliquée", développe Régis Botta.
Un escalier comme une sculpture

De l'inox brossé pour évoquer le zinc

A l'étage, trois chambres ont été réunies
A l'étage, trois chambres ont été réunies © Régis Botta
La référence parisienne ne s'arrête pas là, puisqu'à l'étage, l'appareillage électrique et, surtout, une rampe vintage sont en inox brossé. Des détails qui sonnent comme un écho au zinc des toits de la capitale.
De l'inox brossé pour évoquer le zinc

Un parquet en pavé de hêtre, qui crée un cocon boisé

Le bois du sol a été laissé à l'état brut
Le bois du sol a été laissé à l'état brut © Régis Botta
Au sol, dans la chambre et autour de l'escalier, le choix s'est porté sur un parquet plutôt atypique. Il s'agit de pavés de hêtre (10 cm x 10 cm) laissés à l'état brut, dont la teinte marron grise répond au vert de gris des murs. "Dès lors, à l'étage nous avons l'impression d'être dans une boîte", affirme Régis Botta.
Un parquet en pavé de hêtre, qui crée un cocon boisé

Une alcôve qui ressort grâce à l'habillage

Les pavés de bois se retrouvent sur la tête de lit
Les pavés de bois se retrouvent sur la tête de lit © Régis Botta
La petite alcôve de l'espace chambre existait avant travaux. Les jeux d'habillage et d'éclairage la font ressortir et la redessine pour former un ensemble très structuré. Ici encore, le gris est omniprésent, et se poursuit jusque sur le radiateur en fonte et les menuiseries des fenêtres derrière lesquelles s'étendent les toits parisiens.
Une alcôve qui ressort grâce à l'habillage

Des pixels lumineux pour une ambiance tamisée

Les pavés lumineux sont équipés d'un variateur
Les pavés lumineux sont équipés d'un variateur © Régis Botta
Dans les pavés en bois de la tête de lit, des pixels lumineux ont été encastrés. En plus de structurer l'espace et d'apporter un petit plus contemporain, "ils sont équipés d'un variateur d'intensité, allant du blanc froid au blanc chaud et assurent à la fois un éclairage d'ambiance et de fonction", précise Régis Botta.
Des pixels lumineux pour une ambiance tamisée

Des poutres illuminées et laissées à l'état brut

Les poutres ont été nettoyées
Les poutres ont été nettoyées © Régis Botta
Les poutres ont été traitées et décapées, mais laissées à l'état brut. Le rendu naturel et authentique s'accorde avec les pavés de bois brut. Contemporanéité oblige, des luminaires ont été dissimulés dans la charpente, pour appuyer encore un peu plus l'ambiance lumineuse tamisée. "C'est un éclairage indirect qui sort par le dessus et illumine la petite nef", explique Régis Botta.
Des poutres illuminées et laissées à l'état brut

Une salle de bains partiellement séparée

La salle de bain est séparée par du verre filmé
La salle de bain est séparée par du verre filmé © Régis Botta
En face de la chambre, une salle de bains a été aménagée. Pour ne pas réduire visuellement l'espace et assurer un meilleur apport en lumière naturelle tout en conservant de l'intimité, une paroi en verre filmé a été installée. A gauche, un petit espace a servi à l'aménagement d'un dressing. Les deux réunis forment un tout contemporain, qui se démarque de l'ancienne cheminée en marbre.
Une salle de bains partiellement séparée

Un sol qui transite en douceur

Dans la salle de bains, le sol est en grés cérame
Dans la salle de bains, le sol est en grés cérame © Régis Botta
Pour des raisons pratiques, dans la salle de bains, les pavés de hêtre cèdent leur place à des carrés de grés cérame. La transition est assurée en douceur car les carreaux sont de même dimension et d'un coloris très proche.
Un sol qui transite en douceur

Une salle de bains fonctionnelle et dans le thème

Le miroir de la salle de bains est en triangle
Le miroir de la salle de bains est en triangle © Régis Botta
Cette salle de bains fonctionnelle compte notamment un éclairage dans la douche et dans le miroir. Un miroir triangulaire qui suit l'alignement des pentes, une fois de plus, pour dessiner et structurer l'espace. Et cette pièce ne déroge pas à la règle, puisque ses murs sont recouverts... de gris.
Une salle de bains fonctionnelle et dans le thème
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic