L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une salle de bains de 8 m2 rafraîchie pour moins de 10.000 €

Par V.M
,
le 15 février 2018
Les 8 m2 d'une salle de bains ont été totalement réinventés et optimisés, pour donner naissance à un écrin chaleureux, où se conjuguent mobilier optimisé et contemporain. Zoom.
Dans cette maison des années 1950, à Sucé sur Erdre, une petite salle de bains semblait littéralement figée dans le temps. Sombre, étriquée et agrémentée d'une vasque et d'une baignoire d'une couleur rose pâle passée de mode, tout était à refaire et peu de choses pouvaient être sauvées.
Lydie Pineau s'est attelée à la tâche et si le côté vieillot a définitivement quitté cette petite salle de bains de 8 m2, le rétro, lui, se taille toujours la part belle. "Les propriétaires aimaient bien l'ambiance vintage. Je leur ai donc proposé de conserver une atmosphère néo-rétro. Mais il fallait contrebalancer cela, pour ne pas avoir une pièce totale look", explique-t-elle.(Découvrez d'autres de ses réalisations : Transformer un garage en loft, un exemple réussi, Avant/après : entre éclats bleutés et touches de velours, une maison nantaise se métamorphose, Un salon démodé retrouve fraîcheur et convivialité, Rafraîchissement coloré pour un salon vieillissant
Résultat, des imitations de carreaux de ciment noir et blanc, les moulures, le bleu canard, apportent cette note rétro. Tandis que le carrelage imitation parquet, la vasque ou encore la douche à l'italienne, confèrent une touche plus chaleureuse et contemporaine.
L'autre problématique de cette salle de bains consistait à l'optimiser. Ainsi, un meuble agrémenté de rangements a été installé et le placard totalement réaménagé. Pour un résultat général, néo-rétro et cosy. Découvrez la réalisation en images...
Une salle de bains de 8 m2 rafraîchie pour moins de 10.000 €

Un coin lavabo mal optimisé

Le lavabo était vieillot et mal optimisé
Le lavabo était vieillot et mal optimisé © Lydie Pineau/Kiosque Déco
"La vasque n'était pas fonctionnelle, démodée et l'utilisateur ne disposait d'aucun espace pour poser des accessoires de bains. Le miroir non plus n'était pas adapté et le lavabo venait le découper en partie basse", constate Lydie Pineau. Avec leur abat-jour floral, les appliques vieillottes n'arrangeaient rien.
Un coin lavabo mal optimisé

Une vasque rajeunie et agrémentée de rangements

La vasque a été optimisée avec des rangements
La vasque a été optimisée avec des rangements © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Le coin lavabo a été totalement repensé. La vieille vasque rose pâle a cédé sa place à une autre, plus moderne, plus grande et surtout, optimisée grâce à des rangements. Robinetterie, miroir et appliques ont été changés pour des modèles plus actuels et chaleureux.
Une vasque rajeunie et agrémentée de rangements

Un coin lavabo néo-rétro

La couleur crée une sorte d'alcôve
La couleur crée une sorte d'alcôve © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Pour appuyer l'ambiance néo-rétro, des carrelages noir et blanc imitation carreaux de ciment ont été ajoutés pour créer une crédence. "Pour des questions d'entretien et de coût, nous avons opté pour du carrelage plutôt que de véritables carreaux de ciment", détaille Lydie Pineau.
Ils s'accordent avec un bleu canard non moins rétro, qui recouvre certains pans de mur et englobe le lavabo dans une alcôve. Elle le sépare visuellement du reste de la salle de bains et la transition est assurée en douceur, par une discrète bande blanche.
Un coin lavabo néo-rétro

Une baignoire encombrante

La baignoire était sombre et encombrante
La baignoire était sombre et encombrante © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Sombre et enfermée dans un coin, cette petite baignoire vieillotte avait fait son temps. "Les enfants des clients étant grands, elle n'avait donc plus vraiment d'utilité", raconte Lydie Pineau.
Cependant, l'espace dévoilait un fort potentiel, avec sa surface généreuse et de vieilles moulures au plafond.
Une baignoire encombrante

Une douche à l'italienne tout en illusion

L'espace est désormais occupé par une douche
L'espace est désormais occupé par une douche © Lydie Pineau/Kiosque Déco
La baignoire ne répondant pas aux besoins des propriétaires, le choix s'est porté sur une douche à l'italienne. "Un plombier est venu pour valider l'installation. Le sous-sol en dessous a facilité l'accès aux canalisations", détaille Lydie Pineau.
La douche est marquée par les mêmes carreaux de ciment rétro que la crédence du lavabo. Les carrelages tons sur tons sont exactement les mêmes et à y regarder de plus près, la trame des motifs apparaît. La grande paroi en verre, évite les projections et, de par sa transparence, ne coupe pas le volume. Les moulures ont été repeintes et apparaissent désormais comme un petit plus rétro.
Une douche à l'italienne tout en illusion

Une douche à l'italienne aménagée

Une avancée à permis de faire un banc
Une avancée à permis de faire un banc © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Ici aussi l'optimisation était de mise. "L'avancée de le douche existait déjà. Elle a permis de concevoir un petit banc pour les accessoires de douche et d'apporter une dynamique dans la salle de bains", affirme Lydie Pineau.
Une douche à l'italienne aménagée

Un sol tout en illusion

Le parquet est en fait du carrelage
Le parquet est en fait du carrelage © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Au sol, exit le parquet noir et sale. Des mosaïques viennent s'accorder à la teinte du nouveau parquet. Parquet qui en fait, n'en n'est pas un. "Il s'agit d'un carrelage, mais la finition mat et patinée, l'effet texturé et la taille des lames créent l'illusion", explique Lydie Pineau.
Un sol tout en illusion

Un placard encombrant et sans intérêt

Ouverte, la porte du placard prenait de la place
Ouverte, la porte du placard prenait de la place © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Avant travaux, ce placard n'avait pas grand intérêt et s'avérait plutôt encombrant puisque la porte s'ouvrait vers l'extérieur.
Un placard encombrant et sans intérêt

Un placard sobre aux allures industrielles

Le placard repose sur des portes coulissantes
Le placard repose sur des portes coulissantes © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Le placard a été recreusé pour être adapté aux portes coulissantes. "L'idée consistait à installer des portes d'une ambiance rétro et industrielle. Elles sont sobres, sans être standards." Leurs lignes noires se poursuivent d'ailleurs sur les plinthes et viennent casser la continuité du mur blanc.
Un placard sobre aux allures industrielles

Fiche technique - Une salle de bains de 8 m2 rafraîchie pour moins de 10.000 €

Le carrelage imite les carreaux de ciment
Le carrelage imite les carreaux de ciment © Lydie Pineau/Kiosque Déco
Lieu : Sucé sur Erdre près de Nantes (44)
Maître d'œuvre: Lydie Pineau/Kiosque Déco
La surface : 8 m2
Prix : entre 7.000 et 9.000 €
Durée des travaux : 15 jours
Transformer un garage en loft, un exemple réussi
Avant/après: entre éclats bleutés et touches de velours, une maison nantaise se métamorphose
Un salon démodé retrouve fraîcheur et convivialité
Rafraîchissement coloré pour un salon vieillissant
Fiche technique - Une salle de bains de 8 m2 rafraîchie pour moins de 10.000 €
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic