L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Sénat célèbre la Femme

Par P.P.
,
le 30 mai 2007
Dans le cadre de la manifestation Artsénat 2007, l'Orangerie et le Jardin du Luxembourg accueille créateurs et artistes autour du thème « Femme y es-tu ? ».
Comme chaque année depuis maintenant huit ans à l'approche de l'été, le Sénat promeut l'art vivant. Cette année Artsénat met le thème de la Femme à l'honneur avec une double exposition à l'Orangerie du Palais du Luxembourg et dans son jardin intitulée « Femme y es-tu ? ».
45 artistes français et étrangers ont été invités à s'exprimer sur les diverses représentations de l'identité féminine, à travers ses figures symboliques et culturelles. A l'Orangerie, les peintures, sculptures, photographies, installations et films sont autant d'œuvres évocatrices de la Femme. Le Jardin du Luxembourg se transforme quant à lui au gré de l'imagination des artistes, avec l'installation de groupes de sculptures et un événement autour des statues des reines de France.
Marie de Médécis apparaît ainsi parée d'une robe du créateur Franck Sorbier, Anne de Bretagne récite des poèmes grâce à une installation sonore et Blanche de Castille semble s'éveiller, telle la Belle au Bois dormant, entourée de toiles d'araignée.
Des expositions à découvrir jusqu'au 17 Juin pour l'Orangerie et jusqu'au 23 septembre au Jardin du Palais du Luxembourg.
Pour avoir un aperçu des expositions, cliquez sur suivant.
Femme y es-tu ?- Artsénat 2007
Orangerie du Sénat : du 19 mai au 17 juin 2007, tlj de 11h à 19h.
Jardin du Luxembourg : du 19 mai au 23 septembre 2007, tlj du lever au coucher du soleil.
Entrée libre.
Le Sénat célèbre la Femme

A l'Orangerie

Menines davrinche artsenat
Menines davrinche artsenat © Artsénat
Le jeune français Gaël Davrinche présente une série de toiles inspirées des Ménines de Vélasquez.
A l'Orangerie

Eau - Le Sénat célèbre la Femme

Christine Jean artsenat
Christine Jean artsenat © Artsénat
La Parisienne Christine Jean invoque par sa peinture traversée du thème de l'eau, les symboliques de la mère, la matrice, la fertilité et la source de vie.
Eau - Le Sénat célèbre la Femme

Rose Ka - Le Sénat célèbre la Femme

Rose Ka Laurence Drocourt
Rose Ka Laurence Drocourt © Artsénat
Rose Ka, œuvre de la plasticienne Laurence Drocourt, entame un pas de danse... Un moteur placé dans son torse reproduit les mouvements de sa respiration.
Rose Ka - Le Sénat célèbre la Femme

Miroir - Le Sénat célèbre la Femme

Gabriela Morawetz miroir
Gabriela Morawetz miroir © Artsénat
Photographie, sculpture, vidéo : l'artiste Gabriela Morawetz multiplie les arts. Avec Miroir, elle représente le rêve et la féminité.
Miroir - Le Sénat célèbre la Femme

Au jardin - Le Sénat célèbre la Femme

artsénat abakanowicz
artsénat abakanowicz © Artsénat
La polonaise Magdelena Abakanowicz présente pour Artsénat une série de sculptures monumentales dans le Jardin, issue de son cycle des « Espaces pour contemplation ».
Au jardin - Le Sénat célèbre la Femme

Pénélope - Le Sénat célèbre la Femme

Christine Boileau artsénat
Christine Boileau artsénat © Arsénat
La plasticienne gardoise Christine Boileau a installé ses sculptures « tricotées », références à la Pénélope d'Ulysse et au tissage.
Pénélope - Le Sénat célèbre la Femme

Reines de France

anne de france artsénat
anne de france artsénat © Artsénat
Par un subtil jeu de miroir, Anne de France se pare d'un bijou en perles minérales, signé Nicole Barth.
Reines de France

Blanche - Le Sénat célèbre la Femme

blanche de Castille artsénat
blanche de Castille artsénat © Artsénat
Arthur Mille a donné à Blanche de Castille des allures de Belle au Bois Dormant en l'entourant de toiles d'araignée où perlent des gouttes de rosée.
Blanche - Le Sénat célèbre la Femme

Reine des poètes

laure de noves Pestmal artsénat
laure de noves Pestmal artsénat © Artsénat
La reine des poètes Laure de Noves s'habille d'une robe confectionnée à partir de la végétation alentours réalisée par le plasticien Gérard Pestmal.
Reine des poètes
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic