L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Par Céline Galoffre
,
le 7 février 2012
L'Energy Performance+Architecture Award du salon Interclima+Elec a été remis mardi au cabinet d'architecture de Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton. Le jury a tout particulièrement apprécié leur démarche plaçant "l'individu au coeur du bâtiment". Rencontre avec le lauréat Matthias Sauerbruch.
Discret et à l'écoute, Matthias Sauerbruch, du cabinet d'architectes Sauerbruch Hutton, n'en est pas moins passionné par son métier dont il partage chaque émotion, chaque collaboration, chaque étape avec générosité.
Engagé vigoureusement dans l'architecture et l'urbanisme écologique, l'agence allemande est devenue depuis plusieurs années une référence en matière d'innovation technologique.
C'est pour valoriser ce travail que la 4ème édition du prix Energy Performance+Architecture Award d'Interclima a choisi de la récompenser. Mais pas seulement. En effet, Cesare Maria Casti, membre du jury et rédacteur en chef de la revue d'architecture italienne Arca, note également «la durabilité culturelle des projets des deux architectes», soulignant «l'émotion qui se dégage de leurs constructions». D'ailleurs, Matthias Sauerbruch, fraîchement récompensé, abonde dans ce sens : la durabilité ne se trouve pas simplement «dans la consommation d'énergie mais aussi dans l'aspect perceptible d'une construction car des gens vivent dans ces bâtiments et doivent s'y sentir bien», glisse-t-il. Dans cette quête, le duo se distingue par son «approche fonctionnelle, plaçant l'individu et sa personnalité au centre des projets». Soucieux et regardant sur les performances de ses bâtiments, Matthias Sauerbruch confie également qu'il faudrait davantage sensibiliser les usagers aux bonnes pratiques afin d'atteindre des bons résultats en matière énergétique, car ils sont «tributaires du comportement du public», précise-t-il.

Maîtrise de l'architecture polychrome

Côté esthétique, le cabinet propose un savant mélange de design et de couleur que l'on peut notamment observer sur les façades doubles peaux qu'ils ont l'habitude de concevoir. Brise-soleil, stores, volets affichent une polychromie alliant des tonalités de rouge, orange mais aussi sur certains projets des dégradés de verts, etc. Et si l'enveloppe vise en priorité la ventilation naturelle, l'isolation et la protection solaire, elle permet aussi à travers ses couleurs de s'imposer ou de se fondre dans un paysage : «Les teintes permettent de créer des espaces et de séparer les différentes formes qu'elles soient concaves, longues ou encore complexes», détaille l'architecte. Et d'ajouter : «La couleur fait partie de l'ordre de l'affectif et introduit du lien» dans un immeuble. Une posture qu'il a appliquée dans presque chacun de ses projets allemands mais qu'il appliquera aussi dans ses projets français de la Zac Claude Bernard et de Boulogne Billancourt qui devraient s'achever respectivement en 2012 et 2013.

Le prix Energy Performance+Architecture Award

Le jury, présidé par Joseph Le Jollec, président du salon Interclima+elec, a désigné le cabinet Sauerbruch Hutton parmi 11 cabinets d'architectes internationaux. L'objectif de ce trophée est de sensibiliser les professionnels à la performance énergétique dans la conception des bâtiments via des réalisations récentes d'architectes internationaux. Les précédents vainqueurs du prix sont Mario Cucinella, Kengo Kuma et Thom Mayne.
Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Le duo Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton

Sauerbruch Hutton
Sauerbruch Hutton © Sauerbruch Hutton
Ci-dessus, le duo Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton qui a remporté la 4ème édition de l'Energy Performance+Architecture Award du salon Interclima+Elec 2012.
Le duo Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton

Cologne Oval Offices de Cologne

energy performance
energy performance © Sauerbruch&Hutton
La façade polychrome caractérise ces deux immeubles jumeaux de bureaux, grâce à ses 5.000 lames verticales en verre sérigraphiées dans un dégradé de rouge et de vert, dont l'intensité varie selon les conditions climatiques et la lumière du jour. Ce bâtiment a reçu le label européen "GreenBuilding".
Cologne Oval Offices de Cologne

Des lames rouges et des lames vertes

Sauerbruch et Louisa Hutton
Sauerbruch et Louisa Hutton © Sauerbruch Hutton
Le duo Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton aime jouer sur la couleur et le design, comme ici pour les bureaux Cologne Oval Offices de Cologne.
Des lames rouges et des lames vertes

Cour - Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Cour - Sauerbruch et Louisa Hutton
Cour - Sauerbruch et Louisa Hutton © Sauerbruch Hutton
Les architectes Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton mettent l'individu au cœur de leur bâtiment. Objectif : allier bien-être et écologie.
Cour - Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Détail - Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Détail - Sauerbruch Hutton
Détail - Sauerbruch Hutton © Sauerbruch Hutton
Le projet repose sur deux volumes aux formes libres.
Détail - Sauerbruch Hutton, l'architecture "affective" récompensée

Cologne Oval Offices : intérieur

Cologne Oval Offices : intérieur - Sauerbruch Hutton
Cologne Oval Offices : intérieur - Sauerbruch Hutton © Sauerbruch Hutton
Les plafonds flottants en forme de langues représentent une des innovations du bâtiment. Objectif :"tirer profit de l'inertie thermique des planchers et augmenter la hauteur libre sous plafond."
Cologne Oval Offices : intérieur

Musée Brandhorst de Munich

Musée Brandhorst de Munich - energy performance
Musée Brandhorst de Munich - energy performance © Sauerbruch&Hutton
Ce bâtiment, qui abrite une importante collection privée d'art contemporain, possède une façade en céramique rythmée par quelque 36.000 barres verticales de 21 couleurs différentes.
Là encore, les équipements en faveur de la performance énergétique sont légions : pompe à chaleur, éclairage spécifique...
La politique énergétique du musée permet de réaliser chaque année jusqu'à 50% d'économie sur l'énergie thermique et 26% sur l'énergie électrique.
Musée Brandhorst de Munich

Vue du musée Brandhorst de Munich

Vue du musée Brandhorst de Munich - Sauerbruch Hutton
Vue du musée Brandhorst de Munich - Sauerbruch Hutton © Sauerbruch Hutton
La lumière naturelle couvre 50 à 75% des besoins en éclairage aux heures normales d'ouverture du musée, selon les architectes.
Vue du musée Brandhorst de Munich

KwF Westarkade à Francfort

KwF Westarkade à Francfort - energy performance
KwF Westarkade à Francfort - energy performance © Sauerbruch&Hutton
Cet immeuble est l'un des premiers ensembles de bureaux au monde à afficher une consommation d'énergie primaire inférieure à 90 kWh/m2/an.
De forme aérodynamique, cette tour de 14 étages remplit pleinement les objectifs de performance énergétique : ventilation naturelle double flux, géothermie, récupération de la chaleur résiduelle des postes informatiques, éclairage à détecteurs sensoriels...
KwF Westarkade à Francfort

Façade de la KwF Westarkade à Francfort

Façade de la KwF Westarkade à Francfort - Sauerbruch et Louisa Hutton
Façade de la KwF Westarkade à Francfort - Sauerbruch et Louisa Hutton © Sauerbruch Hutton
L'immeuble se dresse à 56 mètres de hauteur et dispose de 15 niveaux accueillant des bureaux pour environ 700 personnes ainsi qu'un centre de conférence.
Façade de la KwF Westarkade à Francfort

Détail de la peau de la KwF Westarkade à Francfort

Détail de la peau de la KwF Westarkade à Francfort - Sauerbruch Hutton
Détail de la peau de la KwF Westarkade à Francfort - Sauerbruch Hutton © Sauerbruch Hutton
La façade équilibre la pression du vent autour de la tour afin de permettre aux occupants d'ouvrir les fenêtres dans n'importe quelles conditions météo.
Détail de la peau de la KwF Westarkade à Francfort

Siège social GSW Berlin

immeuble berlin
immeuble berlin © immeuble berlin
Vu de l'ouest, le bâtiment joue sur des effets d'optique en constante mutation. Superposition des peaux, adaptabilité affichent les aspirations de la construction. Celle-ci prend même des allures de peinture.
Siège social GSW Berlin
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic