L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Libourne lance une tarification sociale et progressive de l'eau

le 6 octobre 2010
eau pretexte
eau pretexte © fotolia
Pour la ville de Libourne (33), l'eau est un droit et non un bien marchand : en droite ligne avec sa Charte de l'eau adoptée en février 2009, le conseil municipal a voté la mise en place d'une tarification sociale et progressive de l'eau. Désormais, les quinze premiers mètres cubes consommés, considérés comme vitaux, ne coûteront plus que dix centimes d'euros/m3.
"L'eau n'est pas une marchandise". La ville de Libourne en Gironde a fait du droit à l'eau un des ses chevaux de bataille. Après l'adoption d'une Charte de l'eau en février 2009, son conseil municipal a voté le 28 septembre dernier la délibération proposée par le Maire, Gilbert Mitterrand, prévoyant la mise en place d'une tarification sociale et progressive de l'eau. Une première en France qui vise à la fois l'accessibilité de tous à ce droit fondamental et la préservation de la ressource.
Jusqu'à présent, les 24.000 habitants de Libourne payaient un tarif inférieur à 3€ le m3, abonnement, assainissements et taxes compris, pour une facture moyenne de 120 m3/an - déjà un tarif parmi les moins chers de l'Hexagone*. Mais la ville a décidé d'aller encore plus loin. Le principe de ce tarif progressif ? Les quinze premiers mètres cubes d'eau consommés - soit 40 litres d'eau par jour par abonné - sont considérés comme vitaux et sont donc tarifés de manière symbolique, à dix centimes le m3. De 16 à 120 m3, l'eau est dite "utile", "son service sera donc facturée à 0,70 € H.T./m3" ; "de 121 à 150 m3 : il s'agit de l'eau de confort, facturée à 0,75 € H.T./m3" explique la mairie en ligne ; enfin, au-delà de 151 m3, le tarif passe à 0,835€/m3. Il est précisé que la prochaine facture, éditée en mars 2011, tiendra compte de ces nouvelles modalités de tarification.
Pour la ville "il faut considérer cette progression comme un encouragement à préserver la ressource et comme un accès favorisé à l'eau vitale et l'eau utile."
*En France, le prix moyen de l'eau constaté est de 3,09 €/m3.
Libourne lance une tarification sociale et progressive de l'eau
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic