L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Montpellier s'offre 14 nouveaux quartiers

Par Marie Desgré
,
le 31 juillet 2008
Montpellier remanie son tissu urbain existant et s'étend vers ses périphéries. D'ici à trente ans, quatorze nouveaux quartiers devraient voir le jour. Autour de grands projets comme le nouvel Hôtel de Ville de Jean Nouvel et une tour de cent mètres, la ville se transforme et réinvente ses contours.
La huitième ville de France voit loin. Montpellier a lancé début juillet un nouveau projet urbain visant à dynamiser la ville à travers la réhabilitation, la construction ou la requalification de cinq quartiers. Celui du port Marianne, où la construction du nouvel Hôtel de Ville imaginé par les architectes François Fontès et Jean Nouvel, a déjà commencé, ainsi que le quartier Saint-Roch, où des entrepôts de la SNCF feront place à des logements. Mais au final, ce ne sont pas moins de 14 nouveaux quartiers qui verront le jour à Montpellier entre 2010 pour les projets les plus avancés, et 2030 pour les derniers.
Montpellier, dirigée par Hélène Mandroux (PS) depuis 2004, compte 260.000 habitants, et l'on estime à 300.000 âmes sa population dans 25 ans. Pour faire face à la pression démographique, la ville a choisi de construire 14 nouveaux quartiers mêlant logement (social, en accession à la propriété et accès libre), bureaux et commerces, le tout agrémenté d'un grand parc urbain. "Si nous pouvons aujourd'hui faire ces ZAC, c'est que nous maîtrisons le foncier. C'est le courage politique des élus qui a fait que des terrains sont restés inconstructibles par les privés, et sont maintenant disponibles", explique Philippe Saurel, adjoint au maire de Montpellier à l'urbanisme et au développement durable.

Renouveler les friches urbaines

C'est sur ces territoires, situés aux différentes périphéries de la ville et classés en "zone d'urbanisation future", que Montpellier va ériger 14 nouveaux quartiers dotés de mixité sociale et urbaine. L'idée est de proposer à tous les Montpelliérains des services à moins d'un quart d'heure de transport. "Nous avons 20 ans de ressources foncières", indique Philippe Saurel. "Mais avant de les avoir épuisées, nous nous attaquons également au renouvellement urbain" . Cela commence par les friches industrielles et urbaines, comme le remaniement des entrepôts industriels du quartier de la Restanque, qui pourra accueillir 25.000 habitants sur 140 hectares. "Ce renouvellement donne le "la" à la politique de la ville en matière de reconstruction et de remaniement du tissu urbain", explique Philippe Saurel, qui préfère au terme de ville durable celui de ville "éco-responsable" : celle-ci sera "densifiée autour d'un transport en commun non polluant" (le tramway, pris en charge par l'agglomération et dont la troisième ligne est à l'étude, ndlr).

L'Hôtel de Ville change de quartier

Parmi les projets emblématiques de cette restructuration, il y a bien sûr le nouvel Hôtel de Ville, qui devrait voir le jour fin 2010. Ce nouveau bâtiment de 116 millions d'euros et de la taille d'un terrain de football (90x50 m) regroupera l'ensemble des services de la Ville sur 27.000 m²et 40 mètres de haut. Il sera bordé d'un parvis monumental de 90x150 mètres, dont le revêtement en calade "rappellera celui des anciennes portes royales et des cathédrales du Sud", note Philippe Saurel. Mais surtout, le nouvel Hôtel de Ville sera érigé à Port-Marianne, dans un autre quartier que celui où siège l'actuelle mairie : il s'agit pour le plan d'urbanisme "d'étendre le centre-ville vers le sud de la ville, vers le littoral". Sur le site de l'actuel Hôtel de Ville, près de l'Ecussion, centre historique, et d'Antigone, quartier aménagé dès la fin des années 1970 par Ricardo Bofill, la municipalité étudie la possibilité d'ériger une tour. Haute d'une centaine de mètres et de trente étages, elle pourrait abriter bureaux et logements et devenir "un signal fort dans la nouvelle silhouette de la ville".
Montpellier s'offre 14 nouveaux quartiers

Nouvel hôtel de ville

Nouvel hôtel de ville - Montpellier
Nouvel hôtel de ville - Montpellier © Ville de Montpellier
Un Hôtel de Ville imaginé par les architectes François Fontès et Jean Nouvel est en construction dans le quartier de Port-Marianne.
"Je crois que nous devons revendiquer une modernité méditerranéenne avec un rapport au territoire spécifique, renouer avec le genius loci, un aspect de convivialité urbaine. (...) La nouvelle mairie de Montpellier sera un exemple de cette tentative de reconquête : le bâtiment est très ouvert et la lumière y pénètrera largement, avec des jeux d'ombre et de lumière. Une grande place devant l'hôtel de ville situera ce bâtiment public au milieu d'un espace que nous imaginons comme une agora", explique François Fontès.
Nouvel hôtel de ville

Quartier Port-Marianne

Quartier Port-Marianne - Montpellier
Quartier Port-Marianne - Montpellier © Ville de Montpellier
Vue du quartier de Port-Marianne avec le futur Hôtel de Ville.
Quartier Port-Marianne

Vue du ftur Hôtel de Ville depuis les Echelles

Vue du ftur Hôtel de Ville depuis les Echelles - Montpellier
Vue du ftur Hôtel de Ville depuis les Echelles - Montpellier © Ville de Montpellier
Vue du ftur Hôtel de Ville depuis les Echelles

Requalification du site de l'Hôtel de Ville

Requalification du site de l'Hôtel de Ville - Montpellier
Requalification du site de l'Hôtel de Ville - Montpellier © Ville de Montpellier
Vue des pojets pour la requalification du site de l'Hôtel de Ville depuis la place de la Comédie.
Requalification du site de l'Hôtel de Ville

Projet de tour

Projet de tour - Montpellier
Projet de tour - Montpellier © Ville de Montpellier
Dans le quartier de l'actuel Hôtel de Ville, un projet de tour est à l'étude. Celle-ci, qui pourrait mesurer une centaine de mètres de haut pour accueillir bureaux et logements sur trente étages, viendrait créer "une jonction entre l'Ecusson, le Lez et la mer".
Projet de tour
Nous vous recommandons

Découvrez 10 idées inspirées pour meubler et décorer avec style les abords de votre piscine.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic