L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

E-Roise : une famille teste une villa high-tech et écologique

le 28 novembre 2016
Une maison équipée du meilleur de la technologie, aux performances thermiques élevées et à l'architecture contemporaine, un rêve ? Une villa high-tech, baptisée E-Roise, a été construite en Bretagne. Véritable concentré de technologie, elle sera occupée par une famille pendant 2 ans, afin de vérifier ses performances et son confort.
Après la pose de la première pierre au mois de janvier 2016, le constructeur breton Trecobat a inauguré, le 12 octobre dernier, sa "Villa E-Roise", une maison expérimentale unique en son genre. Alban Boyé, le directeur général, nous révèle les dessous du programme : "Cette maison a été réalisée dans le cadre de l'appel à projets Comepos de l'Ademe, qui vise à faire sortir de terre 25 maisons en deux vagues. La nôtre est la troisième livrée, et la seule située dans le Grand Ouest".
Chaque constructeur apporte donc ses propres réponses et expérimente ses solutions techniques dans une maison instrumentée. Le but : éclairer la future réglementation, dite "RBR 2020", qui intégrera d'autres aspects que la seule réglementation thermique 2012.

Une famille de cobayes

Le prototype de Trecobat, conçu pour accueillir une famille de quatre personnes, sera donc habité pendant 2 ans par des locataires (avec option d'achat à l'issue de ce délai) qui donneront leurs impressions à des sociologues, quant à la qualité de vie de leur logement. "L'appel à candidatures pour les locataires a été lancé récemment sur les réseaux sociaux mais il suscite déjà beaucoup d'intérêt et de questions", nous confie Alban Boyé.
Techniquement, la maison dispose d'une enveloppe performante mais relativement classique, afin d'atteindre des performances d'isolation supérieures à celle de la RT2012 (30% d'écart). "Nous avons utilisé des parpaings rectifiés sur deux faces qui sont collés, ce qui permet d'économiser 16 tonnes de sable et 1,5 tonne de ciment", poursuit-il.
Grâce à tous ses équipements de haute technologie, la villa parvient à consommer moins d'énergie qu'elle n'en produit. Différents volets ont été abordés : l'énergie, mais également la santé (notamment la qualité de l'air) ou le respect de l'environnement.
Découvrez la maison en images dans les pages suivantes.
E-Roise : une famille teste une villa high-tech et écologique

Villa E-Roise : un paquet de systèmes innovants

Villa E-Roise : un paquet de systèmes innovants - Villa E-Roise
Villa E-Roise : un paquet de systèmes innovants - Villa E-Roise © Trecobat
Le directeur général de Trecobat égrène la liste des systèmes déployés : "Le système de chauffage à générateur électrique est innovant. Il alimente un plafond rayonnant très basse température. Pour la production d'eau chaude sanitaire, un ballon au CO2 est utilisé. Cette technologie, courante en Asie, est encore peu pratiquée en France, mais elle consomme 30% de moins que les solutions thermodynamiques. La ventilation mécanique est inversée pour que la maison soit en surpression. Les COV sont traités par les plaques de plâtre et des câbles blindés neutralisent 99% des champs électromagnétiques induits. Les vitrages à contrôle solaire bloquent la chaleur, en entrée ou en sortie. Là encore, cette technologie existe déjà, mais elle est employée en tertiaire plutôt qu'en maison individuelle. Enfin, en toiture, les capteurs photovoltaïques sont connectés à un onduleur intelligent qui oriente la production vers le stockage batterie ou le chauffage".
La Villa E-Roise est donc une véritable vitrine technologique qui dispose de tous les raffinements des années 2020. Cependant, toutes les maisons de Trecobat n'intégreront pas forcément l'intégralité de ces solutions. La question de l'intégration d'une pile à combustible s'est même posée : "Peut-être dans une autre maison ?", nous répond Alban Boyé qui explique que des choix techniques devaient être faits. "La vraie question est de savoir si cela est économiquement acceptable ? Les réponses doivent faire sens".
Villa E-Roise : un paquet de systèmes innovants

Villa E-Roise : une pertinence économique

Villa E-Roise : une pertinence économique - Villa E-Roise
Villa E-Roise : une pertinence économique - Villa E-Roise © Trecobat
L'ensemble des solutions embarquées dans la villa sont à la pointe du progrès et entraînent nécessairement un surcoût que Trecobat ne souhaite pas évaluer : "Les systèmes innovants n'ont pas encore de valeur commerciale. Mais pour l'heure, la maison est sortie à 1.550 €/m2".
Instrumentée par le CEA, le CNRS et les industriels, la maison livrera ses premiers secrets dans un an, après un cycle de saisons qui apportera beaucoup de données sur les consommations, productions et sur le confort des occupants. "La deuxième année d'expérimentation servira à apporter des réponses à des questions plus précises", annonce le directeur général.
Quoi qu'il en soit, les conclusions alimenteront les réflexions autour de la future réglementation qui intégrera sans doute une partie des équipements sélectionnés, alors qu'ils sont négligés par la RT actuelle.
Concernant le volet "mobilité durable", la gestion intégrée du véhicule électrique, envisagée par Trecobat dans un premier temps, ne semble pas encore avoir fait son chemin. Rendez-vous donc à la fin de 2018, pour tirer tous les enseignements de cette expérimentation grandeur nature.
Villa E-Roise : une pertinence économique

Villa E-Roise : la fiche technique

Villa E-Roise : la fiche technique - Villa E-Roise
Villa E-Roise : la fiche technique - Villa E-Roise © Trecobat
"Villa E-Roise" :
Projet : maison neuve R+1 d'architecture contemporaine à Brest (Finistère)
Zone climatique : H2A
Surface terrain : 623 m²
Surface habitable : 145 m² (trois chambres dont une suite parentale, une mezzanine, une salle de bains et une salle d'eau)
Coût de construction : 1.550 €/m² TTC (hors assurance dommage ouvrage, peintures et aménagements extérieurs)
Année de construction : 2016
Performance : Cep = 47,2 kWhep/m²/an compensée par une production annuelle photovoltaïque de 68,4 kWhep/m²/an
Villa E-Roise : la fiche technique
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic