L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

En 2016, les ventes de maisons individuelles ont dépassé les prévisions

Par Sébastien Chabas
,
le 23 février 2017
Les villages de maisons individuelles
Les villages de maisons individuelles © Domexpo
La reprise des ventes de maisons neuves constatée en 2015 (+13,7%) s'est confirmée et même accélérée en 2016 (+19,5%) ont révélé les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB). Les ventes de maisons individuelles ont atteint 133.600 unités.
Comme pour les chiffres du logement collectif dévoilés ce mardi par la FPI, le marché de la maison individuelle en secteur diffus se porte bien en 2016.
Après avoir enregistré une hausse de 13,7% en 2015 contre (-2,1% en 2014), les ventes de maisons neuves en secteur diffus (hors lotissements réalisés par les promoteurs), ont augmenté de 19,5% pour s'établir à 133.600 unités, ont annoncé, le 22 février 2017, les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB).

Vers le bon niveau enregistré en 2011

"Avec plus de 133.000 unités, les ventes de maisons de l'année 2016 retrouvent le bon niveau enregistré en 2011, en l'occurrence 133.214 unités", a rappelé l'organisme regroupant aujourd'hui, près de 800 entreprises : les constructeurs de maisons, en passant par les promoteurs immobiliers et jusqu'aux aménageurs-lotisseurs. "Pour autant, l'an passé n'a pas encore renoué avec la barre de 145.000 franchie en 2010, encore moins avec les années de haute conjoncture de 2006 et 2007 où l'on avoisinait 160.0000 à 170.000 ventes."
Par ailleurs, sur l'année 2016, les ventes de maisons individuelles en secteur diffus ont augmenté de plus de 10 % dans toutes les régions de France complète l'organisme. Avant de faire remarquer que les régions Ouest et Est de l'Hexagone enregistrent des rythmes de progression différents. "Les territoires de la moitié Ouest affichent des taux de croissance annuels supérieurs à 20 % : +22 % pour la Nouvelle Aquitaine, la Bretagne, la Normandie et les Hauts-de-France, +24 % pour l'Ile-de-France et même 31 % pour les Pays-de-la-Loire, détaille la LCA-FFB. En revanche, les régions de l'Est restent en dessous des 20 %, comme l'Auvergne Rhône-Alpes (+11%), Grand Est (+12%) et Bourgogne Franche-Comté (+15%)."

Une envolée des prix en 2016

Cette reprise s'accompagne en 2016 d'une forte hausse des prix sur la durée, confirment également les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB). En 2016, pour la filière des constructeurs de maisons individuelles, le prix moyen d'une maison hors foncier, était de 157.600 euros, contre 130.500 euros en 2010, soit une hausse d'environ 21%, pour une surface moyenne de 115 m² l'an dernier (+2 m²). Le prix moyen par m2 a donc atteint 1.370 euros l'an dernier, contre 1.155 euros en 2010.

"Un certain dynamisme en 2017"

Quant aux perspectives, l'année 2017 "devrait conserver un certain dynamisme, notamment dans les premiers mois grâce à la volonté des ménages de profiter des dispositifs actuels tels que le Prêt à taux zéro (PTZ)", ont indiqué les dirigeants de LCA-FFB, Patrick Vandromme, son président et Dominique Duperret, délégué général.
Cependant, deux phénomènes pourraient perturber le marché en fin d'année et en 2018 : "la progressive remontée des taux d'intérêt et les incertitudes sur une éventuelle réorientation de la politique du logement à l'aune d'une politique budgétaire plus restrictive à l'issue de l'élection présidentielle du printemps", ajoutent-ils.
Enfin, la promotion immobilière confirme une nette reprise du marché en 2016, amorcée fin 2014. "A la fin septembre 2016, sur les quatre trimestres précédents, les réservations à la vente de l'ensemble des logements neufs des promoteurs ont progressé de 17,4 %, soit, 118.424 unités", complète la LCA-FFB. Quant aux prix de vente, ils ont augmenté de 2,1% par rapport à 2015 : un appartement neuf est vendu en moyenne 3.998 euros le m² au troisième trimestre 2016.
En 2016, les ventes de maisons individuelles ont dépassé les prévisions
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic