L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une petite roulotte à l'accent industriel

Par V.M
,
le 5 janvier 2018
En Vendée, au milieu d'un champ, trône une petite roulotte à l'apparence traditionnelle. Mais à l'apparence seulement, puisque l'intérieur renferme un loft indus', 100% optimisé et écolo. Visite.
Au milieu d'un champ en Vendée, cette petite roulotte de 18 m2 au charme bohème, cache bien des surprises. Il s'agit d'une Tiny house, un concept qui s'est développé aux Etats-Unis, au début des années 2000, pour répondre à des situations d'urgence. Au fil du temps, la petite maison s'est transformée en mode de vie alternatif, marqué par le retour à un habitat minimaliste, écologique, moins coûteux et mobile. Sans pour autant lésiner sur le style et le confort.

Un esprit loft indus'

"Le jeune homme qui nous l'a commandé souhaitait faire de cette Tiny house 'La Bohème' sa résidence principale. Il voulait une maison de style traditionnel à l'extérieur, mais avec une ambiance loft à l'intérieur", explique Laetitia Dupé, cofondatrice et designer / conceptrice chez Baluchon.
En effet, derrière la porte, se cache un petit espace de 18 m2 aux allures de loft indus', que l'on pourrait tout à fait trouver en ville. Avec une verrière, un mobilier sur mesure et contemporain, conçu parfois à partir de chutes de plomberie etc.
"La maison a été réalisée en deux mois. La difficulté est la même pour toutes les Tiny. On fait du sur mesure, donc nous nous posons continuellement des questions, car il faut penser de nouveaux aménagements, des rangements etc."
, détaille Laetitia Dupé.
Et malgré sa petite taille, tout y est, du moins l'essentiel. Une chambre sur mezzanine, une salle de bains avec douche et WC, une cuisine, un espace salon, une table à manger et même une connexion Internet.
Et si le propriétaire se lasse un jour du paysage, qu'à cela ne tienne. Il suffit d'embarquer sa remorque et de partir ailleurs. Même si bien entendu, cette mobilité est à user avec modération. Praticité et économie d'énergie oblige.

Une Tiny house écolo

Justement, l'autre aspect important de la Tiny house est sa dimension écologique. Et La Bohème ne déroge pas à la règle. Eclairage LED, toilettes sèches, structure à base de bois local, isolants biosourcés... Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette petite maison a beaucoup à raconter. Maison à part vous en dit plus, en images.
Une petite roulotte à l'accent industriel

Une maison bohème où le bois domine

Le bois est de mise pour la Tiny house
Le bois est de mise pour la Tiny house © Vincent Bouhours/Baluchon
A première vue, avec sa structure en bois et ses grandes fenêtres blanches, La Bohème apparaît comme une petite maison traditionnelle. De plus, avec son bacacier vert sur le toit, elle s'intègre parfaitement à son environnement verdoyant.
Dès la façade, la dimension écologique est visible. Déjà par l'omniprésence du bois, un matériau avec un bon coefficient thermique et qui, ici, est issu de filières locales. "Le bardage est en peuplier thermotraité et recouvert d'un saturateur anti-UV. Le client voulait une essence locale, car habituellement, pour l'extérieur, nous mettons du Red Cedar canadien, qui n'a pas d'équivalent en France, car imputrescible et très résistant." Sauf si une essence locale est thermotraitée, de façon à améliorer ses propriétés.
Une maison bohème où le bois domine

Une maison écolo jusque dans les murs

Les isolants sont biosourcés
Les isolants sont biosourcés © Vincent Bouhours/Baluchon
La dimension écologique se poursuit entre les murs, puisque l'isolation est composée de matériaux biosourcés. En l'occurrence, du coton, du lin et du chanvre pour les murs, de la fibre de bois pour le plafond et du coton pour le plancher.
Une maison écolo jusque dans les murs

Une petite cuisine équipée

L'intérieur est équipé d'une cuisine complète
L'intérieur est équipé d'une cuisine complète © Vincent Bouhours/Baluchon
L'entrée donne sur une cuisine équipée d'un réfrigérateur, de plaques de cuisson, et d'un évier avec eau chaude. Le minimum, ni plus, ni moins. Ici, il faudra se passer de lave-vaisselle et de machine à laver.
Une petite cuisine équipée

Un intérieur indus' totalement optimisé

L'intérieur a été pensé comme un loft
L'intérieur a été pensé comme un loft © Vincent Bouhours/Baluchon
Dès lors que l'on tourne la tête à gauche de l'entrée, le regard porte vers la salle à manger et le salon. Les m2 y ont été totalement optimisés.
Ici, l'atmosphère traditionnelle se conjugue à l'univers indus', que confère notamment une grande verrière séparant le salon de la salle à manger et une table de bar entourée de vieux fauteuils design en cuir.
Un intérieur indus' totalement optimisé

18 m2 où l'on peut recevoir

La Tiny house dispose d'une salle à manger
La Tiny house dispose d'une salle à manger © Vincent Bouhours/Baluchon
Qui a dit que 18 m2 ne suffisaient pas pour accueillir des amis ? Ici, la table de bar, en plus de servir de plan de travail, peut recevoir 2 ou 3 convives sans se sentir à l'étroit, pour déguster un vrai repas.
18 m2 où l'on peut recevoir

Une verrière stabilisée

Une verrière sépare le salon de la salle à manger
Une verrière sépare le salon de la salle à manger © Vincent Bouhours/Baluchon
Difficile d'imaginer qu'il est techniquement possible d'insérer une verrière dans une maison mobile. Pourtant : "elle rentre dans le calcul de poids. La Tiny house pèse tout juste 3,5 tonnes, pour 6 m de long. Nous préférons privilégier la qualité, le confort et l'esthétisme à la superficie."
Pour éviter les mauvaises surprises lors des déplacements, que ce soit pour la verrière ou les fenêtres, des patins anti-vibration et des doubles essieux sur la remorque ont été installés. De toute manière, la Tiny house reste une grosse structure relativement encombrante et n'est amenée à ne bouger qu'occasionnellement.
Une verrière stabilisée

Une salle de bains un peu à l'écart

La salle de bains est tout équipée
La salle de bains est tout équipée © Vincent Bouhours/Baluchon
Qui dit maison, dit salle de bains. Ici, elle s'insère dans un tout petit espace à droite de la porte d'entrée, dans une zone un peu à l'écart. Intimité oblige.
Une salle de bains un peu à l'écart

Une salle de bains équipée et écolo

La salle de bains est équipée de toilettes sèches
La salle de bains est équipée de toilettes sèches © Vincent Bouhours/Baluchon
Pour des raisons pratiques et écologiques, le choix s'est porté sur des toilettes sèches, avec seau inox et compartiment à copeaux. En effet, les Tiny ne sont pas forcément reliées au tout à l'égout.
A cela s'ajoute des rangements et une douche de 80 x 80 cm, une VMC double flux et un extracteur d'air... Le tout, dans une décoration chaleureuse, comme un cocon de bois.
Une salle de bains équipée et écolo

Un mobilier contemporain et optimisé

Le mobilier participe de l'ambiance loft
Le mobilier participe de l'ambiance loft © Vincent Bouhours/Baluchon
Certains éléments de déco viennent parfaire l'ambiance jeune de cet intérieur. Comme la table sur mesure découpée dans du verre. Mais aussi, un petit canapé, qui s'insère parfaitement derrière la verrière et peut être déplié pour y faire dormir des invités.
Un mobilier contemporain et optimisé

Un mobilier façon récup'

Des meubles sont en chutes de plomberie
Des meubles sont en chutes de plomberie © Vincent Bouhours/Baluchon
Qui dit indus', dit acier. A la verrière viennent s'ajouter quelques détails disséminés un peu partout dans la Tiny. Comme ces étagères dont la structure est faite de tuyaux et de boulons.
Un mobilier façon récup'

Une chambre sous les toits

La chambre est cachée sous le toit
La chambre est cachée sous le toit © Vincent Bouhours/Baluchon
L'accès à la mezzanine et donc à la chambre, se fait via une échelle peu encombrante, qui dissimule partiellement une petite bibliothèque encastrée. Un bon exemple d'optimisation de l'espace.
Une chambre sous les toits

Une chambre spacieuse et accueillante

Le lit est un (140cm x 190 cm)
Le lit est un (140cm x 190 cm) © Vincent Bouhours/Baluchon
Malgré une faible hauteur sous plafond, la chambre a tout d'une vraie chambre avec ses rangements, une bonne luminosité, un parquet au sol, pour la petite touche chaleureuse. Enfin, aucune concession n'a été faite sur la taille du lit (140cm x 190 cm).
Une chambre spacieuse et accueillante

Fiche technique - Une petite roulotte à l'accent industriel

Le toit vert s'accorde à son environnement
Le toit vert s'accorde à son environnement © Vincent Bouhours/Baluchon
Lieu : Vendée
Prix : entre 40.000 et 75.000 €
Maître d'œuvre : Baluchon
Durée des travaux : 2 mois
Surface : 18 m2
Fiche technique - Une petite roulotte à l'accent industriel
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic