L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison bois façon roulotte

Par C. Chahi Bechkri
,
le 6 octobre 2016
Pour une famille installée près de Cahors, dans le Lot, l'entreprise MG ECO a conçu et fabriqué une maison atypique. Elle se distingue par sa silhouette inspirée d'une roulotte et son isolation intérieure réalisée à partir de paille. Deux particularités parmi d'autres car l'habitation, résolument tournée vers des techniques d'écoconstruction, en cache de nombreux autres signes distinctifs ...
Une silhouette atypique a fait son apparition dans le paysage de la campagne de Cahors, dans le Lot : celle d'une maison semblable à une roulotte. Une apparence peu ordinaire qui s'explique par le penchant naturel des propriétaires pour ce genre d'habitat. "Vivre dans une roulotte a toujours été leur rêve", commente Mathieu Thiberville, directeur de l'entreprise MG ECO. Il s'est donc évertué à le concrétiser en donnant à la partie supérieure de leur maison des airs de roulotte. Si le bas de l'habitation est tout ce qu'il a de plus normal, il n'en est donc pas de même pour le haut. "Sa toiture est voutée exactement de la même manière que celle d'une roulotte traditionnelle", précise Mathieu Thiberville. Il poursuit : "nous avons utilisé la technique ancestrale dite de la "charpente à la Philibert Delorme". Elle a l'avantage de permettre des grandes portances sans nécessiter une trop grande consommation de bois".
Découvrez la suite de notre reportage et plus de photos en pages suivantes.
Une maison bois façon roulotte

Une maison qui respecte les principes de l'architecture bioclimatique

Une maison bioclimatique
Une maison bioclimatique © MG ECO/Nils Hardveld
Si les propriétaires ont été très attentifs à l'esthétique de la maison, ils ont également regardé de près sa conception et sa construction. "Ils souhaitaient qu'elle respecte les principes de l'architecture bioclimatique et qu'elle soit très économe en chauffage", indique Mathieu Thiberville. "Chez nous, c'est systématique. Nous intégrons le bioclimatisme dans tous nos projets. Nous sommes, par ailleurs, très à la pointe dans les techniques d'écoconstruction et très vigilants à la performance thermique des bâtiments et c'est ce qui leur a plu", poursuit-il.
Une maison qui respecte les principes de l'architecture bioclimatique

De nombreuses ouvertures au sud

Une maison dotées de nombreuses ouvertures
Une maison dotées de nombreuses ouvertures © MG ECO/Nils Hardveld
Cette approche bioclimatique a conduit Mathieu Thiberville à orienter les pièces à vivre au sud de manière à ce qu'elles captent au mieux la chaleur du soleil. Pour optimiser les entrées calorifiques, un maximum de baies vitrées et fenêtres ont été installées de ce côté. On remarque d'ailleurs la présence d'un bow window sur la droite du bâtiment. Et pour éviter les surchauffes estivales, une pergola en fer forgé, destinée à être végétalisée, agrémente la façade.
De nombreuses ouvertures au sud

Façade fermée au nord

Maison avec façade fermée au nord
Maison avec façade fermée au nord © MG ECO
Toujours suivant les principes du bioclimatisme, Mathieu Thiberville a imaginé une façade nord, beaucoup plus fermée. Elle est dédiée aux pièces de nuit et abrite également les pièces techniques : cuisine, zone de stockage et sanitaires. Des espaces qui jouent le rôle de tampons, protégeant les pièces à vivre du froid.
Façade fermée au nord

La cuisine, exposée au nord

Des équipements respectueux de l'environnement
Des équipements respectueux de l'environnement © MG ECO/Nils Hardveld
Ci-dessus une photo de la cuisine. La pièce est située dans la partie de la maison exposée au nord.
La cuisine, exposée au nord

Un salon agrementé d'un bow window

Maison bois à Cahors
Maison bois à Cahors © MG ECO Nils Hardveld
Exposé au sud, le salon est naturellement réchauffé par les rayons du soleil. Ils pénètrent plus facilement dans la pièce grâce au bow window qui bénéficie d'une importante surface vitrée.
Un salon agrementé d'un bow window

Une isolation réalisée à partir de paille

Une isolation réalisée à partir de paille
Une isolation réalisée à partir de paille © MG ECO
Pour que le concept du bioclimatisme fonctionne parfaitement, l'isolation a été particulièrement soignée. "Elle est conforme aux critères BBC et est réalisée avec de la paille", informe Mathieu Thiberville. Un choix justifié par ses excellentes performances thermiques et son faible au coût au m2. Elle est complétée par une isolation extérieure en fibres de bois. A l'arrivée, les besoins en chauffage sont extrêmement faibles. De quoi ravir les propriétaires qui souhaitaient dépenser moins de 100 euros par mois pour se chauffer. Leur facture est bien en deçà de ce seuil aujourd'hui.
Une isolation réalisée à partir de paille

Priorité aux matériaux biosourcés et issus des filières locales

Priorité aux matériaux biosourcés et locaux
Priorité aux matériaux biosourcés et locaux © MG ECO/Nils Hardveld
"L'ensemble de l'ouvrage est réalisé avec des matériaux biosourcés qui limitent les gaz à effet de serre et favorisent les filières locales", commente le gérant d'MG ECO. "La paille a été fabriquée à 30km du chantier (Montpezat de Quercy), ajoute-t-il, l'isolant en lin-chanvre-coton est fabriqué en Vendée. Les bois proviennent de Midi-Pyrénées et du Puy de Dôme, ils sont non traités".
Priorité aux matériaux biosourcés et issus des filières locales

Mélange de différentes essences de bois

Mélange de différentes essences de bois
Mélange de différentes essences de bois © MG ECO/Nils Hardveld
La maison combine de nombreuses essences : Mélèze pour le bardage, douglas pour la charpente et l'ossature bois, peuplier pour les voliges, frêne et chêne pour les parquets...
Ci-dessus une vue du toit terrasse. Sa création a été permise grâce à une différence de volumétrie entre la partie inférieure et la partie supérieure du bâtiment.
Mélange de différentes essences de bois

Une toiture zinc voûtée

Une toiture zinc voûtée
Une toiture zinc voûtée © MG ECO/Nils Hardveld
La toiture, elle, est non seulement recouverte de zinc* mais aussi voûtée ce qui rend la maison atypique. Cette forme est permise grâce à l'utilisation de la technique ancestrale dite de la "charpente à la Philibert Delorme" qui s'inspire des techniques de constructions navales. Elle a l'avantage de permettre des grandes portances sans nécessiter une trop grande consommation de bois.
*La couverture zinc a été réalisée par l'entreprise Eurl VALENTIN à St-Martin Labouval (46).
Une toiture zinc voûtée

Des équipements respectueux de l'environnement

Des équipements respectueux de l'environnement
Des équipements respectueux de l'environnement © MG ECO/Nils Hardveld
Outre les matériaux et les techniques d'éco-construction, la maison fait la part belle aux équipements respectueux de l'environnement. Mathieu Thiberville les passe en revue : "l'assainissement individuel est à visée écologique puisqu'il se porte sur une phyto épuration couplée à des toilettes à litière biomaîtrisée. Le système de chauffage est composé de deux sources d'énergies renouvelables et disponible localement : chaudière à granulés et poêle bouilleur à bois-bûches couplé d'un système de panneaux solaires thermiques pour l'eau chaude sanitaire".
Des équipements respectueux de l'environnement

Fiche technique : - Une maison bois façon roulotte

Fiche technique : - Maison bois à Cahors
Fiche technique : - Maison bois à Cahors © MG ECO/Nils Hardveld
Lieu : Cahors (46)
Maître d'œuvre : MG ECO
Programme : construction d'une maison ossature bois selon les critères du bioclimatisme
Couverture zinc : entreprise Eurl VALENTIN à St-Martin Labouval (46)
Surface : 140 m2
Durée du chantier : 7 mois
Année : 2014
Coût de l'opération (HT) : 390.000 €
Fiche technique : - Une maison bois façon roulotte
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic