L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Habiter dans un meuble

Par Céline Galoffre
,
le 12 novembre 2012
Drôlerie ? Bizarrerie ? Ingéniosité ? Difficile de choisir un qualificatif pour définir l'appartement des Ménuires réaménagé par l'agence h2o tant il est étonnant. En effet, le logement se love dans un meuble qui devient à lui seul une habitation. Ainsi optimisé, il fait le bonheur des plus grands et enchante les plus jeunes. Découverte.
Le mobilier pourrait-il faire l'immobilier ? En tout cas, l'idée développée aux Ménuires par l'agence h2o s'en approche. Dans cet appartement construit dans les années 60, tout était à revoir : son style, un peu désuet mais, surtout, son manque de fonctionnalité. Propriété de quatre frères, l'habitation de 55 m2 louée durant certaines périodes, se devait donc de relever le défi d'une métamorphose complète satisfaisant plusieurs critères : ceux de la famille, bien évidemment, mais pas seulement.
"Ce programme fait partie d'un plan de rénovation entamé par la commune et la compagnie des Alpes afin de moderniser les équipements touristiques de la station. Pour bénéficier de subventions, il faut répondre à un cahier des charges bien précis dans lequel on trouve des impératifs de confort : la qualité des matelas, une lampe de chevet par lit, des rangements etc.", nous explique Antoine Santiard, architecte de l'agence h2o.

Optimiser l'espace

Mais la plus grande équation à résoudre pour l'agence restait le gain de place : "Nous avons dû faire face à des strates de contraintes : augmenter la surface d'une pièce à vivre sans toucher aux éléments porteurs, proposer 2 salles de bains à la place de l'unique existante, conserver le nombre de couchage, 8 lits pour 55 m² tout en préservant au maximum des circulations distinctes pour chacun", confie le maître d'œuvre. Après avoir proposé plusieurs scénarios à leurs clients, le projet a lentement glissé vers une architecture intérieure pour le moins surprenante : ne pas essayer de faire rentrer les meubles dans l'appartement mais plutôt l'appartement dans le meuble !
Drôle d'idée à la fois rocambolesque et audacieuse qui a séduit les propriétaires par son caractère insolite et surtout, fonctionnel : "La simplicité visuelle finale donne à penser que tout est évident. Mais au quotidien, on se rend compte de la multitude de petites richesses cachées", raconte Antoine Santiard. A la logique de dégagement en quart impulsé par la courbe du meuble se greffe l'espace couchette qui assure une intimité ainsi que des vues sur l'extérieur. Cette immense structure courbe en bois traverse la totalité de l'espace et présente une diversité d'usages imbriqués les uns dans les autres. Des assises sont accolées à des rangements, des couchages se superposent, un coin lecture se noue à une fenêtre intérieure, etc.

"Le meuble fabrique l'espace"

"C'est désormais le meuble lui-même qui fabrique l'espace ; il n'encombre plus, mieux, il libère un espace généreux et maximise sa fonction première", explique h2o. Mais pour réaliser ce petit exploit, tout n'a pas été facile, notamment pour trouver l'entreprise susceptible de pouvoir créer le meuble géant. "La société Quinard a relevé le challenge en reconstituant l'appartement dans ses locaux. Au final, près de 70% du meuble ont été réalisés en atelier puis transportés sur place", indique l'architecte.
Habiter dans un meuble

Un cocon sobre et chaleureux

Un cocon sobre et chaleureux - appartement ménuires
Un cocon sobre et chaleureux - appartement ménuires © Julien Attard
Le mur central, porteur, tient aussi une place prépondérante puisqu'il accueille la cuisine, les jeux vidéo et l'espace télé. Mais ce n'est pas tout, il officie également comme séparation et comme élément ludique puisque, comme le précise l'architecte, "on peut tourner autour". Nul doute que cette trouvaille fera le bonheur des enfants.

Une décoration simple

Côté décoration, la simplicité est de rigueur avec un seul matériau : le bois. Ce dernier "sert pour la construction et fait office de finition", indique Antoine Santiard. Ce traitement contemporain et épuré renvoie au langage de la montagne et aux paysages environnants. Pas de surprise pour les couleurs : le blanc complète le noyer américain du meuble courbe.
"On est dans un véritable petit cocon", s'enthousiasme l'architecte. Et pour accroître cette impression, des travaux ont été menés afin de doubler l'intégralité des murs isolants, soit au total 15 cm d'isolants intérieurs. Et si l'on en croit l'architecte "le contraste entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment est saisissant". Résultat : un appartement dans un meuble, certes, mais qui n'a rien d'un placard !

Fiche technique

Maîtrise d'oeuvre : h2o architectes
Lieu : Aravis 520, Les Ménuires (73440)
Maîtrise d'ouvrage : Privé
Mission : Complète
Maîtrise d'œuvre : h2o architectes
Superficie : 55m²
Date : Livré été 2011
Un cocon sobre et chaleureux

Un meuble configure un appartement

Un meuble configure un appartement - appartement ménuires
Un meuble configure un appartement - appartement ménuires © Julien Attard
Faire l'appartement dans un meuble a levé instantanément tous les blocages qui se manifestaient à la vue de l'aménagement d'un petit espace.
Un meuble configure un appartement

Un meuble tout en courbe

Un meuble tout en courbe - appartement ménuires
Un meuble tout en courbe - appartement ménuires © Julien Attard
Le meuble courbe épouse la forme de l'appartement.
Un meuble tout en courbe

Un espace avec couchettes

Un espace avec couchettes - appartement ménuires
Un espace avec couchettes - appartement ménuires © Julien Attard
Une large courbe en bois traverse la totalité de l'espace. Elle permet de réunir l'ensemble des fonctions, de dégager un grand espace à vivre et de l'orienter vers la vue panoramique sur les montagnes.
Un espace avec couchettes

Une décoration adaptée à l'appartement meuble

Une décoration adaptée à l'appartement meuble - appartement ménuires
Une décoration adaptée à l'appartement meuble - appartement ménuires © Julien Attard
L'aspect ludique s'organise également dans la micro-échelle de son couchage perché, il faut y grimper pour trouver sa liseuse, sa tablette, ses rangements et son nid douillet et protecteur.
Une décoration adaptée à l'appartement meuble

Un mur porteur au coeur de l'appartement

Un mur porteur au coeur de l'appartement - appartement ménuires
Un mur porteur au coeur de l'appartement - appartement ménuires © Julien Attard
Un système secondaire de privatisation des espaces de sommeil s'organisent avec des rideaux qui s'enroulent autour du mur central existant. L'espace central est traité en blanc, dans la continuité spatiale directe de la terrasse le ceinturant.
Un mur porteur au coeur de l'appartement

Axonométrie - Vue du meuble courbe

maquette
maquette © H2O
L'ensemble de l'aménagement est traité avec un seul et unique matériau bois, un contre-plaqué de bouleau lumineux pour les espaces intérieurs et un contre-plaqué de noyer américain pour la paroi cintrée.
Axonométrie - Vue du meuble courbe

Axonométrie - Répartition des espaces

appartement menuires
appartement menuires © H2O
En vert : partie rangement
En orange : zone de couchage
En bleu : salle de bains
Axonométrie - Répartition des espaces

Plan - Habiter dans un meuble

plan
plan © H2O
Les architectes de h2o ont dû optimiser 55 m2.
Plan - Habiter dans un meuble
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic