L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Lauriers bois 2010 : douze projets bois à découvrir

Par P.P.
,
le 31 mars 2010
A l'occasion du salon européen du bois de Grenoble qui s'est tenu du 25 au 28 mars, douze projets et réalisations bois ont été récompensés lors de la cinquième édition des "Lauriers de la Construction bois". Découvrez les lauréats en images.
Sur 101 projets et réalisations bois d'architectes en provenance de toutes les régions de France, mais également de Suisse et d'Estonie, présentés lors du Salon européen du bois de Grenoble en cette fin mars, le jury des "Lauriers de la construction bois" a rendu son verdict. Rendez-vous annuel, ce palmarès, outre le coup de projecteur sur des projets exemplaires, permet de dresser un panorama de ce qu'est la construction bois actuelle et par là-même, de réaffirmer la place importante et incontournable que ce matériau revêt aujourd'hui dans le secteur.
Les lauriers bois de la construction
Les lauriers bois de la construction © Alpexpo
 Il vise en effet à valoriser "les performances du bois et la liberté d'expression qu'il permet en matière de construction". Pour sa cinquième édition, force est de constater une nouvelle fois la diversité des projets qui tous, font preuve d'une "incontestable qualité", a précisé le jury des Lauriers, présidé par madame Bauchet-Izoard, vice-présidente de l'Ordre des architectes en Rhône-Alpes.
Sept catégories font l'objet d'une remise de lauriers : "Maison individuelle/Architecture contemporaine - Petite surface", "Maison individuelle/Architecture contemporaine - Grande surface", "Extension/Rénovation/Réhabilitation", "Bâtiment collectif - Equipement", "Bâtiment collectif - Logement - Habitat groupé", "Maison passive -très basse consommation", "Maison bioclimatique-Eco-concept".

Coup de cœur du public

Comme chaque année, le public du salon a également droit à son grand prix, issu des votes des visiteurs pour leur projet favori. Un prix qui a été remis dimanche à la réalisation "Une petite maison en bois" de l'agence Architecture Nature, d'Isabelle Berthet Bondet.
Découvrez le palmarès des Lauriers de la construction 2010 en images, en cliquant sur suivant.
NB : les citations sont extraites de la présentation des projets ou réalisations (Alpexpo)

Palmarès 2010 des Lauriers de la construction bois

- Catégorie Maison individuelle / Architecture contemporaine - Petite surface (< à 120 m²) :
Projet : "La boîte noire" - Architectures Raphaël Gabrion
Réalisation : "Longère contemporaine" - Croixmariebourdon Architectures
- Catégorie Maison individuelle / Architecture contemporaine - Grande surface (> à 120 m²) :
Projet : "Maison DS" - Carl Fredrik Svenstedt
Réalisation : "La maison de Chantal et Thierry" - CoO Architectes
- Catégorie Bâtiment collectif - Logement / Habitat groupé :
Projet : pas de lauréat choisi par le jury
Réalisation : "Les Héliades" - François Lausecker
- Catégorie Bâtiment collectif - Équipement :
Projet : "Le cheval de bois" - Didier Le Borgne & Architectes associés
Réalisation : "La crèche Philippeville à Grenoble" - r2k Architectes

Catégorie Maison bioclimatique / Eco-concept :

Projet : pas de projet présenté dans cette catégorie
Réalisation : "Maison bioclimatique et écologique à Puyméras" - Drescher et Kraemer Architectes

- Catégorie Maison passive / Très basse consommation :

Projet : "Maison dans la prairie" - Thierry Bonfils & Cécile Lerebourg
Réalisation : "1ère maison certifiée passive en Rhône-Alpes" - Tangentes
- Catégorie Extension / Rénovation / Réhabilitation :
Projet : "Maison atypique" - Fabrice Commerçon
Réalisation : "Musée archéologique du château de Mayenne" - Atelier Philippe Madec
- Grand Prix du public
"Une petite maison en bois" - Architecture-Nature
Lauriers bois 2010 : douze projets bois à découvrir

Grand prix du public

Architecture-Nature - Isabelle Berthet Bondet
Architecture-Nature - Isabelle Berthet Bondet © Architecture-Nature - Isabelle Berthet Bondet
Une petite maison en bois Architecture-Nature Isabelle Berthet Bondet, architecte
"La maison en forme de L s'ouvre par de grandes baies coulissantes sur le jardin et les terrasses. La silhouette de la maison flotte dans le paysage grâce aux terrasses en bois légèrement surélevées. Un grand pin traverse la toiture et donne l'impression que la maison a toujours existé. Le plan se dessine en 2 volumes séparés par l'entrée vitrée et un jardin intérieur qui fait rentrer la nature dans la maison. Le premier volume avec son toit inversé abrite les 2 chambres avec des claustras bois qui viennent se lever pour servir de pergolas en été. Le second est un volume à double hauteur qui comprend l'espace de vie : cuisine / salon et à l'étage, une chambre et un coin bureau.
- Surface : SHON 110 m2
- Ossature bois en Epicéa 120/45 classe 3, bardage en mélèze, menuiseries aluminium Kawneer, toitures tuiles, terrasses et claustras à vérin en Iroko
- Aménagements intérieurs : Menuiseries en Médium vernis, escalier bois (en Iroko) en marches suspendues, carrelage grés cérame gris anthracite et parquet bois
- Isolants : Fibre de bois en panneaux toit et murs
- Chauffage : Poêle à granulés
- Eau chaude : Cumulus
Grand prix du public

Maison individuelle / Architecture contemporaine - Petite surface (< à 120 m²)

La boîte noire
La boîte noire © Architectures Raphaël Gabrion
"La boîte noire" Architectures Raphaël Gabrion Laurier bois "projet"
"Dans ce paysage quasi dégagé situé en Normandie, le projet de maison se présente sous la forme d'une boîte noire tantôt compacte et fermée quand ses occupants sont absents, tantôt largement ouverte et traversante quand les occupants selon leurs humeurs décident d'habiter dehors ! Le séjour entier devient alors une sorte de grande fenêtre à lui tout seul. De façon plus lointaine, cette maison minimaliste apparait de façon abstraite comme une touche noire, mystérieuse et inattendue en même temps qu'elle y trouve paradoxalement sa place."
- Surface : 120 m2
- Pour les structures, murs, fermetures et toiture : charpente en sapin du Nord, parement de façade en pin Douglas, isolation en laine de chanvre, toiture en bac acier, couvertine alu laqué, couverture membrane sans PVC et toit végétalisé, menuiseries en alu laqué
- Pour les aménagements intérieurs : sols chape béton avec huile de lin, menuiseries en alu laqué, grès cérame pour le carrelage, doublages intérieurs en plaques de plâtre.
- Isolants : Laine de chanvre
- Chauffage par géothermie
- Chauffe-eau solaire (3m² de capteurs + 1 ballon de 300l)
Maison individuelle / Architecture contemporaine - Petite surface (< à 120 m²)

Maison individuelle / Architecture contemporaine - Petite surface (< à 120 m²)

Longère contemporaine
Longère contemporaine © Croixmariebourdon Architectures
"Longère contemporaine" Croixmariebourdon Architectures Laurier bois "réalisation"
"Dans une approche environnementale et durable, la maison est implantée sur toute la limite Nord d'un terrain de 300 m² pour :
- dégager une profondeur végétalisée maximale ;
- minimiser l'impact (vis-à-vis, soleil) ;
- profiter des orientations et favoriser la climatisation naturelle.
Compacte et continue à la manière d'une longère contemporaine (4,5 x 20 m) habillée de mélèze et d'acier, la maison est protégée par une ample toiture formant auvent et débord pour les larges baies sur jardin au Sud. La façade Nord, plus fermée, préserve l'intimité des habitants. Une double enfilade (extérieure et intérieure) dessert la partie familiale autour de la salle et intime sur 2 niveaux."
- Surface : 106 m2 habitables
- Structure/planchers/façades/charpente traditionnelle en pin massif et panneaux agglomérés ; menuiseries extérieures aluminium à rupture de pont thermique et double vitrage à l'argon + occultation ; façades mélèze brut et bac acier ; couverture : bac acier
- Aménagements intérieurs : cloisons acoustiques à profils métalliques, portes à âme pleine, sols en grès cérame et parquet, escalier bois, sanitaires à faible consommation d'eau, ventilation Hygro B
- Isolants : Laine de roche croisée
- Chauffage : plancher rayonnant électrique basse température (PRE)
- Ballon ECS électrique
- Consommation énergétique : 80 KWh/m2/an
Maison individuelle / Architecture contemporaine - Petite surface (< à 120 m²)

Maison individuelle / Architecture contemporaine - Grande surface (> à 120 m²)

Maison DS
Maison DS © Carl Fredrik Svenstedt Architecte
"Maison DS" Carl Fredrik Svenstedt Laurier bois "Projet"
"La maison DS est située sur un terrain vallonné et boisé en bordure de la forêt des Quatre Piliers. La construction s'oriente Nord-Sud afin de relier les deux clairières, profitant ainsi des meilleures vues du site et d'un meilleur ensoleillement. L'entrée et les espaces de vie se tournent vers le soleil, tandis que les chambres s'étirent au Nord tel un périscope pour mieux voir à travers les arbres. Les vues depuis la maison sont toujours multiples : depuis l'intérieur, le regard parcourt un patio jusqu'à la végétation, ou une cour révélant un autre intérieur, ou encore la juxtaposition des pièces dévoilant le paysage."
- Surface : SHON 230 m2
- La structure est composée de poteaux poutres en bois. Le bardage, les claustras et les menuiseries sont en pin Douglas.
- L'aménagement intérieur est un Triply en épicéa.
- Isolants : Laine de roche
- Chauffage : Système de géothermie avec échangeur eau-eau et plancher chauffant à l'étude
- Pour l'eau chaude : Système de géothermie avec échangeur eau-eau à l'étude
Maison individuelle / Architecture contemporaine - Grande surface (> à 120 m²)

Maison individuelle / Architecture contemporaine - Grande surface (> à 120 m²)

La maison de Chantal et Thierry
La maison de Chantal et Thierry © CoO Architectes - ph. Laurence Ravoux
"La maison de Chantal et Thierry" CoO Architectes Laurier bois "réalisation"
"La maison assez compacte sur pilotis vient s'implanter sur la terrasse sans arbre en contrebas du chemin. Des prolongements extérieurs en porte à faux, terrasses ou abris, viennent dialoguer avec le site. L'accès se fait depuis le chemin entre les cerisiers. A ce niveau se trouvent l'entrée et la partie 'nuit' (chambres, salle de bain), la partie 'jour' en contre-bas est en liaison direct avec l'extérieur du mazet (lieu très agréable abrité par un grand chêne et entouré de murets). Par le biais de grandes ouvertures double hauteur et des terrasses sur la façade Sud, les usagers peuvent profiter pleinement des arbres et du site au Sud."
- Surface : SHON 231 m2
- Structure primaire en métal poteaux poutres galvanisé ; murs à ossature bois fabriqués en atelier ; bardage en mélèze ; toiture en plaques ondulées de fibro-ciment ; volets coulissants identiques au bardage ; menuiseries en aluminium naturel à rupture de ponts thermiques
- Aménagements intérieurs : plancher en chêne, cloisons en plaques de plâtre, placards de la cuisine en peuplier
- Isolants : Fibre de bois
- Chauffage : Poêle à bois, radiateurs électriques
- Chauffe-eau solaire
- Consommation énergétique 45 KWh/m²/an
Maison individuelle / Architecture contemporaine - Grande surface (> à 120 m²)

Maison bioclimatique / Eco-concept

Maison bioclimatique et écologique à Puyméras
Maison bioclimatique et écologique à Puyméras © Drescher et Kraemer Architectes
"Maison bioclimatique et écologique à Puyméras" Drescher et Kraemer Architectes Laurier bois "réalisation"
"M. et Mme S. nous ont demandé de concevoir une maison contemporaine et bioclimatique, mettant en oeuvre des matériaux écologiques et des énergies renouvelables. La maison se compose de deux volumes qui s'imbriquent (principal et annexe) permettant de recevoir de façon indépendante leurs amis. La disposition des toitures végétalisées aménage un patio extérieur, lieu d'articulation entre les deux parties de la maison, créant à la fois la distance et la relation. Ouverte à la lumière du Sud-Est et du Sud-Ouest, la maison accueille le soleil en hiver et cherche à s'en protéger l'été. Un jeu de plans coulissants crée un filtre et permet de contrôler l'ensoleillement selon les besoins."
- Surface : SHON 135 m2 ; SHAB 275 m2
- Structure poteaux-poutres en lamellé-collé Douglas ; Murs ossature bois Douglas, isolation, panneaux Agepan, bardage Mélèze et doublage intérieur briques de chanvre ; Fermetures baies vitrées coulissantes, volets et brises-soleil coulissants Mélèze ; Toiture végétalisée (sédum), étanchéité, panneaux OSB et isolation, solivage Epicéa et Douglas
- Aménagements intérieurs : Doublage intérieur et cloisons de distribution en briques de chanvre, plâtre et peinture ; Portes intérieures bois battantes et coulissantes escamotables ; Habillages muraux panneaux bois mélèze ; Bibliothèques et penderies sur mesure en MDF peint ; Carrelage grès cérame sur tous les sols.
- Isolants : Fibre de bois STEICO FLEX et AGEPAN, substrat végétalisation, briques de chanvre, polyuréthane TMS EFISOL
- Chauffage : Plancher chauffant alimenté par capteurs solaires à tubes sous vide disposés à plat en toiture (Système Solaire Combiné WIESSMANN VITOSOL 200), couplé à une pompe à chaleur air/eau (VITOCAL)
- Eau chaude : Réservoir tampon et production ECS par panneaux solaires et PAC (Système Solaire Combiné WIESSMANN).
- Consommation énergétique 50 KWh/m²/an
Maison bioclimatique / Eco-concept

Maison passive / Très basse consommation

"Maison dans la prairie"
"Maison dans la prairie" © Thierry Bonfils et Cécile Lerebourg - ph.Studio 4A
"Maison dans la prairie" Thierry Bonfils et Cécile Lerebourg Laurier bois "projet"
"Le maison s'inscrit dans un très beau site, à flanc de colline, dominant la vallée de GAP. Le terrain (actuellement une prairie) est en limite de zone agricole, il bénéficie d'un très bel ensoleillement. Les propriétaires ont voulu une maison simple, qui s'adapte à la fois aux contraintes du site et optimisée pour bénéficier au maximum des apports solaires. Leur démarche les a naturellement améné vers une maison à ossature bois, bien isolé et en harmonie avec son environnment. Afin d'optimiser le projet, nous avons travaillé avec un thermicien qui a validé les hypothèses de base et affiné les dimensions d'ouvertures et les épaisseurs d'isolants."
- Surface : SHON 154 m2
- Socle et garage en maconnerie, habitation en ossature bois habillé de bardage mélèze verticale et horizontale + panneaux type eternit ; toiture en bac acier, menuiseries bois double vitrage (Uw 1,1)
- Aménagements intérieurs : Sol RDC carrelage grès cérame 60x60, bureau et étage parquet bambou ; doublage en Fermacell + peinture ou habillage panneaux bois
- Isolants : Ouate de cellulose insuflée + laine de bois, sol RDC TMS 10 cm sous chape
- Chauffage : Poêle à bois à haut rendement
- Eau chaude : ECS solaire
- Consommation énergétique 16 KWh/m2/an
Maison passive / Très basse consommation

Maison passive / Très basse consommation

Première maison certifiée passive en Rhône-Alpes
Première maison certifiée passive en Rhône-Alpes © Tangentes
"Première maison certifiée passive en Rhône-Alpes" Tangentes Laurier bois "réalisation"
"Ce projet est le résultat d'une démarche globale associant les maîtres d'ouvrage, architectes, thermicien et entreprises locales dés le début de la conception. L'implication et la motivation des différents intervenants ont permis d'imaginer des solutions constructives à la fois performantes et conformes au programme et au budget des maîtres d'ouvrage. L'objectif de labelisation a permis à l'équipe de conception de mesurer les efforts techniques à atteindre afin de satisfaire aux critères du standard passif."
- Surface : SHAB 125 m2 + garage dissocié
- Ossature bois. L'ensemble de la structure bois a été préfabriquée en atelier afin d'optimiser les coûts, les délais de montage et les nuisances du chantier. Menuiseries extérieures bois avec triple vitrage ; bardage mélèze non traité ; végetalisation des toitures terrasses par semis de sédum
- Aménagements intérieurs : Doublages intérieurs en Fermacell ; isolation phonique en panneaux de ouate de cellulose ; utilisation de matériaux de finition sains (peintures, sols) ; appareils électroménagers classe énergétique A +
- Isolants : Ouate de cellulose insufflée, laine de bois
- Chauffage : Pas de système de chauffage installé à l'heure actuelle, attente prévue pour un poêle à bois
- Eau chaude : 4 m² de panneaux solaires thermiques + appoint électrique
- Consommation énergétique 13,8 KWh/m2/an
Maison passive / Très basse consommation

Extension / Rénovation / Réhabilitation

Maison atypique
Maison atypique © Fabrice Commerçon
"Maison atypique" Fabrice Commerçon Laurier bois "projet"
"Dans un environnement compact et encaissé le projet propose à la fois l'extension et la surélévation d'une ancienne maison de 17 m² d'emprise au sol et situé en secteur ABF d'une petite commune de l'Essonne. En densifiant la parcelle à son maximum réglementaire, le projet permet la création d'espace domestique correctement dimensionné et s'articulant dans la verticalité. L'espace cuisine-salle à manger s'installe autour d'un patio constitué des anciens murs de clôture de la parcelle. Une double hauteur offre les rayons du soleil couchant à l'espace repas. Une toiture à double pente permet l'intégration au paysage urbain avoisinant."
- Surface : SHON 120 m2
- Structure à ossature bois + panneaux de contreventement type OSB ; parepluie + bardage mélèze en face extérieure ; doublage en laine de chanvre et panneau de fibre de bois + plaque de plâtre ; charpente bois + couverture en zinc à joint debout
- Aménagements intérieurs : Doublage par plaque de plâtre ; parquet chêne massif + vernis biologique à l'étage ; résine à rez de chaussée ; châssis coulissant en aluminium laqué ; double vitrage peu émissif
- Isolants : Laine de chanvre et panneaux de fibre de bois
- Chauffage : Plancher chauffant sur une chaudière à condensation
Extension / Rénovation / Réhabilitation

Extension / Rénovation / Réhabilitation

Musée archéologique du Château de Mayenne
Musée archéologique du Château de Mayenne © Atelier Philippe Madec- ph. S Demailly
"Musée archéologique du Château de Mayenne" Atelier Philippe Madec Laurier bois "réalisation"
"Le musée se tient dans la Haute Cour du Château de Mayenne. Sa création consiste en l'aménagement muséographique du Logis et de son extension contemporaine. Il nous a été demandé d'apporter une strate de plus dans ce lieu. Nous avons cherché à rendre hommage. L'extension est en bois pour des raisons de démontabilité et aussi pour des raisons purement architecturales. La pierre signifie l'histoire ; le bois, léger, évite toute concurrence avec la pierre. Le bois, c'est la dépendance, le volume au service du Logis, mais c'est aussi la qualité environnementale. Inséré au creux de la cour, le volume en bois s'installe sans toucher ce qui est là, avec un léger écart, de la lumière, de l'air."
- Surface : SHON 2053 m2 dont 1015 m2 d'extension
- Structure des poteaux en chêne, arbalétrier en kerto, pannes en lamellé-collé, ossatures diverses en BM (épicéa), platelage en OSB, bardage en mélèze et résille en pin sylvestre, toiture en cuivre
- Aménagements intérieurs : Parquet chêne, menuiseries extérieures et cloisons (lambris) en chêne, faux plafond staff plâtre, pierre shiste
- Isolants : Laine de verre, laine minérale, polystyrène, double vitrage à lame d'argon
- Chauffage : Chauffage gaz avec chaudière à condensation à haut rendement ; zone périmétrique au droit du rempart : chauffage par convecteurs eau chaude intégré dans un caniveau maçonné associé à une ventilation simple flux raccordée à un puits canadien ; zone centrale : chauffage et ventilation par unités de traitement d'air
- Eau chaude : ECS par 2 ballons électriques (2000+3000W)
- Consommation énergétique 57 KWh/m²/an (énergie primaire)
Extension / Rénovation / Réhabilitation

Bâtiment collectif - Logement / Habitat groupé

"Les Héliades"
"Les Héliades" © François Lausecker - ph. Christophe Thibault
"Les Héliades", construction de deux bâtiments collectifs à structure bois et énergie positive François Lausecker Laurier bois "Réalisation"
"Les Héliades, deux bâtiments de logements sociaux à structure bois sur R+3 et R+4 avec attique, sont nés de la volonté de réaliser une opération d'avant-garde utilisant les énergies renouvelables et des techniques constructives adéquates pour atteindre les plus hautes performances énergétiques possibles. Les bâtiments sont passifs de part leur conception : orientation, enveloppe compacte, isolation... Ils deviennent positifs par la production d'électricité due aux capteurs photovoltaïques. Ce projet est une réponse à une problématique globale liée à l'urbanisme, à l'architecture bioclimatique et à la maîtrise des surinvestissements liés aux performances recherchées."
- Surface : SHON 4.175,35 m2 ; SHOB 6.962,23 m2 ; SHAB 3.038 m2
- Poteaux-poutres bois lamellé-collé ; façades ossature bois ; murs de refends KLH ; plancher KLH + chape flottante ; habillages extérieurs : bardages métalliques laqués, bardages bois peints, double peau inox côté Ouest ; toiture inox + capteurs photovoltaïques intégrés ; menuiseries bois-alu, triple vitrage
- Aménagements intérieurs : Tous les logements sont traversants avec une large vue au Sud et des loggias confortables. Revêtements de sol : parquets bois massif dans les séjours, entrées et dégagements, sols PVC dans les chambres, salles d'eau, celliers et WC ; carrelage dans les cuisines. Les appartements bénéficients de celliers et locaux techniques.
- Isolants : Laine de verre, fibre de verre compressée
- Chauffage : VMC double flux (rendement 92%) avec batterie de 800 W pour le chauffage de base, convecteur d'appoint, sèche-serviette électrique
- Eau chaude : Système solaire combiné individualisé installé dans chaque appartement, capteurs solaires thermiques collectifs, ballons individuels de 300 L, complément ECS par chaudière gaz à cogénération
- Consommation énergétique < à 15 KWh/m2/an
Bâtiment collectif - Logement / Habitat groupé

Bâtiment collectif - Équipement

Le cheval de bois
Le cheval de bois © Didier Le Borgne et Architectes associés
"Le cheval de bois" Didier Le Borgne et Architectes associés laurier bois "projet"
"Destiné à accueillir les boulistes s'exerçant dans le vaste boulodrome paysagé, le petit local associatif vient marquer l'entrée du site. Il est orienté Nord/Sud pour placer des panneaux solaires sur la toiture à 20%. Il est construit grâce à une structure bois très simple, inspirée des hangars agricoles. L'ensemble du projet est conçu en bois ou avec l'un de ses dérivés : bardage à claire voie pour les façades et la toiture, ouate de cellulose pour l'isolation placée entre l'ossature bois et protégée à l'intérieur par des panneaux OSB. Le Cheval de Bois n'est vraiment pas gourmant en énergie et il abrite en son sein les boulistes prêts à bondir sur les terrains pour affronter leurs adversaires."
- Surface : SHON 83 m2 ; SHOB 120 m2 ; SU : 73 m2
- Chauffage : Chauffage au sol alimenté par des panneaux solaires
- Eau chaude : Panneaux solaires
- Consommation énergétique 30 KWh/m2/an
Bâtiment collectif - Équipement

Bâtiment collectif - Équipement

La crèche Philippeville à Grenoble
La crèche Philippeville à Grenoble © r2k Architectes - Kalice
La crèche Philippeville à Grenoble r2k Architectes Laurier bois "Réalisation"
"Conforme à la RT 2005. Les contraintes liées au site : 'Construire sur du construit'. Des contraintes urbaines et structurelles fortes ont modelé le projet : construction légère, parasismique, report des charges structurelles sur les poteaux de la trame parking sous jacente, respecter l'alignement sur la façade de l'école voisine en réalisant un porte à faux d'environ 2,30m, intégrer un édicule existant d'une sortie de secours. Répondre à des performances thermiques, surélever le fond du bâtiment pour permettre les connexions des réseaux humides (environ 75 cm), garder un accès facile et agréable aux plus petits, aux poussettes et aux vélos, se protéger des intrusions."
- Surface : SHON 580 m2
- Plancher : structure primaire métallique ; solives bois, plancher bois, complexe plancher chauffant/rafraichissant ; murs ossature bois ; toiture, charpente bois support d'étanchéité ; couverture membrane photovoltaïque (280 m²) et végétalisation ;menuiseries bois ; triple vitrage au Nord.
- Aménagements intérieurs : Doublage acoustique bois, mobilier bois
- Isolants : Ouate de cellulose, laine de bois croisée + doublage acoustique laine minérale, plafond acoustique placo / laine de chanvre
- Chauffage : Mini chaufferie gaz (<70 kW) et traitement d'air par double flux
- Eau chaude : Mini chaufferie (<70 kW)
- Consommation énergétique en 104,91 KWh/m2/an
Bâtiment collectif - Équipement
Nous vous recommandons

Matériaux, couleurs, styles... Découvrez quelles sont les grandes tendances de la salle de bains cette année.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic