L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Par F.B.
,
le 29 septembre 2008
Charpentier, Pierre Sarrasin a des idées plein la tête et le besoin de les réaliser. Sa spécialité, ce sont ses escaliers inventés en 1989. La dimension résolument contemporaine de ses créations laisse une place au traditionnel, rien que par le système d'assemblage qu'il a inventé. Rencontre avec un charpentier dans son univers boisé.
À ses débuts, Pierre Sarrasin suit une formation de menuiserie dans une école privée. Dans l'obligation de l'arrêter, il passe alors un CAP de charpentier sur 3 ans. C'est alors qu'il navigue entre le métier d'intermittent du spectacle en tant que constructeur de décors et ses travaux de charpentier. Préférant la simplicité au "m'as-tu-vu", il conserve à présent uniquement sa deuxième activité depuis 2001 et conçoit des escaliers pour l'entreprise Escalier Sarrasin, dirigée par Benoît Anfray, l'un de ses amis.
Enfant, Pierre Sarrasin construisait déjà ses propres jouets en bois. Depuis ses premiers bateaux et avions, son terrain de jeu n'a pas changé : il s'agit toujours du bois. Nichée dans des anciens ateliers restaurés, la maison de Pierre Sarrasin est étonnante d'inventivité. Digne d'un labyrinthe à différents niveaux, elle comporte bien-entendu de nombreux escaliers, mais pas n'importe lesquels puisqu'il s'agit d'escaliers Sarrasin. Car c'est dans cette création brevetée que Pierre Sarrasin s'est spécialisé, après avoir remporté une médaille de bronze au concours Lépine de 1991. Deux ans plus tôt, les escaliers Sarrasin n'existaient pas.

L'histoire d'un escalier épuré

Tout est parti d'une histoire d'escalier à construire dans son ancienne habitation. La contrainte résidait dans l'emplacement choisi pour cet escalier et la nécessité de passer en dessous de celui-ci : "il fallait dégager l'entrée". Un escalier basique ne pouvait alors prendre place. C'est ainsi que ce charpentier plein d'idées, conçut ce fameux escalier aérien à présent commercialisé, à l'assemblage ingénieux. Deux cales sont collées aux extrémités de chaque marche. Une fois posées à plat, sur le double limon central, le système d'assemblage s'effectue sans colle mais simplement en écartant les deux limons vers l'extérieur. Pierre Sarrasin conclut en définissant son travail comme une addition de "légèreté et transparence tout en conservant un côté traditionnel".
Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Le charpentier Pierre Sarrasin

Le charpentier Pierre Sarrasin
Le charpentier Pierre Sarrasin © F.B./Batiactu
Pierre Sarrasin a travaillé pendant 20 ans dans la construction de décors dans le milieu du spectacle tout en continuant sa profession de charpentier. Il se consacre exclusivement à cette deuxième activité depuis 2001. Sa spécialité ? Les escaliers.
Le charpentier Pierre Sarrasin

Escalier extérieur - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Escalier extérieur
Escalier extérieur © F.B/Batiactu
Nichée dans des anciens ateliers restaurés, la maison de Pierre Sarrasin est étonnante d'inventivité. Digne d'un labyrinthe à différents niveaux, elle comporte bien-entendu de nombreux escaliers.
Escalier extérieur - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

L'histoire de l'escalier Sarrasin

L'histoire de l'escalier Sarrasin
L'histoire de l'escalier Sarrasin © F.B/Batiactu
Cette idée d'escalier avec un double limon central est venue à Pierre Sarrasin en 1989. Après l'avoir breveté, il a été récompensé pour son invention, par une médaille de bronze au concours Lépine de 1991.
L'histoire de l'escalier Sarrasin

Escalier aérien - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Escalier aérien
Escalier aérien © F.B/Batiactu
L'escalier Sarrasin repose sur un double limon central. Ce qui lui donne un aspect épuré.
Escalier aérien - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

La rampe - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

La rampe
La rampe © F.B/Batiactu
La rampe de l'escalier rappelle celle que l'on peut trouver sur un bateau.
La rampe - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Système d'assemblage

Système d'assemblage
Système d'assemblage © F.B/Batiactu
Le système d'assemblage conçu par Pierre Sarrasin n'a pas besoin de colle. Le double limon central est écarté jusqu'à être maintenu totalement contre les cales.
Système d'assemblage

Les cales - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Les calles
Les calles © F.B/Batiactu
Les cales ont, quant à elles, été collées en-dessous de chaque marche. Elles sont disposées à chaque extrémité.
Les cales - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Système - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Système
Système © F.B/Batiactu
Ce système d'assemblage permet facilement de passer en dessous de l'escalier.
Système - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Les deux limons

Les deux limons
Les deux limons © F.B/Batiactu
Les deux limons

Machine - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Machine
Machine © F.B/Batiactu
Pour débiter les crémaillères des limons et donner ce rendu en dents de scie, Pierre Sarrasin a construit sa propre machine.
Machine - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

La scie - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

La scie
La scie © F.B/Batiactu
Cette scie n'existe pas dans le commerce.
La scie - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Enceinte - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Enceinte
Enceinte © F.B/Batiactu
Pierre Sarrasin aime développer "son imaginaire" et trouver "des formes rigolotes". Dans sa maison, il s'est d'ailleurs construit des enceintes originales.
Enceinte - Pierre Sarrasin, un charpentier inventif

Devant de l'enceinte

Devant de l'enceinte
Devant de l'enceinte © F.B/Batiactu
C'est d'ailleurs la création de ses enceintes qui l'a fortement marqué parmi toutes ses réalisations. Il se souvient également d'une guitare électrique qu'il avait réalisée.
Devant de l'enceinte

Caisson de basse

Caisson de basse
Caisson de basse © F.B/Batiactu
Pour aller avec ses enceintes, il s'est bien sûr construit un caisson de basse.
Caisson de basse
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic